TECHNIQUE

Semer / repiquer précocement

Cette fiche est reliée à d'autres thématiques de la manière suivante :

défavorise
Bioagresseur
...
Voir tous les liens

1. Présentation


Caractérisation de la technique

Description de la technique :

Date de dernière modification: 02/12/2011

Contributeurs initiaux :

Jacques Girard Chambre d'agriculture du Calvados j.girard(at)calvados.chambagri.fr Caen (14)
Adeline Michel CER France - Normandie amichel(at)50.cerfrance.fr Fleury sur Orne (14)
François Dumoulin Chambre d'Agriculture de l'Oise françois.dumoulin(at)agri60.fr Fresnoy le Luat (60)
Julien Halska INRA julien.halska(at)grignon.inra.fr Dijon (21)

Lutte contre les courriers indésirables : Pour utiliser ces adresses, remplacer (at) par @

Semer la culture deux à trois semaines avant la date de semis conventionnelle actuelle et idéalement après un labour. L'efficacité de la technique est renforcée pour les cultures nitrophiles semées dans un sol contenant une grande quanité d'azote disponible (après une légumineuse, ou après un précédent dont le rendement a été très inférieur à l'objectif fixé pour le calcul de la dose bilan, ou encore en cas d'exportation ou de faible dégradation des résidus de culture à C/N élevé).


Exemple de mise en oeuvre : Dans le bassin parisien, semer le colza d'hiver le 05 août (après un labour), contre le 25 août habituellement. En Normandie, dans un climat moins continental, semer entre le 15 et le 20 août au lieu du 25 août au 10 septembre.

Période de mise en œuvre
Sur culture implantée

Les céréales d'hiver (hormis le triticale), ne sont pas listées dans les cultures concernées par cette technique. Il semble en effet que l'augmentation de la pression adventices est supérieure à l'avantage lié aux jours supplémentaires disponibles pour le désherbage mécanique et à la capacité d'étouffement de la culture. De plus, les semis précoces risquent de nécessiter une protection insecticide.

Echelle spatiale de mise en œuvre
Parcelle


Application de la technique à...

Toutes les cultures : Pas généralisable

Cette technique s'applique aux cultures suffisamment étouffantes et dont la date de semis conventionnelle est antérieure à la période de levée préférentielle de la flore dominante de la parcelle. Les exemples documentés sont le colza (d'hiver) et l'orge de printemps.

Colza d'hiver : Semer 2 semaines avant la date conventionnelle, quelque soit l'humidité du sol à ce moment.
Orge de printemps : Semer le plus tôt possible, sur un sol suffisamment ressuyé. Choisir une variété capable de lever à des températures plus basses que les adventices printanières.
Maïs doux, Maïs grain, Maïs ensilage : Pour l'objectif d'augmentation de l'autonomie en eau principalement. Pour les adventices, à vérifier : évitement de levées d'adventices très estivales (graminées du type panic, sétaire, digitaire), puis étouffement (sur le rang au moins) par dévelopement plus avancé. Permet d'éviter tout ou partie du vol de pyrales dans les zones à une seule génération par an.
Pois de printemps : L'évitement de la période d'activité principale des sitones est une piste à étudier (observée ponctuellement en Normandie).
Triticale d'hiver : Avancement date de semis dans l'objectif de se laisser plus de jours disponibles pour le désherbage mécanique de fin d'automne. L'avantage procuré par cette technique est moins évident pour cette culture.
Blé tendre, Epeautre, Egrain, petit épeautre, Blé dur, Orge hiver, Seigle, triticale hiver : éviter les semis tardifs et favoriser un développement rapide des plantes contre la carie commune.



Tous les types de sols : Généralisation parfois délicate

Si la culture est semée pendant l'été sur un sol à faible réserve utile, le risque de stress hydrique est augmenté. La possibilité de réaliser des semis précoce dépend de l'état du sol au moment choisi. Cela peut être difficile au mois d'avril pour les semis de maïs si le sol n'est pas ressuyé.



