TECHNIQUE

Rouler les couverts végétaux pendant la période d'interculture

Cette fiche est reliée à d'autres thématiques de la manière suivante :

Voir tous les liens

1. Présentation


Caractérisation de la technique

Description de la technique :

Crédits photo : Arvalis.fr

 

L’objectif du roulage est de blesser les plantes et de mettre au sol le couvert végétal grâce au passage d’un rouleau. Plusieurs conditions doivent être réunies pour assurer une destruction efficace de la couverture. En premier lieu, le roulage n’est efficace que sur une végétation haute et développée. Le facteur mécanique intervient tout d’abord : une plante développée pourra être blessée en plusieurs endroits, multipliant les portes d’entrée pour le froid, la chaleur, les pathogènes ou les ravageurs. Deuxièmement, on sait qu’à partir de la floraison, les plantes sont beaucoup plus sensibles à ce mode de destruction : les réserves du végétal sont alors réorientées vers la reproduction plutôt que vers la végétation.

En ce qui concerne les conditions d’opération, il est généralement recommandé de rouler lors d’une gelée : des plantes pouvant survivre normalement au froid, verront leurs tissus rendus cassants et atteints en profondeur par le rouleau, entraînant une mort certaine. La nécessité du gel sera rendue d’ailleurs d’autant plus nécessaire que l’outil n’est pas spécialisé (rouleau lisse, trop léger, etc.) ou que le couvert est trop faiblement développé (date de semis tardive, espèces résistantes au roulage et/ou manque de fertilité du sol). On entend également couramment que le roulage doit intervenir sur sol gelé pour éviter de porter atteinte à la structure, mais de façon générale, un sol bien couvert gèlera plus difficilement et c’est la biomasse du couvert elle-même qui servira d’amortisseur. Attention toutefois au poids des tracteurs qui circulent à cette période, bien que le besoin de puissance soit minime pour ce type d’opération.


Les différents types de rouleaux

  • les rouleaux couramment utilisés dans les exploitations françaises : rouleau plat, rouleau croskill. Ils sont polyvalents car utilisables pour la destruction des couverts végétaux, mais aussi lors du semis des cultures pour finaliser l'implantation ou pour rappuyer des sols "soufflés" en sortie d'hiver afin d'améliorer l'enracinement des céréales d'hiver. Pour la destruction des couverts, ces rouleaux doivent principalement être utilisés en conditions de gel, permettant d'avoir des végétaux "cassants". La possibilité de grande largeur (jusqu'à 9 m) permet d'avoir un débit de chantier important  => polyvalent, peu onéreux, débit de chantier important, à utiliser en période de gel. Moins adaptés au roulage des couverts
  • les "rolo-faca" (brésilien) ou "rouleau hacheur" : rouleau spécifiquement développé pour la destruction des couverts végétaux. Ils sont très agressifs (cylindre muni de cornières qui blessent la plante sous l'effet de la vitesse), mais avec des largeurs de travail peu importante. Ils nécessitent un investissement spécifique. => efficace, investissement nécessaire, faible débit de chantier, peuvent être utilisés à tout moment sur sols ressuyés


Les Chambres d'Agriculture de Charente-Maritime et des Deux-Sèvres ont réalisé une comparaison de l'efficacité de 4 rouleaux hacheurs sur la destruction d'engrais verts, avec les vidéos de démonstration du passage de ces rouleaux et ARVALIS-Institut du Végétal et les Chambres d'agriculture des Pays de la Loire propose une synthèse des essais de roulage des couverts sur gel menés de 2004 à 2006.
 

Précision sur la technique :

La technique du roulage des couverts végétaux est le plus souvent associée à une autre technique (chimique, déchaumage, labour).



Période de mise en œuvre
Pendant l'interculture


Echelle spatiale de mise en œuvre
Parcelle


Application de la technique à...

Toutes les cultures : Facilement généralisable

Les rouleaux vont permettre occasionner une destruction partielle du couvert.

L'efficacité est dépendante des espèces présentes dans le couvert :  efficace sur espèces à tiges hautes : moutarde, féverole, phacélie, radis chinois, tournesol



Tous les types de sols : Généralisation parfois délicate
C’est une technique nécessitant un sol plat. Les sols limoneux hydromorphes sont à éviter car le plaquage du couvert sur ce type de sol risque de ralentir et de limiter le ressuyage du sol au printemps. Les sols caillouteux peuvent être un frein à l'utilisation des rouleaux hacheurs (usure du matériel).

