TECHNIQUE

Semer / repiquer à faible écartement

Cette fiche est reliée à d'autres thématiques de la manière suivante :

défavorise
est appliqué à
Voir tous les liens

1. Présentation


Caractérisation de la technique

Description de la technique :

Crédits photos : CC0 1.0

       
       
       
Julien Halska INRA julien.halska(at)grignon.inra.fr Dijon (21)
 

Semer avec un écartement entre rangs aussi proche que possible de l'écartement entre les plantes sur le rang afin d'obtenir une distribution homogène des plantes dans l'espace. Une autre option consiste à semer à la volée.

 


Exemple de mise en oeuvre :

Effectuer un semis à un écartement :

inférieur à 17 cm pour les céréales à pailles

inférieur à 34 cm pour le colza

inférieur à 30 cm pour le maïs (attention à la compatibilité avec le matériel de récolte)

proche de 10-20 cm pour le soja

Précision sur la technique :

L'écartement est aussi fonction du matériel disponible. Il est possible d'utiliser des socs éclateurs ou de semer à la volée (cependant dans ce dernier cas on peut avoir des pertes de pieds et des levées échelonnées, ce qui peut conduire à une réduction de leffet d'étouffement.

Période de mise en œuvre
Sur culture implantée


Echelle spatiale de mise en œuvre
Parcelle


Application de la technique à...

Toutes les cultures : Généralisation parfois délicate

Il n'est pas possible de réduire trop l'écartement des rangs sur les cultures sarclées ou que l'on prévoit de biner.



Tous les types de sols : Facilement généralisable

La présence de résidus peut gêner le semis, en particulier lors de semis à faible écartement. Dans ce cas on peut préférer le semis à la volée.



Tous les contextes climatiques : Facilement généralisable


Réglementation



2. Services rendus par la technique



3. Effets sur la durabilité du système de culture


Critères "environnementaux"

Effet sur la qualité de l'air : En augmentation
émission phytosanitaires : DIMINUTION

Effet sur la qualité de l'eau : En augmentation
pesticides : DIMINUTION

Autre : Pas d'effet (neutre)

Cette technique contribue à la réduction de l'utilisation d'herbicides. 

 

Risque d'érosion : visage rouge taille 10

Cette technique a une faible contribution à la réduction de l'érosion par une couverture du sol maximale par la culture.

 




Critères "agronomiques"

Productivité : Pas d'effet (neutre)


Autres critères agronomiques : En augmentation

Risque de mauvaise implantation :

Dans le cas de semis à la volée, le risque de pertes de pieds est plus élevé et les levées peuvent être échelonnées, ce qui réduit l'effet étouffement d'un écartement réduit.




Critères "économiques"


Charges opérationnelles : En diminution
Les charges opérationnelles sont réduites s'il y a réduction de l'utilisation d'herbicides.

Charges de mécanisation : En diminution
Les charges mécaniques sont réduites s'il y a du nombre de passages d'herbicides.

Marge : En augmentation



Critères "sociaux"


Temps de travail : Variable

Dans le cas d'un semis à la volée, réduction du temps de mécanisation et de travail car le semis est plus rapide su'un semis en lignes.





4. Organismes favorisés ou défavorisés


Bioagresseurs favorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions

Bioagresseurs défavorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions
Adventices annuelles MOYENNE adventices
vivaces FAIBLE adventices

Auxiliaires favorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions

Auxiliaires défavorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions

Accidents climatiques et physiologiques favorisés

Organisme Impact de la technique Précisions

Accidents climatiques et physiologiques défavorisés

Organisme Impact de la technique Précisions


5. Pour en savoir plus

Solutions agronomiques limitant le recours aux herbicides
Gran Aymerich L.
Ministère de l'Agriculture et de la Pêche, Rapport professionnel, 2006
Lien vers le rapport. La fiche n°10 a largement inspiré cette fiche technique.
L'étouffement des adventices
Pierre Mischler (Agro-Transfert)
Agro-Transfert ressources et Territoires, Article de presse, 2011

6. Mots clés


Méthode de contrôle des bioagresseurs : Contrôle cultural
Mode d'action : Atténuation
Type de stratégie vis-à-vis de l'utilisation de pesticides : Reconception
Pour contribuer à l'enrichissement de la fiche, vous devez créer un compte ou vous identifier.Cela vous permettra d'apporter votre contribution via l'espace d'échanges

Contributeurs

08/11/2017
Lola Leveau - Irstea - Clermont-Ferrand (63000)
ingenieur - lola.leveau@irstea.fr

25/10/2017
Julien Halska - Chambre d'Agriculture de Saône-et-Loire - Mâcon (71000)
conseiller-chambre-agriculture - jhalska@sl.chambagri.fr

13/10/2017
Matthieu HIRSCHY - INRA - Thiverval Grignon (78850)
ingenieur - matthieu.hirschy@inra.fr