Tous les contextes climatiques : Généralisation parfois délicate

Si la culture est semée pendant l'été dans un contexte sec, le risque de stress hydrique est augmenté. Dans ce même contexte, le risque d'élongation du colza est également augmenté. Au printemps, attention au risque de gel pour les semis précoces.



Réglementation



2. Services rendus par la technique



3. Effets sur la durabilité du système de culture


Critères "environnementaux"

Effet sur la qualité de l'air : En augmentation
émission phytosanitaires : DIMINUTION
émission GES : DIMINUTION


Effet sur la qualité de l'eau : En augmentation
N.P. : DIMINUTION
pesticides : DIMINUTION


Effet sur la consommation de ressources fossiles : En diminution
consommation d'énergie fossile : DIMINUTION

Autre : Pas d'effet (neutre)

Transfert polluant vers eaux (N, P, phyto ...) : Diminution

Réduction de l'utilisation d'herbicides et dans le cas du colza, réduction du risque de lessivage de nitrate qui est mieux valorisé par la culture. Attention, dans le cas du maïs, la stratégie de désherbage est à adapter et peut entraîner une augmentation des traitements. Dans le cas du triticale, une protection insecticide risque d'être nécessaire.

Transfert polluant vers air (N, P, phyto ...) : Diminution

Réduction de l'utilisation d'herbicides. Attention, dans le cas du maïs, la stratégie de désherbage est à adapter et peut entraîner une augmentation des traitements.

Consommation d'énergie fossile : Diminution

Légère diminutiuon éventuelle sur colza car la meilleure valorisation des reliquats en été - automne permet de réduire la fertilisation azotée au printemps.

Dégagement de GES : Diminution

Légère diminutiuon éventuelle pour le N2O sur colza car la meilleure valorisation des reliquats en été - automne permet de réduire la fertilisation azotée au printemps.

Risque d'érosion  : Diminution

Le risque d'érosion est limité par une couverture précoce du sol en période à risque (dans le cas des semis précoces de cultures d'automne).




Critères "agronomiques"

Fertilité du sol : Pas d'effet (neutre)


Stress hydrique : Variable

Tout dépend des cultures et des périodes de semis. Dans le cas du colza, une pluie faibe suffit à la faire lever. Pra contre, le risque de stress hydrique augmente dans le cas de semis précoces en été sur des sols à faible réserve utile ou si le climat est sec à cette période. Pour les cultures de printemps, les semis précoces permettent de mieux caler le cycle par rapport aux périodes à risque (par exemple pour l'orge de printemps).



Biodiversité fonctionnelle : Pas de connaissance sur impact

L'effet de dates de semis précoces sur la biodiversité fonctionnelle est peu documenté et vraisemblablement limité. La présence du couvert et une moindre perturbation du sol (par rapport à une stratégie de faux-semis) sont sans doute favorables à certains organismes.



Autres critères agronomiques : Pas de connaissance sur impact

Risque de mauvaise implantation: Augmentation

Ce risque augmente dans le cas de semis réalisés dans de mauvaises conditions climatiques (en particulier le gel pour l'orge de printemps ou un développement plus lent du maïs et donc une augmentation du risque d'attaque de taupins) et peut conduire à des pertes de rendement.

Potentiel d'atteinte du stade optimal de résistance au froid (colza): Augmentation

Ce stade a plus de chances d'être atteint avec les semis précoces. Attention cependant à ne pas le dépasser lors d'années atypiques comme 2011. Choisir des varitétés peu sensibles à l'élongation (les variétés de colza hybrides sont peu adaptées à des semis précoces).

Qualité des conditions de récolte (maïs): Augmentation

Pour le maïs, les semis précoces améliorent les conditions de récolte (exposition de la culture au gel limitée, récolte précoce de grains plus secs). De plus, cela réduit le risque lié aux mycotoxines sur le maïs, ainsi que sur le blé qui suit (-200ppb sur blé en moyenne par semaine de gagnée à la récolte du maïs, d'après une enquête de Syngenta).




