TECHNIQUE

Utiliser un système de guidage ou d'autoguidage

Cette fiche est reliée à d'autres thématiques de la manière suivante :

Voir tous les liens

1. Présentation


Caractérisation de la technique

Description de la technique :

(image en en-tête :GPS sur un tracteur ; auteur :Manon SOULIGNAC)

Date de dernière modification: 29/02/2012

Contributeurs initiaux :

Fanny Vuillemin INRA fanny.vuillemin(at)toulouse.inra.fr Castanet-Tolosan (31)
Julien Halska INRA julien.halska(at)grignon.inra.fr Dijon (21)
Caroline Desbourdes Arvalis c.desbourdes(at)arvalisinstitutduvegetal.fr Ouzouer Le Marché (41)
Arnaud Butier INRA arnaud.butier@grignon.inra.fr Grignon (78)

Lutte contre les courriers indésirables : Pour utiliser ces adresses, remplacer (at) par @

 

Le guidage assisté par GPS donne au chauffeur de tracteur ou d'engin automoteur des indications visuelles dans le but d'optimiser les passages dans les parcelles et d'éviter les recouvrements. L'autoguidage permet d'atteindre le même objectif, le tracteur étant conduit par l'ordinateur de bord relié à un GPS (y compris pour les manoeuvres sur certains modèles peu fréquents actuellement). L'absence de recouvrement dépend de la précision de l'autoguidage : moteur électrique ou hydraulique, et du type de correction (dGPS ou RTK). Ces technologies concernent toutes les opérations culturales : travail du sol, semis, désherbage chimique ou mécanique, traitements, épandages, récolte...



Période de mise en œuvre
Sur culture implantée


Echelle spatiale de mise en œuvre
Parcelle
Exploitation


Application de la technique à...

Toutes les cultures : Facilement généralisable
Tous les types de sols : Facilement généralisable
Tous les contextes climatiques : Facilement généralisable


Réglementation

Influence
POSITIVE

Ce matériel est finançable par les PVE (aide à l'investissement).

Plan Végétal Environnement (PVE)


2. Services rendus par la technique



3. Effets sur la durabilité du système de culture


Critères "environnementaux"

Effet sur la qualité de l'air : En augmentation
émission phytosanitaires : DIMINUTION
émission GES : DIMINUTION
émission de particules : DIMINUTION


Effet sur la qualité de l'eau : En augmentation
N.P. : DIMINUTION
pesticides : DIMINUTION


Effet sur la consommation de ressources fossiles : En diminution
consommation d'énergie fossile : DIMINUTION
consommation de phosphore : DIMINUTION


Autre : Pas d'effet (neutre)

Transfert polluant vers eaux (N, P, phyto ...) : Diminution

Ce système évite les recouvrements et réduit ainsi légèrement les vloumes pulvérisés, et donc les risques de transfert.

Transfert polluant vers air (N, P, phyto ...) : Diminution

Ce système évite les recouvrements et réduit ainsi légèrement les volumes pulvérisés, et donc les risques de transfert.

Consommation d'énergie fossile : Diminution

Appliquée à la fertilisation azotée, le guidage/autoguidage permet de réduire légèrement les quantités d'engrais épandues, et donc la consommation d'énergie fossile liée à la fabrication des engrais chimiques. L'autoguidage permet de réduire les recouvrements de 13% sur le travail du sol, 5% sur la récolte, 2% sur le semis et les épandages. La consommation de carburant est réduite d'autant.

Dégagement de GES : Diminution

Les systèmes de guidage ou d'autoguidage permettent de réduire les émissions de CO2. Appliquée à la fertilisation azotée, ce système permet de réduire légèrement les quantités d'engrais épandues, et donc les émissions de N2O liées à l'épandage des engrais chimiques.

Accumulation de polluants dans les sols : Diminution

Dans le cas où cette technique est utilisée pour la fertilisation phosphatée. Les engrais phosphatés contiennent généralement des éléments trace métalliques, dont l'accumulation est limitée par l'absence de recouvrement.




Critères "agronomiques"

Productivité : Pas d'effet (neutre)

Cependant, la technique limite la phytotoxicité dans les zones de recouvrement et permet donc potentiellement un gain de rendement dans ces zones.. De même, éviter des excès d'azote réduit le risque de verse.



Fertilité du sol : Pas de connaissance sur impact


Stress hydrique : Pas d'effet (neutre)


Biodiversité fonctionnelle : Pas de connaissance sur impact

Il y a une légère réduction des quantités de matières actives donc on suppose que la biodiversité est moins touchée.



Autres critères agronomiques : Variable

Risque de verse : Diminution

Appliqué à la pulvérisation d'engrais liquide le guidage/autoguidage évite de fournir de l'azote deux fois sur les zones de recouvrement. La réduction du risque de surfertilisation limite ainsi le risque de verse.

