TECHNIQUE

Préférer les herbicides de post-levée aux solutions de pré-levée

Cette fiche est reliée à d'autres thématiques de la manière suivante :

défavorise
Bioagresseur
Voir tous les liens

1. Présentation


Caractérisation de la technique

Description de la technique :

Date de dernière modification: 25/02/2012

Contributeurs initiaux :

Julien Halska INRA julien.halska(at)grignon.inra.fr Epoisses (21)
Rémy Ballot INRA remy.ballot(at)grignon.inra.fr Grignon (78)

Lutte contre les courriers indésirables : Pour utiliser ces adresses, remplacer (at) par @

 

Les stratégies de désherbage de post-levée permettent de sélectionner les spécialités commerciales dont le spectre d'efficacité est en adéquation avec la flore adventice présente. Elles permettent ainsi de maximiser l'efficacité des traitements. De plus, elles peuvent rendre possible des modulations de dose, voire des impasses, en fonction de la pression adventices observée.


Exemple de mise en oeuvre :

Désherbage du maïs "tout en post" en un passage (uniquement sur parcelles à faible pression adventices) ou 2 passages.



Période de mise en œuvre
Sur culture implantée


Echelle spatiale de mise en œuvre
Parcelle


Application de la technique à...

Toutes les cultures : Généralisation parfois délicate

L'adoption de stratégies de désherbage de post-levée ne peut s'appliquer qu'aux cultures pour lesquelles des solutions sont homologuées pour cette utilisation (pour le tournesol par exemple, le choix d'une stratégie de post-levée ne peut s'appliquer qu'aux variétés tolérantes aux herbicides). Pour certaines cultures, une intervention de pré-levée est souvent nécessaire (colza par exemple), ou ne peut être évitée que dans le cas de parcelles à faible pression adventices (pois, féverole). Cette technique présente principalement un intéret sur maïs et céréales à paille.



Tous les types de sols : Généralisation parfois délicate

Sur sols à tendance argileuse, qui favorisent une levée échelonnée des adventices, les stratégies de post-levée peuvent présenter des limites du fait d'une moindre persistance d'action des traitements.



Tous les contextes climatiques : Facilement généralisable

L'efficacité des traitements de post-levée est moins soumise aux conditions climatiques que les traitements de pré-levée.



Réglementation



2. Services rendus par la technique



3. Effets sur la durabilité du système de culture


Critères "environnementaux"

Effet sur la qualité de l'air : Variable
émission phytosanitaires : VARIABLE

Effet sur la qualité de l'eau : En augmentation
pesticides : DIMINUTION

Autre : Pas d'effet (neutre)

Transfert polluant vers eaux (N, P, phyto ...) : Diminution

L'adoption de stratégies de désherbage de post-levée permet d'adapter le choix des spécialités commerciales et la dose à la pression adventices. Elle peut donc conduire à des réductions d'usage d'herbicides. De plus, elle peut limiter les risques de transfert vers l'eau par rapport à une application de pré-levée sur sol nu.

Transfert polluant vers air (N, P, phyto ...) : variable

Par rapport à l'utilisation d'herbicides de pré-levée enfouis, l'utilisation d'herbicides de post-levée peut entrainer une augmentation du risque de transfert de produits phytosanitaires vers l'air. Ce risque est dépendant des propriétés physico-chimiques des matières actives, mais aussi des conditions d'application.

Consommation d'énergie fossile : pas d'effet (neutre)

Dégagement de GES : pas d'effet (neutre)




Critères "agronomiques"

Productivité : Pas d'effet (neutre)


Fertilité du sol : Pas d'effet (neutre)


Stress hydrique : Pas d'effet (neutre)


Biodiversité fonctionnelle : Pas d'effet (neutre)



Critères "économiques"


Charges opérationnelles : Variable

L'impact du choix de stratégies de désherbage de post-levée ou de pré-levée sur les charges herbicides dépend (i) du coût unitaire des spécialités commerciales et (ii) de la dose employée. Lorsque l'adoption d'une stratégie de post-levée conduit à l'emploi de doses réduites ou à des impasses, elle permet une réduction des charges.



Charges de mécanisation : Pas d'effet (neutre)


Marge : Pas d'effet (neutre)



Critères "sociaux"


Temps de travail : Pas d'effet (neutre)


Temps d'observation : En augmentation

La réussite d'un désherbage de post-levée implique une intervention sur adventices peu développées, ce qui nécessite une observation régulière des parcelles.





4. Organismes favorisés ou défavorisés


Bioagresseurs favorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions

Bioagresseurs défavorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions
adventices adventices Efficacité fonction de l'efficacité des produits autorisés sur les différentes espèces.

Auxiliaires favorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions

Auxiliaires défavorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions

Accidents climatiques et physiologiques favorisés

Organisme Impact de la technique Précisions

Accidents climatiques et physiologiques défavorisés

Organisme Impact de la technique Précisions


5. Pour en savoir plus

Désherbage du maïs - Guide pratique pour les agriculteurs
CRA Pays de la Loire - Arvalis
Brochure technique

6. Mots clés


Méthode de contrôle des bioagresseurs : Lutte chimique
Mode d'action : Rattrapage
Type de stratégie vis-à-vis de l'utilisation de pesticides : Efficience
Pour contribuer à l'enrichissement de la fiche, vous devez créer un compte ou vous identifier.Cela vous permettra d'apporter votre contribution via l'espace d'échanges

Contributeurs

16/07/2018
08/11/2017
Lola Leveau - Irstea - Clermont-Ferrand (63000)
ingenieur - lola.leveau@irstea.fr

25/10/2017
Julien Halska - Chambre d'Agriculture de Saône-et-Loire - Mâcon (71000)
conseiller-chambre-agriculture - jhalska@sl.chambagri.fr