Tous les contextes climatiques : Généralisation parfois délicate
Continental
Océanique
Alpin

Le roulage "classique" est efficace seulement quand il gèle, afin d'accroître les “blessures” effectuées sur les plantes. Le nombre de jours disponibles pour cette technique est variable selon les régions et selon les années ; certains hivers peuvent être trop doux pour que cette technique soit utilisable.

Réglementation

Aucune réglementation ne régule le roulage des couverts végétaux.

En zone vulnérable, l'arrêté régional Directive Nitrates peut interdire la destruction chimique des couverts. Le roulage peut être une alternative.




2. Services rendus par la technique


Régulation et gestion des adventices


3. Effets sur la durabilité du système de culture


Critères "environnementaux"

Effet sur la qualité de l'air : En augmentation
Amélioration de la qualité de l'eau du fait de la limitation du recours à une destruction chimique des couverts.

Effet sur la qualité de l'eau : En augmentation
Amélioration de la qualité de l'eau du fait de la limitation du recours à une destruction chimique des couverts.

Effet sur la consommation de ressources fossiles : Pas d'effet (neutre)

Par rapport à une destruction chimique du couvert, le passage d'un rouleau sollicite une consommation de carburant équivalente, qui reste faible (environ 3 l/ha).




Critères "agronomiques"

Fertilité du sol : Variable
Il y a un risque de tassement du sol selon les conditions d'intervention.


Critères "économiques"


Charges opérationnelles : En diminution
Pas d’intrants utilisés

Charges de mécanisation : En augmentation
Faible coût de la technique mais nécessite un investissement de matériel. La consommation de carburant est faible (3 l/ha).

Marge : Pas d'effet (neutre)



Critères "sociaux"



4. Organismes favorisés ou défavorisés


Bioagresseurs favorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions

Bioagresseurs défavorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions
Moutardes FORTE adventices Le roulage sur gel est également efficace sur phacélie, sarrasin et féverole.
Vesces MOYENNE adventices Le roulage sur gel est également moyennement efficace sur Pois, Lentilles et Radis.
graminées annuelles FAIBLE adventices Ex: Avoine, Seigle
ray-grass d'italie FAIBLE adventices
trèfles FAIBLE adventices

Auxiliaires favorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions

Auxiliaires défavorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions

Accidents climatiques et physiologiques favorisés

Organisme Impact de la technique Précisions

Accidents climatiques et physiologiques défavorisés

Organisme Impact de la technique Précisions


5. Pour en savoir plus

Colette SUCHEL (CA Ain)
Du Lien !, Rapport professionnel, 2017
Bulletin de liaison du programme Bio & Eau n°34
Différents auteurs de différents organismes
IBIS, Brochure technique, 2009
CUMA Béarn - Landes - Pays Basque, Brochure technique
CA Isère, Brochure technique, 2017
Jérôme Labreuche, Anne-Sophie Hervillard (ARVALIS-Institut du Végétal) ; Thierry Restif (CA44) ; Michel Chauvin (CA85) ; Jean-Philippe Rigaud (CA53) ; Jean-Claude Lebreton (CA53)
Perspectives Agricoles, Article de presse, 2006
Nicolas FIGEAC - CUMA Charentes
CA17 TV, Multimédia, 2019
D'autres viséos existent sur le Rouleau hacheur Treffler, le Rouleau ecraseur Roll'n'Sem et le Rouleau hacheur ActiSol sur la chaine de la Chambre d'Agriculture de Charente-Maritime.
Jérôme BRUN, Damien LABREUCHE
ARVALIS, Site Internet, 2018
Djilali Heddadj (CRAB)
TERRA, Article de presse, 2012
Matthieu Archambeaud
TCS n°64 ; septembre/octobre 2011, Article de revue sans comité, 2011
Olivier Guérin
Chambre d'Agriculture de Charente-Maritime, Rapport professionnel, 2019

6. Mots clés


Méthode de contrôle des bioagresseurs : Lutte physique
Mode d'action :
Type de stratégie vis-à-vis de l'utilisation de pesticides : Substitution
Pour contribuer à l'enrichissement de la fiche, vous devez créer un compte ou vous identifier.Cela vous permettra d'apporter votre contribution via l'espace d'échanges

Contributeurs

10/04/2019
KH YIM - APCA - PARIS
charge-mission - ka-ho.yim@apca.chambagri.fr

10/04/2019
17/12/2018
sebastien minette - CRA Nouvelle Aquitaine - Lusignan (86600)
conseiller-chambre-agriculture - sebastien.minette@na.chambagri.fr