Possibilités techniques : Augmentation

L'autoguidage rend de nouvelles techniques possibles. Il s'agit de techniques qui necessitent le retour au même endroit : le binage sans que la bineuse dispose d'un guidage spécifique (caméra), le strip till, etc.




Critères "économiques"


Charges opérationnelles : En diminution

Lègères économies en raison de la réduction des quantité pulvérisées / épandues.



Charges de mécanisation : En augmentation

Abonnement dGPS : gratuit pour les précision 20-30 cm, 340 euros/an pour la correction SF2 de John Deere (3 cm) et 1300 pour l'équivalent chez OmniSTAR (signal HP). Les correction dGPS ne permettent pas de revenir au même endroit. Pour la correction RTK (2 cm en relatif et absolu, retour au même endroit) / transmission radio : entre 10000 à 15000 euros pour une base RTK (20000 euros pour un système sur l'hydraulique du tracteur) + 650 euros / an pour l'atrribution de la fréquence. Pour une transmission par téléphone mobile : de 600 à 1200 euros/an.



Marge : Variable

Variable ou augmentation si la technique est appliquée à toutes les cultures de la rotation.



Autres critères économiques : Variable

Consommation de carburant : Diminution

L'autoguidage permet de réduire les recouvrements de 13% sur le travail du sol, 5% sur la récolte, 2% sur le semis et les épandages. La consommation de carburant est réduite d'autant.

Usure du matériel : Diminution

Légère réduction de l'usure du matériel, en particulier pour le matériel de travail du sol.




Critères "sociaux"


Temps de travail : En diminution

La réduction du recoupement réduit le temps de travail (moins 2%).



Effet sur la santé de l'agriculteur : En augmentation

Confort de travail : Augmentation

Le guidage ou l'autoguidage augmentent le confort de travail et permet au chauffeur de mieux surveiller les opérations car une attention moindre est dédiée à la conduite. Ce système permet de travailler de nuit ou en conditions limitantes (brouillard) avec la même qualité de travail.



Temps d'observation : Variable

Besoin de technicité : Augmentation

La mise en œuvre de cette technique demande une petite formation à l'outil. En cas d'auto guidage, les parcelles doivent elles être géoréférencées (périmètre) au préalable pour certains matériels.





4. Organismes favorisés ou défavorisés


Bioagresseurs favorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions

Bioagresseurs défavorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions

Auxiliaires favorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions

Auxiliaires défavorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions

Accidents climatiques et physiologiques favorisés

Organisme Impact de la technique Précisions

Accidents climatiques et physiologiques défavorisés

Organisme Impact de la technique Précisions


5. Pour en savoir plus

Autoguidage : Accéder au RTK grâce à un maillage ou un réseau
Desbourdes C. (Arvalis)
Perspectives Agricoles n°376, 1er mars 2011, p21, Article de presse, 2011
Autoguidage: de la précision en plus avec le RTK
Desbourdes C. (Arvalis)
Perspectives Agricoles n°376, 1er mars 2011, p18, Article de presse, 2011
Bien choisir son système de guidage par satellite
FR cuma ouest
Brochure technique, 2008
Binage mécanique sur maïs : un autoguidage RTK pour une intervention de précision
Desbourdes C. (Arvalis)
Perspectives Agricoles n°386, 1er février 2012, pp14-16, Article de presse, 2012
Effets des conditions météorologiques sur les pulvérisations
Jason Deveau - spécialiste de la technologie d'application des pesticides
Site Internet, 2009
Et si j'optais pour l'agriculture de précision?
Centre ALPA et Chambre Régionale d'Agriculture de Lorraine
Brochure technique, 2011
Inventaire des techniques d'agriculture de précision au stade recherche ou mobilisables pour réduire l'utilisation des produits phytosanitaires et leur transfert vers l'environnement
Gavaland, A., vuillemin, F.
Ecole Nationale Supérieure Agronomique de Toulouse, Travaux universitaires, 2012
Système de guidage par GPS CenterLine
Teejet technologies
Site Internet, 2012

6. Mots clés


Méthode de contrôle des bioagresseurs : Lutte chimique
Mode d'action : Rattrapage
Type de stratégie vis-à-vis de l'utilisation de pesticides : Efficience
Pour contribuer à l'enrichissement de la fiche, vous devez créer un compte ou vous identifier.Cela vous permettra d'apporter votre contribution via l'espace d'échanges

Contributeurs

12/07/2018
08/11/2017
Lola Leveau - Irstea - Clermont-Ferrand (63000)
ingenieur - lola.leveau@irstea.fr

25/10/2017
Julien Halska - Chambre d'Agriculture de Saône-et-Loire - Mâcon (71000)
conseiller-chambre-agriculture - jhalska@sl.chambagri.fr