EXEMPLE DE MISE EN OEUVRE

Implantation d'un verger ECO-innovant économe en intrants_2


Aboutie
Dernière modification : 21/01/2020
Voir les contributeurs

Discussion liée

Autres discussions en rapport

Arbres en mur fruitier de la modalités "Eco-Innovant" (Crédit photo SERFEL)
 

Mené de 2013 à 2018 sur la station régionale d'expérimentation SUDEXPE de Saint-Gilles, cet essai teste le système "Eco-Innovant" dans le cadre du projet "EcoPêche". Dans cet essai, le verger est "ré-inventer" afin de pouvoir travailler avec certains leviers, tels que le matériel de pulvérisation et les techniques alternatives au desherbage chimique. L'objectif est de mesurer l'incidence sur la qualité agronomique des fruits produits et la rentabilité du verger. 


Leviers employés

Les principaux leviers employés  pour atteindre cet objectif sont les suivants :

  • Mise en place d'infrastructures agroécologiques (pour réguler la pression des ravageurs): haies, nichoirs, hôtels à insectes,etc.
  • Utilisation d'un matériel de pulvérisation tangentielle (réduction des volumes de bouillies et de quantité de substantes actives pulvérisées)
  • Mise en place de bâche tissée pour supprimer le desherbage chimique
  • Optimisation des apports d'eau
  • Utilisation de la confusion sexuelle contre la Tordeuse orientale du pêcher

Le pêcher est une espèce fruitière importante dans ce bassin de production et qui suscite beaucoup d'intérêt de la part des arboriculteurs. Si l'attrait pour les nouvelles variétés reste le moteur principal, la maîtrise des intrants et la mise au point d'un itinéraire technique performant prennent une place en constante progression. 

Principaux résultats et enseignements
 

Sur les trois années d'expérimentation la maîtrise des bio-agresseurs est satisfaisante.

Le système ECO-Innovant est au moins aussi performant que la référence et selon les années peut amener à une augmentation des temps de travaux. En revanche, la diminution de la protection phytosanitaire engendre une baisse de production commerciale.

En 2016, l'objectif de -50% d'IFT est atteint. Au total, sur les trois années d'observation, la diminution est d'environ 40% ce qui est inférieur à nos objectifs, mais ce sont des résultats encourageants étant donné que le verger est encore jeune. 

Le dispositif mis en place reste encore très jeune, nous commençons à observer quelques résultats qu'il faudra confirmer avec plusieurs années d'observations car il est trop tôt pour tirer des conclusions définitives quant à l'efficacité de ce système. 

 

- PLUS D'INFO DANS LA FICHE SYSTÈME DE CULTURE EXPE

 

Pour contribuer à l'enrichissement de la fiche, vous devez créer un compte ou vous identifier.Cela vous permettra d'apporter votre contribution via l'espace d'échanges

Contributeurs

21/01/2020
Aurélie LEQUEUX SAUVAGE - APCA DEPHY - PARIS (75008)
charge-mission - aurelie.lequeux-sauvage@apca.chambagri.fr