TECHNIQUE

Adapter la conduite des cultures au débouché visé

Cette fiche est reliée à d'autres thématiques de la manière suivante :

Voir tous les liens

1. Présentation


Caractérisation de la technique

Description de la technique :

Date de dernière modification: 12/04/2012

Contributeurs initiaux :

Julien Halska INRA julien.halska(at)grignon.inra.fr Dijon (21)
Sébastien Piaud Chambre d'Agriculture de Seine et Marne Sebastien.Piaud(at)seine-et-marne.chambagri.fr Le Mée sur Seine (77)
     

Lutte contre les courriers indésirables : Pour utiliser ces adresses, remplacer (at) par @

 

Selon le débouché visé, le niveau de qualité requis est variable. En général, il est inférieur lorsque la récolte est destinée à l'alimentation animale plutôt qu'à l'alimentation humaine. On peut alors réduire le niveau de protection de la culture, et en particulier adopter des seuils de traitement plus élevés. Des ajustements peuvent aussi être réalisés au niveau de la fertilisation azotée, ce qui permet d'économiser de l'engrais pour les débouchés moins exigeants (taux de protéines).



Période de mise en œuvre
Sur culture implantée


Echelle spatiale de mise en œuvre
Parcelle


Application de la technique à...

Toutes les cultures : Pas généralisable

Pois d'hiver, Pois de printemps : contre la bruche et la tordeuse.

Féverole de printemps, Féverole d'hiver : contre les bruche, tordeuse et anthracnose.

Orge d'hiver : En lien avec la variété (liée au débouché). Au niveau de la lutte contre les maladies, un programme à un seul traitement (ou à deux traitements à demi-dose) est proposée pour les variétés fourragères peu sensibles, contre un programme à deux traitements pour les variétés fourragères sensibles et les variétés brassicoles.

Blé tendre d'hiver : Les différences d'exigences au niveau mycotoxines diffèrent entre alimentation humaine et animale. Cela pourrait se traduire par des stratégies de protection fongicide adaptées (mais les exemples manquent). De même, les tratégies de fertilisation peuvent varier.



Tous les types de sols : Facilement généralisable
Tous les contextes climatiques : Facilement généralisable


Réglementation



2. Services rendus par la technique



3. Effets sur la durabilité du système de culture


Critères "environnementaux"

Effet sur la qualité de l'air : Variable
émission phytosanitaires : DIMINUTION
émission GES : VARIABLE


Effet sur la qualité de l'eau : En augmentation
N.P. : DIMINUTION
pesticides : DIMINUTION


Effet sur la consommation de ressources fossiles : Variable
consommation d'énergie fossile : VARIABLE

Autre : Pas d'effet (neutre)

Air : Emissions de phytosanitaires en lien avec la réduction d'utilisation. Cet effet est fonction des caractéristiques des molécules (capacité à passer dans l'air). Il peut y avoir diminution des émissions de GES si des passages de pulvérisateur sont évités.

Eau : En lien avec la réduction d'utilisation. Cet effet est fonction des caractéristiques des molécules (capacité à passer dans l'eau).

Energie fossile : Il peut y avoir diminution si des passages de pulvérisateur sont évités.

Biodiversité : Augmentation

Une réduction des traitements constitue une réduction de la pression exercée sur la biodiversité.




Critères "agronomiques"

Productivité : Pas d'effet (neutre)


Fertilité du sol : Pas d'effet (neutre)


Stress hydrique : Pas d'effet (neutre)


Biodiversité fonctionnelle : En augmentation

Une réduction des traitements constitue une réduction de la pression exercée sur la biodiversité et en particulier de la biodiversité fonctionnelle.




Critères "économiques"


Charges opérationnelles : En diminution

Des économies de produits phytopharmaceutiques sont possibles.



Charges de mécanisation : Pas d'effet (neutre)


Marge : Variable

L'évolution des marges est fonction de l'équilibre entre économies de charges et réduction éventuelle du prix de vente (moins 50 euros/tonne entre féverole alimentation humaine et animale ; 20 à 30 euros/tonne entre orge de brasserie et orge de mouture).



Autres critères économiques : Variable

Consommation de carburant : variable

Il peut y avoir diminution si des passages de pulvérisateur sont évités.




Critères "sociaux"


Temps de travail : Variable

Diminution possible si moins de passages.



Temps d'observation : Pas d'effet (neutre)




4. Organismes favorisés ou défavorisés


Bioagresseurs favorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions

Bioagresseurs défavorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions

Auxiliaires favorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions

Auxiliaires défavorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions

Accidents climatiques et physiologiques favorisés

Organisme Impact de la technique Précisions

Accidents climatiques et physiologiques défavorisés

Organisme Impact de la technique Précisions


5. Pour en savoir plus

Ecophyto R&D. Vers des systèmes de culture économes en produits phytosanitaires. Tome II : Analyse comparative de différents systèmes en grandes cultures
Brunet N. (INRA) ; Debaeke P. (INRA) ; Delos M. (DRAAF-SRAl) ; Guérin O. (CA 17) ; Guichard L. (INRA) ; Guindé L. (INRA) ; Mischler P. (Agro-transfert RT) ; Munier-Jolain N. (INRA) ; Omon B. (CA Eure) ; Rolland B. (INRA) ; Viaux P. (Arvalis) ; Villard A. (CA 71)
INRA éditeur (France) page 85, Ouvrage, 2009
Escourgeon et orge d'hiver
Chambre d'Agriculture de Bourgogne
Brochure technique, 2008
Pois protéagineux de printemps et d'hiver. Guide de culture 2011-2012
Arvalis UNIP
Arvalis / UNIP, mai 2011, Brochure technique, 2011
Recueil et analyse critique des règles de décision pour la protection des cultures
Henry A., Toupet A-L., Deytieux V. et Reau R.
INRA, Rapport professionnel, 2012
Réglementation mycotoxines
Syngenta
Site Internet, 2001

6. Mots clés


Méthode de contrôle des bioagresseurs : Lutte chimique
Mode d'action : Rattrapage
Type de stratégie vis-à-vis de l'utilisation de pesticides : Efficience
Pour contribuer à l'enrichissement de la fiche, vous devez créer un compte ou vous identifier.Cela vous permettra d'apporter votre contribution via l'espace d'échanges

Contributeurs

12/07/2018
25/09/2017
Julien Halska - Chambre d'Agriculture de Saône-et-Loire - Mâcon (71000)
conseiller-chambre-agriculture - jhalska@sl.chambagri.fr

06/09/2017
Lola Leveau - Irstea - Clermont-Ferrand (63000)
ingenieur - lola.leveau@irstea.fr