TECHNIQUE

Rechercher des conditions climatiques optimales pour la pulvérisation

Cette fiche est reliée à d'autres thématiques de la manière suivante :

Voir tous les liens

1. Présentation


Caractérisation de la technique

Description de la technique :

Date de dernière modification: 23/11/2011

Contributeurs initiaux :

Sébastien Minette Chambre Régionale Poitou-Charentes Sebastien.MINETTE(at)poitou-charentes.chambagri.fr Lusignan (86)
Nicolas Munier-Jolain INRA Nicolas.Munier-Jolain(at)dijon.inra.fr Dijon (21)
Martine Despéraux-Roblein Chambre d'Agriculture de Saone et Loire mdespreaux(at)sl.chambagri.fr Saint Germain du Bois (71)
Julien Halska INRA julien.halska(at)grignon.inra.fr Dijon (21)

Lutte contre les courriers indésirables : Pour utiliser ces adresses, remplacer (at) par @

 

Choisir les conditions climatiques optimales de pulvérisation (vent, hygrométrie), et opter pour la dose efficace la plus faible possible. Conditions favorables : vent très faible (attention aussi à sa direction),  temps poussant (végétation active), températures moyennes > 8 à 10 °C et pas trop élevées (avant et après intervention), hygrométrie > 60 °C, absence de stress hydrique ou thermique. Ne pas traiter moins de trois jours avant un épisode pluvieux. A adapter selon les produits. Adapter les conditions aux produits utilisés (contact, racinaire) et consulter les préconisations d'emploi figurant sur les bidons.

Précision sur la technique :

Ces recommandations font partie des "Bonnes Pratiques Agricoles" qui doivent normalement être mises en œuvre. Elles sont rappelées lors des formations Certiphyto délivrées aux agriculteurs.



Période de mise en œuvre
Sur culture implantée

Eviter les périodes à fort risque de ruissellement

Echelle spatiale de mise en œuvre
Parcelle


Application de la technique à...

Toutes les cultures : Facilement généralisable
Cette solution technique est difficile à mettre en œuvre pour certaines cultures (conditons climatiques généralement mauvaises pendant la période d'intervention). Exemple : sur colza d'hiver (lorsqu'un régulateur de fin d'hiver est justifié par les grilles de risque), l'application se réalise fréquemment en conditions climatiques non optimales.

Tous les types de sols : Facilement généralisable
Tous les contextes climatiques : Facilement généralisable

Adaptation de la règle aux différentes périodes de l'année (ex : l'hygrométrie est à prendre en considération pour une intervention réalisée en Mai/Juin/Juillet, le risque de ruissellement en novembre/décembre/janvier/février).

Réglementation

Influence
POSITIVE

Interdiction de traiter (pulvérisation ou poudrage) par vent de force supérieure ou égale à 3 sur l'échelle de Beaufort (19 km/h). Arrêté du 12/09/2006 relatif à la mise sur le marché et à l'utilisation des produits visés à l'article L. 253-1 du code rural

La réalisation d'un réglage de la qualité de la pulvérisation (par exemple répartition de la pulvérisation, direction des buses), afin de réduire l'utilisation de produits phytosanitaires fait l'objet d'une fiche CEPP (action n°57 : Réduire l’utilisation de produits phytopharmaceutiques en faisant régler son pulvérisateur).




2. Services rendus par la technique



3. Effets sur la durabilité du système de culture


Critères "environnementaux"

Effet sur la qualité de l'air : En augmentation
émission phytosanitaires : DIMINUTION
émission GES : NEUTRE


Effet sur la qualité de l'eau : En augmentation
N.P. : DIMINUTION

Effet sur la consommation de ressources fossiles : En diminution
consommation d'énergie fossile : NEUTRE
consommation de phosphore : DIMINUTION


Autre : Pas d'effet (neutre)

Transfert polluant vers eaux (N, P, phyto ...) : Diminution

Diminution des quantités de produits phytosanitaires utilisées et de leur transfert vers les éléments hydrographiques (moins de dérive).

Transfert polluant vers air (N, P, phyto ...) : Diminution

Diminution des quantités de produits phytosanitaires utilisées et de leur transfert vers l'air (moins de dérive).

