EXEMPLE DE MISE EN OEUVRE

Des vergers de pommiers conduits en AB avec différents niveaux de résistance aux maladies et économes en produits phytosanitaires

Cette fiche est reliée à d'autres thématiques de la manière suivante :

Voir tous les liens

En cours de rédaction
Dernière modification : 13/03/2019
Voir les contributeurs

Discussion liée

Autres discussions en rapport

Essai Bio ARIANE (Crédit photo: INRA Gotheron) 

 

Menés de 2005 à 2015 sur l'unité Expérimentale INRA Gotheron (Drôme), 3 essais testent des vergers de pommes conduits en Agriculture Biologique et économes en intrants , qui s'inscrivent dans le cadre du projet BioREco.

Le projet BioREco vise à réaliser une analyse multicritère (agronomique, environnementale, technico-économique…) de systèmes de production de pommes combinant plus ou moins de leviers d’action contre les principaux bio-agresseurs du pommier (puceron cendré Dysaphis plantagineacarpocapse Cydia pomonellatavelure Venturia inaequalis…), dans l’objectif de réduire l’IFT en verger.

 

Leviers mobilisés

Ces 3 systèmes ‘AB’ sont chacun implantés avec une variété différente, notamment de par leurs niveaux de résistance aux maladies :

  • La variété Ariane (BIO Ariane), est résistante aux races communes de tavelure ;
  • La variété Melrose (BIO Melrose), est peu sensible aux maladies ;
  • La variété Smoothee (Bio Smoothee), est sensible aux maladies.

En plus de ce levier génétique, d'autres moyens de lutte alternatifs sont mobilisés, dont les suivants : 

 

Ces 3 systèmes ont pour même objectif de réduire d’au moins 50% leur IFT par rapport à leur référence conventionnelle raisonnée (RAI), pour un niveau et une qualité de production équivalents.

 

Principaux résultats et enseignements

Ces 3 essais systèmes mettent en évidence l'importance du levier génétique, notamment du niveau de tolérance aux maladies et au puceron cendré en verger de pommiers AB, qui conditionnenent les performances du verger et l'efficacité des autres leviers à effet partiel. L'intêret de ces expérimentations est donc également de questionner par rapport aux variétés disponibles et leur sensibilité à différents bio-agresseurs, mais également à propos des système de commercialisation,afin de valoriser des fruits issus de vergers plus complexes à gérer.

 

PLUS D'INFO DANS LES FICHES SYSTÈME

Pour contribuer à l'enrichissement de la fiche, vous devez créer un compte ou vous identifier.Cela vous permettra d'apporter votre contribution via l'espace d'échanges

Contributeurs

13/03/2019
Le Bars Jordan - ACTA
charge-mission - jordan.le-bars@acta.asso.fr