Critères "économiques"


Charges opérationnelles : En diminution

Sur colza, si le semis précoce a lieu dans un sol bien pourvu en reliquats azotés, l'apport de printemps peut être réduit.



Charges de mécanisation : Pas d'effet (neutre)


Marge : En augmentation



Critères "sociaux"


Temps de travail : Pas d'effet (neutre)


Période de pointe : Variable

Le chantier de semis précoce du colza peut entrer en concurrence avec la récolte du blé (mais pas des autres cultures comme le pois oou l'orge de printemps).



Temps d'observation : Pas d'effet (neutre)




4. Organismes favorisés ou défavorisés


Bioagresseurs favorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions
Noctuelle de la tomate MOYENNE ravageur, prédateur ou parasite A vérifier attaque aussi le maïs
cercopsoriose MOYENNE agent pathogène (bioagresseur)
fusariose MOYENNE agent pathogène (bioagresseur) Maladie de l'orge favorisée par semis précoces sur orge de printemps. A confirmer.
fusarioses trichothécènes A orge MOYENNE agent pathogène (bioagresseur) Maladie de l'orge favorisée par semis précoces sur orge de printemps. A confirmer.
fusarioses trichothécènes B zearalenone céréales à paille MOYENNE agent pathogène (bioagresseur) Maladie de l'orge favorisée par semis précoces sur orge de printemps. A confirmer.
helminthosporiose de l'orge MOYENNE agent pathogène (bioagresseur) Rayure réticulée de l'orge Maladie (portant deux noms synonymes) peut-être favorisée par des semis précoces sur orge de printemps. A confirmer.
microdochium sur feuilles MOYENNE agent pathogène (bioagresseur) Maladie de l'orge favorisée par semis précoces sur orge de printemps. A confirmer.
noctuelle terricole MOYENNE ravageur, prédateur ou parasite A vérifier
oscinie de l'avoine MOYENNE ravageur, prédateur ou parasite
oïdium de la betterave MOYENNE agent pathogène (bioagresseur) Intensité de l'influence moyenne à forte.
oïdium des céréales MOYENNE agent pathogène (bioagresseur)
piétin-verse MOYENNE agent pathogène (bioagresseur) Sur blé tendre d'hiver.
piétin-échaudage MOYENNE agent pathogène (bioagresseur) Sur blé tendre d'hiver.
pyrale du maïs MOYENNE ravageur, prédateur ou parasite A vérifier
ramulariose de l'orge MOYENNE agent pathogène (bioagresseur) Maladies peut-être favorisée par des semis précoces sur orge de printemps. A confirmer.
rhynchosporiose MOYENNE agent pathogène (bioagresseur) Si semis hivernal sous climat doux
rouille brune MOYENNE agent pathogène (bioagresseur) Sur blé tendre d'hiver.
rouille de la betterave MOYENNE agent pathogène (bioagresseur)
rouille jaune MOYENNE agent pathogène (bioagresseur) Effets contradictoires selon les sources.
scutigérelles MOYENNE ravageur, prédateur ou parasite
septoriose des feuilles MOYENNE agent pathogène (bioagresseur)
sésamie MOYENNE ravageur, prédateur ou parasite A vérifier
taupin MOYENNE ravageur, prédateur ou parasite
tenthrède de la rave MOYENNE ravageur, prédateur ou parasite
virus de la mosaïque de l'orge MOYENNE agent pathogène (bioagresseur) A vérifier