Consommation d'énergie fossile : pas d'effet (neutre)

Dégagement de GES : pas d'effet (neutre)




Critères "agronomiques"

Productivité : Variable
Effet variable sur le rendement : si la technique est utilisée pour améliorer l'efficacité des traitement le rendement peut augmenter, si elle est mise en œuvre pour réduire les doses à efficacité équivalente le rendement ne change pas.

Fertilité du sol : Pas d'effet (neutre)


Stress hydrique : Pas d'effet (neutre)


Biodiversité fonctionnelle : En augmentation
Si réduction des quantités utilisées et par la réduction des transferts. L'effet bénéfique sur la faune et la flore des parcelles est probablement nul si la réduction des doses n'implique pas une réduction de l'efficacité du produit.


Critères "économiques"


Charges opérationnelles : En diminution
Par diminution des quantités de produits utilisées

Charges de mécanisation : Pas d'effet (neutre)


Marge : En augmentation



Critères "sociaux"


Temps de travail : Pas d'effet (neutre)


Période de pointe : Pas d'effet (neutre)
Pas nécessairement de réduction du nombre d'interventions. La répartition et l'organisation du travail peuvent évoluer si la recherche des conditions favorables amène à adapter l'emploi du temps (traiter tôt le matin, ou le soir).

Temps d'observation : En augmentation
Légère augmentation du temps d'observation au champ.



4. Organismes favorisés ou défavorisés


Bioagresseurs favorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions

Bioagresseurs défavorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions
adventices adventices Tous organismes cibles de traitements pulvérisés. Efficacité fonction de celle du produit utilisé sur le bioagresseur concerné et des conditions d'application.
agent pathogène (bioagresseur) agent pathogène (bioagresseur) Tous organismes cibles de traitements pulvérisés. Efficacité fonction de celle du produit utilisé sur le bioagresseur concerné et des conditions d'application.
ravageur, prédateur ou parasite ravageur, prédateur ou parasite Tous organismes cibles de traitements pulvérisés. Efficacité fonction de celle du produit utilisé sur le bioagresseur concerné et des conditions d'application.

Auxiliaires favorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions

Auxiliaires défavorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions

Accidents climatiques et physiologiques favorisés

Organisme Impact de la technique Précisions

Accidents climatiques et physiologiques défavorisés

Organisme Impact de la technique Précisions


5. Pour en savoir plus

Influence of micrometeorological factors on pesticide loss to the air during vine spraying: Data analysis with statistical and fuzzy inference models
Gil Y. ; Sinfort C. ; Guillaume S. ; Brunet Y. ; Palagos B
Biosystems Engineering, Article de revue avec comité, 2008
Article de revue scientifique. Précise les liens entre dérive et conditions météorologiques de pulvérisation
Spray drift as influenced by meteorological and technical factors
Arvidsson T. ; Bergström L. ; Kreuger J.
Pest Management Science, Article de revue avec comité, 2011
Article de revue scientifique. Précise les liens entre dérive et conditions météorologiques de pulvérisation
Stratégies de protection des cultures économes en produits phytosanitaires
Gran Aymerich L.
Ministère de l'Agriculture et de la Pêche, Travaux universitaires, 2006
Synthèse des méthodes visant à réduire l'usage des produits phytosanitaires en grandes cultures
Batisse Emeline
DRAFF / Vetagrosup, Travaux universitaires, 2010
Transferts de produits phytosanitaires : bien choisir les périodes d’applications
Benoît Réal (Arvalis) ; Julie Maillet-Mezeray (Arvalis) ; Joël Thierry (Arvalis) ; N. Marquet (UIPP)
Perspectives Agricoles, Article de presse, 2008

6. Mots clés


Méthode de contrôle des bioagresseurs : Lutte chimique
Mode d'action : Rattrapage
Type de stratégie vis-à-vis de l'utilisation de pesticides : Efficience
Pour contribuer à l'enrichissement de la fiche, vous devez créer un compte ou vous identifier.Cela vous permettra d'apporter votre contribution via l'espace d'échanges

Contributeurs

29/10/2019
08/11/2017
Lola Leveau - Irstea - Clermont-Ferrand (63000)
ingenieur - lola.leveau@irstea.fr

25/10/2017
Julien Halska - Chambre d'Agriculture de Saône-et-Loire - Mâcon (71000)
conseiller-chambre-agriculture - jhalska@sl.chambagri.fr