EXEMPLE DE MISE EN OEUVRE

Culture de Gerbera fleur coupée en Protection Biologique Intégrée sous climat méditerranéen


En cours de rédaction
Dernière modification : 25/05/2018
Voir les contributeurs

Discussion liée

Autres discussions en rapport

Ce système correspond à un essai mené sur le site de la station expérimentale ASTREDHOR Méditerranée Scradh, de 2012 à 2018, dans le cadre du projet HORTIFLOR, projet portant sur la mise au point d'itinéraires culturaux innovants pour réduire l'utilisation de produits phytosanitaires en production de fleurs coupées sous abri.

Ce système concerne une culture de Gerbera, fleurs coupées à cycle long : un support de recherche appliquée d’alternatives aux pesticides. Dans les années 80, le passage au hors-sol a résolu les problématiques parasitaires liées au sol, une avancée importante sur des cultures renouvelées tous les deux ans (et cela peut être trois en exploitation), notamment pour des variétés issues de sélections néerlandaises. La productivité sous climat méditerranéen est étudiée, tout en relevant la sensibilité variétale aux nuisibles. Depuis 2000, les expérimentations visent à mettre au point une stratégie de Protection biologique intégrée globale du Gerbera. A ce jour, la lutte biologique contre les ravageurs a permis d’obtenir des résultats encourageants. S’agissant des pathogènes, des freins subsistent. L’oïdium est le bioagresseur étudié en priorité dans le projet HORTIFLOR, pour lequel depuis quatre ans il y a eu un « screening » des alternatives possibles. Le système innovant présenté ici a été mis en œuvre dans son ensemble en 2016 et 2017. Il doit apporter des références sur l’efficacité de contrôle de l’agent pathogène et la compatibilité des substances alternatives vis-à-vis des auxiliaires.

-> Plus d'infos dans la fiche Système de culture EXPE

 

Crédit photo : Scradh

Pour contribuer à l'enrichissement de la fiche, vous devez créer un compte ou vous identifier.Cela vous permettra d'apporter votre contribution via l'espace d'échanges

Contributeurs

25/05/2018
22/03/2018
Hélène Merianne - ACTA - Baziège (31450)
charge-mission - helene.merianne@acta.asso.fr