Bioagresseurs défavorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions
Amarante blanche MOYENNE adventices Adventices à levée préférentielle estivale stricte Dans le maïs, certaines adventices sont favorisées par les semis précoces systématiques, en particulier des dicotylédones (renouée des oiseaux, renouée liseron, mouron, linaires…).
Amarante blite MOYENNE adventices Adventices à levée préférentielle estivale stricte Dans le maïs, certaines adventices sont favorisées par les semis précoces systématiques, en particulier des dicotylédones (renouée des oiseaux, renouée liseron, mouron, linaires…).
Amarante couchée FAIBLE adventices Levée possible au printemps et pas en hiver Pour l'orge de printemps. Vrai aussi d'autres cultures de printemps ?
Amarante hybride MOYENNE adventices Adventices à levée préférentielle estivale stricte Dans le maïs, certaines adventices sont favorisées par les semis précoces systématiques, en particulier des dicotylédones (renouée des oiseaux, renouée liseron, mouron, linaires…).
Amarante réfléchie MOYENNE adventices Adventices à levée préférentielle estivale stricte Dans le maïs, certaines adventices sont favorisées par les semis précoces systématiques, en particulier des dicotylédones (renouée des oiseaux, renouée liseron, mouron, linaires…).
Brome stérile FAIBLE adventices Adventices capables de lever en automne et pas en été Peuvent être défavorisées dans le colza, le blé tendre, le blé dur. Vrai aussi pour les autres céréales d'automne ?
Chénopode polysperme FAIBLE adventices Levée possible au printemps et pas en hiver Pour l'orge de printemps. Vrai aussi d'autres cultures de printemps ?
Folle avoine FAIBLE adventices Adventices capables de lever en automne et pas en été Peuvent être défavorisées dans le colza, le blé tendre, le blé dur. Vrai aussi pour les autres céréales d'automne ?
abutilon de Théophraste MOYENNE adventices Adventices à levée préférentielle estivale stricte Dans le maïs, certaines adventices sont favorisées par les semis précoces systématiques, en particulier des dicotylédones (renouée des oiseaux, renouée liseron, mouron, linaires…).
alchémille des champs adventices
altise du colza MOYENNE ravageur, prédateur ou parasite A condition que le colza profite de la date de semis précoce pour un développement végétatif rapide fin août - début septembre.
ambroisie à feuilles d'armoise FAIBLE adventices Levée possible au printemps et pas en hiver Pour l'orge de printemps. Vrai aussi d'autres cultures de printemps ?
anthrisque commun FAIBLE adventices Adventices capables de lever en automne et pas en été Peuvent être défavorisées dans le colza, le blé tendre, le blé dur. Vrai aussi pour les autres céréales d'automne ?
arabette de Thalius FAIBLE adventices Adventices capables de lever en automne et pas en été Peuvent être défavorisées dans le colza, le blé tendre, le blé dur. Vrai aussi pour les autres céréales d'automne ?
arroche étalée adventices
avoine stérile ludovicienne FAIBLE adventices Adventices capables de lever en automne et pas en été Peuvent être défavorisées dans le colza, le blé tendre, le blé dur. Vrai aussi pour les autres céréales d'automne ?
barbarée intermédiaire FAIBLE adventices Adventices capables de lever en automne et pas en été Peuvent être défavorisées dans le colza, le blé tendre, le blé dur. Vrai aussi pour les autres céréales d'automne ?
bident tripartite MOYENNE adventices Adventices à levée préférentielle estivale stricte Dans le maïs, certaines adventices sont favorisées par les semis précoces systématiques, en particulier des dicotylédones (renouée des oiseaux, renouée liseron, mouron, linaires…).
bleuet FAIBLE adventices Adventices capables de lever en automne et pas en été Peuvent être défavorisées dans le colza, le blé tendre, le blé dur. Vrai aussi pour les autres céréales d'automne ?
calépine irrégulière FAIBLE adventices Adventices capables de lever en automne et pas en été Peuvent être défavorisées dans le colza, le blé tendre, le blé dur. Vrai aussi pour les autres céréales d'automne ?
cardamine hérissée FAIBLE adventices Adventices capables de lever en automne et pas en été Peuvent être défavorisées dans le colza, le blé tendre, le blé dur. Vrai aussi pour les autres céréales d'automne ?
