bruche des lentilles

Aussi appelé : Bruchus pallidicornis, Bruchus signaticornis

En cours de rédaction
Dernière modification : 09/04/2018
Voir les contributeurs

Discussion liée

Autres discussions en rapport

1. Description générale

Nom scientifique Bruchus signaticornis (syn. Bruchus pallidicornis)
Aire géographique Signalée régulièrement dans le Sud-Ouest, en Vendée, dans le Berry,... et signalée depuis quelques années dans des régions continentales (Champagne) et en haute altitude (Puy, Cantal)
Cultures impactées Lentille


2. Biologie et épidémiologie

Cycle biologique

 

Conditions favorables au développement

Milieu /
Climat /
Histoire culturale de la parcelle /
Environnement de la parcelle Les bruches hivernent à l'état adulte, mais on ne connait pas précisément leur site d'hivernation.


3. Dégâts

Dégâts observés et dommages de récolte

Chaque graine de lentille colonisée est pratiquement détruite. La présence d'insectes vivants est interdite dans les lots commercialisés et les orifices formés dans les graines à la sortie des adultes sont peu tolérés en alimentation humaine.

Nuisiblité

(à compléter)

Systèmes de mesure

Les systèmes de piégeage de bruches existants sont peu efficaces, ce qui rend impossible la détermination d'un seuil économique d'intervention.

 

4. Méthodes de gestion

 

Solutions existantes

Schéma : Positionnement des différents leviers de gestion des bioagresseurs (source : Outil Concept du plan Ecophyto)

 

Mode d'action Levier Description Efficacité
Solution de rattrapage Lutte chimique En culture, la lutte insecticide ne vise que les adultes car les larves se mettent à l'abri dans les gousses puis les graines dès l'éclosion des oeufs. Seul un pyréthrinoïde (ou pyrèthre en agriculture biologique) est autorisé. L'efficacité des produits disponible est très partielle.
Action sur la population initiale Lutte chimique

Il est important de limiter la population d’adultes reproducteurs susceptible de réinfester les cultures l'année suivante en intervenant dès la mise en silo.

Après la récolte, application de deltaméthrine (insecticide de contact) sur les grains.

Proche de 100% sur les adultes sortant des graines, inefficace sur les larves.
Action sur la population initiale Lutte chimique

Il est important de limiter la population d’adultes reproducteurs susceptible de réinfester les cultures l'année suivante en intervenant dès la mise en silo.

Après la récolte, fumigaton à la phosphine par un opérateur agréé et dans un silo étanche.

100% sur les adultes et les larves
Action sur la population initiale Lutte physique

Il est important de limiter la population d’adultes reproducteurs susceptible de réinfester les cultures l'année suivante en intervenant dès la mise en silo

Séchage des lots récoltés

?

Rem : une lutte collective est souhaitable au sein d’un bassin de production, car les bruches peuvent se déplacer loin en volant.

 
Solutions innovantes

/

 

5. Pour aller plus loin...

Titre Type de document Année Auteurs Editeurs Précisions
Page e-phytia : Bruche des lentilles Site internet 2017 INRA INRA lien vers le site
Les 5 ravageurs de la lentille Brochure technique 2017 Chambre d’Agriculture Haute-Loire, Groupement des producteurs de la lentille verte du Puy Chambre d’Agriculture Haute-Loire lien vers la brochure
Lentil, an ancient crop for modern times. Ouvrage 2007 P. Sevenson, M. Dhillon, H. Sharma, M. El Bouhssini Springer Netherlands Chapter 20 : Insect pests of lentil and their management (pp 331-348)
Pour contribuer à l'enrichissement de la fiche, vous devez créer un compte ou vous identifier.Cela vous permettra d'apporter votre contribution via l'espace d'échanges

Contributeurs

09/04/2018
Vincent Soulignac
vincent.soulignac@irstea.fr

13/11/2017
Lola Leveau - Irstea - Clermont-Ferrand (63000)
ingenieur - lola.leveau@irstea.fr