TECHNIQUE

Détruire les prairies et couverts d'interculture - scalpeur

Cette fiche est reliée à d'autres thématiques de la manière suivante :

défavorise
contribue à
Fonction Service Stratégie
Voir tous les liens

1. Présentation


Caractérisation de la technique

Description de la technique :

Crédit photo : lafranceagricole

Cette technique consiste à réaliser 1 à plusieurs passages d’un déchaumeur muni de dents dites “scalpeuses” afin de détruire une prairie ou un couvert végétal pendant la période d’interculture. Le scalpeur a des dents “ailettes “,  c’est à dire de grandes largeurs et travaillant à ~ 5-8 cm de profondeur pour sectionner les plantes (séparation racines / parties aériennes) et ainsi priver la plante de ses réserves et possibilités de redémarrer. Ces outils travaillent par destruction direct et épuisement.

Précision sur la technique :

Il convient de travailler sur un sol ressuyé afin d’éviter tout risque de “lissage” ou tassement dans la zone de travail du déchaumeur. Si le couvert est fortement développé, il est nécessaire de le broyer avant l’opération de scalpage. Autrement, cela risque de bourrer entre les dents du scalpeur.

Période de mise en œuvre
Pendant l'interculture


Echelle spatiale de mise en œuvre
Parcelle


Application de la technique à...

Toutes les cultures : Facilement généralisable
Tous les types de sols : Généralisation parfois délicate

Réalisation des interventions sur sols ressuyées

La présence de cailloux peut être un frein à l’utilisation de ce type de déchaumeur.



Tous les contextes climatiques : Facilement généralisable


Réglementation



2. Services rendus par la technique


Régulation et gestion des adventices


3. Effets sur la durabilité du système de culture


Critères "environnementaux"

Effet sur la qualité de l'air : En diminution
émission phytosanitaires : DIMINUTION
émission GES : AUGMENTATION


Effet sur la qualité de l'eau : En augmentation
pesticides : DIMINUTION

Effet sur la consommation de ressources fossiles : En augmentation
consommation d'énergie fossile : AUGMENTATION

Autre : Pas d'effet (neutre)

Augmentation de carburant, d’où des emissions de GES en augmentation, mais permet de limiter le recours aux herbicides




Critères "agronomiques"


Critères "économiques"


Charges opérationnelles : En diminution


Charges de mécanisation : En augmentation

Intervention peu onéreuse mais ayant nécessité l’acquisition de ce type de matériel (implique un investissement)




Critères "sociaux"


Temps de travail : En augmentation




4. Organismes favorisés ou défavorisés


Bioagresseurs favorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions

Bioagresseurs défavorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions
adventices adventices
campagnol FORTE ravageur, prédateur ou parasite
limace FORTE ravageur, prédateur ou parasite
mulot sylvestre FORTE ravageur, prédateur ou parasite
taupin FORTE ravageur, prédateur ou parasite

Auxiliaires favorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions

Auxiliaires défavorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions
Vers de terre FAIBLE Organismes fonctionnels du sol

Accidents climatiques et physiologiques favorisés

Organisme Impact de la technique Précisions

Accidents climatiques et physiologiques défavorisés

Organisme Impact de la technique Précisions


5. Pour en savoir plus

Chambre d’Agriculture de Bretagne et FDCUMA Côtes-d’Armor
TERRA, Article de presse, 2018

6. Mots clés


Méthode de contrôle des bioagresseurs : Lutte physique
Mode d'action :
Type de stratégie vis-à-vis de l'utilisation de pesticides : Substitution
Pour contribuer à l'enrichissement de la fiche, vous devez créer un compte ou vous identifier.Cela vous permettra d'apporter votre contribution via l'espace d'échanges

Contributeurs

06/02/2019