TECHNIQUE

Réaliser des bandes tassées double-semis

Cette fiche est reliée à d'autres thématiques de la manière suivante :

est appliqué à
Voir tous les liens

1. Présentation


Caractérisation de la technique

Description de la technique :

Crédits photo : Chambres d'agriculture de la Seine-Maritime et de l'Eure, AREAS

 

Rémy Ballot INRA remy.ballot(at)grignon.inra.fr Grignon (78)

 

Dans les petits fonds de vallon (bassins versants de moins de 100 ha en culture où la pente des versants ne dépasse pas 3% et la pente du fond de vallon est inférieure ou égale à 2%), tasser la zone d'écoulement des eaux. Le tassement de la zone d'écoulement peut être complété par un doublement de la densité de semis. Le non travail du sol donne les même résultats ; dans le cas d'une parcelle binée, éviter de biner la zone d'écoulement des eaux, et dans le cas d'une parcelle déchaumée pendant l'interculture, ne pas travailler cette zone.


Exemple de mise en oeuvre :

Lors de l'implantation d'un blé, réaliser un second passage de semoir sur la zone d'écoulement de l'eau pour aboutir à une densité de semis doublée. Un troisième passage du tracteur outil relevé permet de tasser cette zone.



Période de mise en œuvre
Sur culture implantée


Echelle spatiale de mise en œuvre
Parcelle


Application de la technique à...

Toutes les cultures : Facilement généralisable

Cette technique peut s'appliquer à toutes les cultures, mais elle est particulièrement justifiée pour les cultures d'automne, qui laissent le sol peu couvert pendant les périodes de fortes pluviométrie.



Tous les types de sols : Facilement généralisable
Tous les contextes climatiques : Facilement généralisable


Réglementation



2. Services rendus par la technique



3. Effets sur la durabilité du système de culture


Critères "environnementaux"

Autre : Pas d'effet (neutre)

Consommation d'énergie fossile : pas d'effet (neutre)

La consommation de carburant liée au double-semis ou au passage supplémentaire outil relevé sur une zone localisée de la parcelle peut être considérée comme négligeable.

Dégagement de GES : pas d'effet (neutre)

La consommation de carburant liée au double-semis ou au passage supplémentaire outil relevé sur une zone localisée de la parcelle peut être considérée comme négligeable.




Critères "agronomiques"

Productivité : Pas d'effet (neutre)


Fertilité du sol : Pas d'effet (neutre)


Stress hydrique : Pas d'effet (neutre)


Biodiversité fonctionnelle : Pas d'effet (neutre)


Autres critères agronomiques : Variable

Pression maladies : Augmentation

Le doublement de la densité de semis peut favoriser le développement de maladies (maladies foliaires des céréales à paille…)

Risque verse : Augmentation

Le doublement de la densité de semis peut entrainer une augmentation du risque de verse pour les cultures qui y sont sensibles.




Critères "économiques"


Charges opérationnelles : En augmentation

Le doublement de la densité de semis entraine une augmentation des charges liées à l'achat de semences dans des proportions variables en fonction de la surface concernée.



Charges de mécanisation : Pas d'effet (neutre)

La consommation de carburant liée au double-semis ou au passage supplémentaire outil relevé sur une zone localisée de la parcelle peut être considérée comme négligeable.



Marge : En diminution



Critères "sociaux"


Temps de travail : Pas d'effet (neutre)

Le temps nécessaire à la réalisation du double-semis et au passage supplémentaire outil relevésur une zone localisée de la parcelle peut être considéré comme négligeable.



Temps d'observation : Pas d'effet (neutre)




4. Organismes favorisés ou défavorisés


Bioagresseurs favorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions

Bioagresseurs défavorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions

Auxiliaires favorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions

Auxiliaires défavorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions

Accidents climatiques et physiologiques favorisés

Organisme Impact de la technique Précisions

Accidents climatiques et physiologiques défavorisés

Organisme Impact de la technique Précisions


5. Pour en savoir plus

Fiche n°11 : Bande tassée
Coufourier N., Lecomte V., Le Goff A. (CA76), Pivain Y. (CA27), Lheriteau M., Ouvry J.F. (AREAS)
AREAS, Brochure technique

6. Mots clés


Méthode de contrôle des bioagresseurs :
Mode d'action :
Type de stratégie vis-à-vis de l'utilisation de pesticides :
Pour contribuer à l'enrichissement de la fiche, vous devez créer un compte ou vous identifier.Cela vous permettra d'apporter votre contribution via l'espace d'échanges

Contributeurs

12/07/2018
16/10/2017
Matthieu HIRSCHY - INRA - Thiverval Grignon (78850)
ingenieur - matthieu.hirschy@inra.fr

25/08/2017
Lola Leveau - Irstea - Clermont-Ferrand (63000)
ingenieur - lola.leveau@irstea.fr