EXEMPLE DE MISE EN OEUVRE

Conduite de prunier d'Ente à bas intrants eau-fertilisation-produits de protection intrants

Cette fiche est reliée à d'autres thématiques de la manière suivante :

Voir tous les liens

Aboutie
Dernière modification : 27/01/2020
Voir les contributeurs

Discussion liée

Autres discussions en rapport

Haie composite (Crédit photo D.MONTY-INRA)
 

Mené de 2013 à 2018 sur la station expérimentale de l'INRA de Bourran, cet essai teste le système "ECO 50" dans le cadre du projet "CAP RED". L'objectif est de réduire la fréquence de traitement global de 50% et de diminuer l'eau d'irrigation et la fertilisation azotée tout en maintenant une durabilité économique des systèmes


Leviers employés

Les principaux leviers employés  pour atteindre cet objectif sont les suivants :

  • Utilisation du BRF sur le rang pour réduire le desherbage et l'évaporation du sol tout en l'enrichissant en matière organique 
  • Mise en place d'un goutte à goutte enterré pour diminuer la pression des maladies cryptomgamiques
  • Gestion de la ferti-irrigation grace au goutte à goutte enterré
  • Recours à une OAD pour évaluer les risques de bio-agresseurs

Les grands enjeux du plan de reconquête de la compétitivité de la filière Pruneau d'Agen sont la réduction des intrants, l'atténuation de l'impact environnemental de la conduite du verger et les gains de productivité. 

Principaux résultats et enseignements

Globalement, la majorité des bioagresseurs est maîtrisée.

Les IFT ont été réduits d'environ 50% selon les années pour les molécules insecticides et fongicides. L'objectif de réduction est même dépassé en 2014,2015 et 2017.

Les premières années, la production du système ECO était largement inférieure à celle de la parcelle de référence (dû aux fortes réduction de fertilisation azotée et irrigation). Néanmoins en 2016, la production du jeune verger et son chiffre d'affaire se rapprochent du niveau de celui du système de référence.
 

Lorsque les arbres seront plus âgés, il est vraisemblable que la pression des différents bioagresseurs sera plus élevée: il sera indispensable de mobiliser davantage de leviers alternatifs et de solution de biocontrôle.

 

- PLUS D'INFO DANS LA FICHE SYSTÈME DE CULTURE EXPE

 

Pour contribuer à l'enrichissement de la fiche, vous devez créer un compte ou vous identifier.Cela vous permettra d'apporter votre contribution via l'espace d'échanges

Contributeurs

27/01/2020
Aurélie LEQUEUX SAUVAGE - APCA DEPHY - PARIS (75008)
charge-mission - aurelie.lequeux-sauvage@apca.chambagri.fr