carie commune du blé MOYENNE agent pathogène (bioagresseur) Les semis précoces d'automne favorisent un développement rapide des plantes, qui ne peuvent plus être contaminées à partir du stade 2 feuilles.
chénopode blanc FAIBLE adventices Levée possible au printemps et pas en hiver Pour l'orge de printemps. Vrai aussi d'autres cultures de printemps ?
chénopode des murs FAIBLE adventices Levée possible au printemps et pas en hiver Pour l'orge de printemps. Vrai aussi d'autres cultures de printemps ?
chénopode hybride FAIBLE adventices Levée possible au printemps et pas en hiver Pour l'orge de printemps. Vrai aussi d'autres cultures de printemps ?
crépis de Nîmes FAIBLE adventices Adventices capables de lever en automne et pas en été Peuvent être défavorisées dans le colza, le blé tendre, le blé dur. Vrai aussi pour les autres céréales d'automne ?
datura stramoine MOYENNE adventices Adventices à levée préférentielle estivale stricte Dans le maïs, certaines adventices sont favorisées par les semis précoces systématiques, en particulier des dicotylédones (renouée des oiseaux, renouée liseron, mouron, linaires…).
digitaire sanguine MOYENNE adventices Adventices à levée préférentielle estivale stricte Dans le maïs, certaines adventices sont favorisées par les semis précoces systématiques, en particulier des dicotylédones (renouée des oiseaux, renouée liseron, mouron, linaires…).
erodium à feuilles de ciguë FAIBLE adventices Adventices capables de lever en automne et pas en été Peuvent être défavorisées dans le colza, le blé tendre, le blé dur. Vrai aussi pour les autres céréales d'automne ?
euphorbe exiguë FAIBLE adventices Levée possible au printemps et pas en hiver Pour l'orge de printemps. Vrai aussi d'autres cultures de printemps ?
euphorbe péplus adventices
fumeterre à petites fleurs FAIBLE adventices Adventices capables de lever en automne et pas en été Peuvent être défavorisées dans le colza, le blé tendre, le blé dur. Vrai aussi pour les autres céréales d'automne ?
fusarioses productrices de fumonisines agent pathogène (bioagresseur)
fusarioses trichothécènes A maïs agent pathogène (bioagresseur)
gaillet gratteron FAIBLE adventices Adventices capables de lever en automne et pas en été Peuvent être défavorisées dans le colza, le blé tendre, le blé dur. Vrai aussi pour les autres céréales d'automne ?
galactitès cotonneux FAIBLE adventices Adventices capables de lever en automne et pas en été Peuvent être défavorisées dans le colza, le blé tendre, le blé dur. Vrai aussi pour les autres céréales d'automne ?
gesse tubéreuse FAIBLE adventices Levée possible au printemps et pas en hiver Pour l'orge de printemps. Vrai aussi d'autres cultures de printemps ?
grémil des champs FAIBLE adventices Adventices capables de lever en automne et pas en été Peuvent être défavorisées dans le colza, le blé tendre, le blé dur. Vrai aussi pour les autres céréales d'automne ?
laitue scarole FAIBLE adventices Adventices capables de lever en automne et pas en été Peuvent être défavorisées dans le colza, le blé tendre, le blé dur. Vrai aussi pour les autres céréales d'automne ?
lampourde à gros fruits MOYENNE adventices Adventices à levée préférentielle estivale stricte Dans le maïs, certaines adventices sont favorisées par les semis précoces systématiques, en particulier des dicotylédones (renouée des oiseaux, renouée liseron, mouron, linaires…).
limace ravageur, prédateur ou parasite
linaire bâtarde FAIBLE adventices Levée possible au printemps et pas en hiver Pour l'orge de printemps. Vrai aussi d'autres cultures de printemps ?
linaire mineure FAIBLE adventices Levée possible au printemps et pas en hiver Pour l'orge de printemps. Vrai aussi d'autres cultures de printemps ?
linaire élatine FAIBLE adventices Levée possible au printemps et pas en hiver Pour l'orge de printemps. Vrai aussi d'autres cultures de printemps ?
liseron des champs FAIBLE adventices Levée possible au printemps et pas en hiver Pour l'orge de printemps. Vrai aussi d'autres cultures de printemps ?
liseron des haies FAIBLE adventices Levée possible au printemps et pas en hiver Pour l'orge de printemps. Vrai aussi d'autres cultures de printemps ?
