EXEMPLE DE MISE EN OEUVRE

Système légumier conventionnel à bas niveau d’intrants


En cours de rédaction
Dernière modification : 25/02/2019
Voir les contributeurs

Discussion liée

Autres discussions en rapport

Mené de 2012 à 2017 sur la station expérimentale du CATE à Saint-Pol-de-Léon, cet essai a pour objectif de tester le système "Rotation légumière 1 - 50% intrants" dans le cadre du projet "BREIZLEG".

Le projet BREIZLEG a pour but d’évaluer des systèmes de culture de légumes frais à bas niveaux intrants phytosanitaires, en agriculture conventionnelle et biologique. Le système ici expérimenté est conduit en conventionnel dans une zone à forte densité de cultures légumières. Il inclut les principales cultures légumières implantées dans le Nord de la Bretagne, à savoir le chou-fleur, l’artichaut et l’échalote.

L’objectif de ce système est d’être plus durable. Pour ce faire, des leviers déjà éprouvés dans de précédents essais analytiques et à ce jour utilisables par les producteurs (variétés tolérantes, seuils de nuisibilité, sarclage mécanique...) sont mobilisés.

-> PLUS D'INFO DANS LA FICHE SYSTÈME DE CULTURE EXPE

Crédit photo CEFEL

Pour contribuer à l'enrichissement de la fiche, vous devez créer un compte ou vous identifier.Cela vous permettra d'apporter votre contribution via l'espace d'échanges

Contributeurs

25/02/2019
Le Bars Jordan - ACTA
charge-mission - jordan.le-bars@acta.asso.fr