mauve sylvestre FAIBLE adventices Levée possible au printemps et pas en hiver Pour l'orge de printemps. Vrai aussi d'autres cultures de printemps ?
menthe à feuilles rondes FAIBLE adventices Levée possible au printemps et pas en hiver Pour l'orge de printemps. Vrai aussi d'autres cultures de printemps ?
mercuriale annuelle FAIBLE adventices Levée possible au printemps et pas en hiver Pour l'orge de printemps. Vrai aussi d'autres cultures de printemps ?
morelle noire MOYENNE adventices Adventices à levée préférentielle estivale stricte Dans le maïs, certaines adventices sont favorisées par les semis précoces systématiques, en particulier des dicotylédones (renouée des oiseaux, renouée liseron, mouron, linaires…).
mouche grise des céréales ravageur, prédateur ou parasite
mouron des champs adventices
myosotis des champs FAIBLE adventices Adventices capables de lever en automne et pas en été Peuvent être défavorisées dans le colza, le blé tendre, le blé dur. Vrai aussi pour les autres céréales d'automne ?
panic capillaire MOYENNE adventices Adventices à levée préférentielle estivale stricte Dans le maïs, certaines adventices sont favorisées par les semis précoces systématiques, en particulier des dicotylédones (renouée des oiseaux, renouée liseron, mouron, linaires…).
panic faux-millet MOYENNE adventices Adventices à levée préférentielle estivale stricte Dans le maïs, certaines adventices sont favorisées par les semis précoces systématiques, en particulier des dicotylédones (renouée des oiseaux, renouée liseron, mouron, linaires…).
panic pied-de-coq MOYENNE adventices Adventices à levée préférentielle estivale stricte Dans le maïs, certaines adventices sont favorisées par les semis précoces systématiques, en particulier des dicotylédones (renouée des oiseaux, renouée liseron, mouron, linaires…).
panic à inflorescence dichotome MOYENNE adventices Adventices à levée préférentielle estivale stricte Dans le maïs, certaines adventices sont favorisées par les semis précoces systématiques, en particulier des dicotylédones (renouée des oiseaux, renouée liseron, mouron, linaires…).
passerage des champs FAIBLE adventices Adventices capables de lever en automne et pas en été Peuvent être défavorisées dans le colza, le blé tendre, le blé dur. Vrai aussi pour les autres céréales d'automne ?
passerage drave FAIBLE adventices Levée possible au printemps et pas en hiver Pour l'orge de printemps. Vrai aussi d'autres cultures de printemps ?
pavot argémone FAIBLE adventices Adventices capables de lever en automne et pas en été Peuvent être défavorisées dans le colza, le blé tendre, le blé dur. Vrai aussi pour les autres céréales d'automne ?
pavot coquelicot FAIBLE adventices Adventices capables de lever en automne et pas en été Peuvent être défavorisées dans le colza, le blé tendre, le blé dur. Vrai aussi pour les autres céréales d'automne ?
peigne de Vénus FAIBLE adventices Adventices capables de lever en automne et pas en été Peuvent être défavorisées dans le colza, le blé tendre, le blé dur. Vrai aussi pour les autres céréales d'automne ?
pensée des champs FAIBLE adventices Adventices capables de lever en automne et pas en été Peuvent être défavorisées dans le colza, le blé tendre, le blé dur. Vrai aussi pour les autres céréales d'automne ?
persil des moissons FAIBLE adventices Adventices capables de lever en automne et pas en été Peuvent être défavorisées dans le colza, le blé tendre, le blé dur. Vrai aussi pour les autres céréales d'automne ?
phalaris paradoxal FAIBLE adventices Adventices capables de lever en automne et pas en été Peuvent être défavorisées dans le colza, le blé tendre, le blé dur. Vrai aussi pour les autres céréales d'automne ?
phoma des crucifères MOYENNE agent pathogène (bioagresseur) A mettre en oeuvre dans les sols pauvres en azote unniquement.
phytolaque à dix étamines MOYENNE adventices Adventices à levée préférentielle estivale stricte Dans le maïs, certaines adventices sont favorisées par les semis précoces systématiques, en particulier des dicotylédones (renouée des oiseaux, renouée liseron, mouron, linaires…).
picris fausse-épervière FAIBLE adventices Levée possible au printemps et pas en hiver Pour l'orge de printemps. Vrai aussi d'autres cultures de printemps ?
plantain majeur FAIBLE adventices Levée possible au printemps et pas en hiver Pour l'orge de printemps. Vrai aussi d'autres cultures de printemps ?
pyrale du maïs ravageur, prédateur ou parasite
renoncule des marais FAIBLE adventices Adventices capables de lever en automne et pas en été Peuvent être défavorisées dans le colza, le blé tendre, le blé dur. Vrai aussi pour les autres céréales d'automne ?
renouée persicaire FAIBLE adventices Levée possible au printemps et pas en hiver Pour l'orge de printemps. Vrai aussi d'autres cultures de printemps ?
renouée à feuilles de patience FAIBLE adventices Levée possible au printemps et pas en hiver Pour l'orge de printemps. Vrai aussi d'autres cultures de printemps ?
rumex petite oseille FAIBLE adventices Levée possible au printemps et pas en hiver Pour l'orge de printemps. Vrai aussi d'autres cultures de printemps ?
réséda raiponce FAIBLE adventices Levée possible au printemps et pas en hiver Pour l'orge de printemps. Vrai aussi d'autres cultures de printemps ?
shérardie des champs FAIBLE adventices Adventices capables de lever en automne et pas en été Peuvent être défavorisées dans le colza, le blé tendre, le blé dur. Vrai aussi pour les autres céréales d'automne ?
sisymbre officinal FAIBLE adventices Adventices capables de lever en automne et pas en été Peuvent être défavorisées dans le colza, le blé tendre, le blé dur. Vrai aussi pour les autres céréales d'automne ?
sorgho d'Alep MOYENNE adventices Adventices à levée préférentielle estivale stricte Dans le maïs, certaines adventices sont favorisées par les semis précoces systématiques, en particulier des dicotylédones (renouée des oiseaux, renouée liseron, mouron, linaires…).
spéculaire miroir de Vénus FAIBLE adventices Adventices capables de lever en automne et pas en été Peuvent être défavorisées dans le colza, le blé tendre, le blé dur. Vrai aussi pour les autres céréales d'automne ?
sétaire glauque MOYENNE adventices Adventices à levée préférentielle estivale stricte Dans le maïs, certaines adventices sont favorisées par les semis précoces systématiques, en particulier des dicotylédones (renouée des oiseaux, renouée liseron, mouron, linaires…).
sétaire verte MOYENNE adventices Adventices à levée préférentielle estivale stricte Dans le maïs, certaines adventices sont favorisées par les semis précoces systématiques, en particulier des dicotylédones (renouée des oiseaux, renouée liseron, mouron, linaires…).
sétaire verticillée MOYENNE adventices Adventices à levée préférentielle estivale stricte Dans le maïs, certaines adventices sont favorisées par les semis précoces systématiques, en particulier des dicotylédones (renouée des oiseaux, renouée liseron, mouron, linaires…).
tordyle élevé FAIBLE adventices Adventices capables de lever en automne et pas en été Peuvent être défavorisées dans le colza, le blé tendre, le blé dur. Vrai aussi pour les autres céréales d'automne ?
torilis des champs FAIBLE adventices Adventices capables de lever en automne et pas en été Peuvent être défavorisées dans le colza, le blé tendre, le blé dur. Vrai aussi pour les autres céréales d'automne ?
torilis noueux FAIBLE adventices Adventices capables de lever en automne et pas en été Peuvent être défavorisées dans le colza, le blé tendre, le blé dur. Vrai aussi pour les autres céréales d'automne ?
tussilage FAIBLE adventices Levée possible au printemps et pas en hiver Pour l'orge de printemps. Vrai aussi d'autres cultures de printemps ?
verveine officinale FAIBLE adventices Levée possible au printemps et pas en hiver Pour l'orge de printemps. Vrai aussi d'autres cultures de printemps ?
vulpie queue de rat adventices
vulpin des champs FAIBLE adventices Adventices capables de lever en automne et pas en été Peuvent être défavorisées dans le colza, le blé tendre, le blé dur. Vrai aussi pour les autres céréales d'automne ?
véronique des champs FAIBLE adventices Adventices capables de lever en automne et pas en été Peuvent être défavorisées dans le colza, le blé tendre, le blé dur. Vrai aussi pour les autres céréales d'automne ?
véronique à feuilles de lierre adventices
éthuse ciguë FAIBLE adventices Adventices capables de lever en automne et pas en été Peuvent être défavorisées dans le colza, le blé tendre, le blé dur. Vrai aussi pour les autres céréales d'automne ?

Auxiliaires favorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions

Auxiliaires défavorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions

Accidents climatiques et physiologiques favorisés

Organisme Impact de la technique Précisions

Accidents climatiques et physiologiques défavorisés

Organisme Impact de la technique Précisions


5. Pour en savoir plus

Gestion des mauvaises herbes
Cetiom
CETIOM, rubrique colza, sous-partie colza bio, Site Internet, 2011
Implantation. Le semis précoce gagant
C.W.
Cultivar le mensuel n°497, le 13 novembre 2000, Article de presse, 2000

Article de presse. Sur l'orge de printemps, sans lien avec la gestion des adventices.

Le semis avancé trouve de plus en plus d'adeptes
Reibel C. (Réussir grandes cultures)
Réussir grandes cultures n°232, janvier 2010, Article de presse, 2010
Lutte contre les ravageurs
Cetiom
CETIOM, rubrique colza, sous-partie colza bio, Site Internet, 2011
Mise au point de la protection intégrée du colza : exemple du phoma (Leptosphaeria maculans)
Aubertot J.N. (INRA) ; Reau R. (CETIOM) ; Dupeuble F. (CETIOM) ; Grippon S. (CETIOM) ; Penaud A. (CETIOM) ; Pinochet X. (CETIOM) ; Taverne M. (CETIOM)
Oléagineux, corps gras, lipides Volume 10, Numéro 3, 202-7, Mai 2003, Article de revue avec comité, 2003
Semis précoce de maïs - Adapter l’itinéraire pour profiter de ses bienfaits
Carpentier M. (Terre-Net)
Terre-Net, publié le 09/11/2010, Article de presse, 2010
Stratégies de protection des cultures économes en produits phytosanitaires
Gran Aymerich L.
Ministère de l'Agriculture et de la Pêche, Travaux universitaires, 2006

Mémoire d'ingénieur. La fiche n°7 du mémoire a très largement inspiré cette fiche technique.


6. Mots clés


Méthode de contrôle des bioagresseurs : Contrôle cultural
Mode d'action : Evitement
Type de stratégie vis-à-vis de l'utilisation de pesticides : Reconception
Pour contribuer à l'enrichissement de la fiche, vous devez créer un compte ou vous identifier.Cela vous permettra d'apporter votre contribution via l'espace d'échanges

Contributeurs

08/11/2018
23/02/2018
suzanne blocaille - ACTA
charge-etude - suzanne.blocaille@acta.asso.fr

08/11/2017
Lola Leveau - Irstea - Clermont-Ferrand (63000)
ingenieur - lola.leveau@irstea.fr

25/10/2017
Julien Halska - Chambre d'Agriculture de Saône-et-Loire - Mâcon (71000)
conseiller-chambre-agriculture - jhalska@sl.chambagri.fr