TECHNIQUE

Utiliser des adjuvants

Cette fiche est reliée à d'autres thématiques de la manière suivante :

Voir tous les liens

1. Présentation


Caractérisation de la technique

Description de la technique :

Crédits photo : CC0

 
       
       
       
Julien Halska INRA julien.halska(at)grignon.inra.fr Epoisses (21)
Rémy Ballot INRA remy.ballot(at)grignon.inra.fr Grignon (78)

 

Un adjuvant est une substance sans effet phytopharmaceutique qui est associé aux substances actives phytosanitaires pour en améliorer les propriétés. Il peut être associé par le fabriquant lors de la formulation ou ajouté par l'utilisateur lors de la préparation de la bouillie. On distingue (1) les huiles d'origine végétale ou minérale, qui maximisent la surface de contact entre le produit et la cible et favorisent sa pénétration, (2) les mouillants qui agissent également sur la surface de contact en favorisant l'étalement et (3) les sels qui prolongent le contact produit / cible en ralentissant la dessication des gouttelettes. Certains adjuvants permettent de limiter la dérive et donc le risque de transfert vers l'eau et dans l'air. Cependant, l'intérêt de ces produits semble faible par rapport à leur coût. Il est préférable d'utiliser des buses anti-dérive.



Période de mise en œuvre
Sur culture implantée


Echelle spatiale de mise en œuvre
Parcelle


Application de la technique à...

Toutes les cultures : Facilement généralisable
Tous les types de sols : Facilement généralisable
Tous les contextes climatiques : Facilement généralisable

Attention : si l'utilisation d'adjuvants permet dans certains cas de maximiser l'efficacité des traitements, elle ne permet pas de s'affranchir de la réalisation des traitements dans de bonnes conditions climatiques.

Réglementation

L'ajout d'un adjuvant autorisé pour l’usage « bouillie fongicide » et ne présentant pas de mention de danger pour l'environnement ou la santé, au moment de la préparation de la bouillie de pulvérisation destinée à être appliquée sur la cultures de blé, fait l'objet d'une fiche CEPP (action n°18 : Réduire la consommation de fongicides ciblant les maladies du feuillage du blé au moyen d’un adjuvant).


2. Services rendus par la technique



3. Effets sur la durabilité du système de culture


Critères "environnementaux"

Effet sur la qualité de l'air : En augmentation
émission phytosanitaires : DIMINUTION

Effet sur la qualité de l'eau : En augmentation
pesticides : DIMINUTION

Autre : Pas d'effet (neutre)
L'utilisation d'adjuvants peut, dans certains cas, permettre de réduire les doses de fongicides, herbicides, insecticides ou régulateur à efficacité équivalente.  Elle peut aussi limiter la dérive.


Critères "agronomiques"

Productivité : Variable
L'utilisation d'adjuvants, quand elle présente un intérêt technique, peut soit améliorer l'efficacité des traitements à dose équivalente et ainsi contribuer à lever des facteurs de réduction du rendement, soit permettre une efficacité équivalente sur les facteurs de limitation du rendement (bioagresseurs ou verse) à dose réduite.

Fertilité du sol : Pas d'effet (neutre)


Stress hydrique : Pas d'effet (neutre)


Biodiversité fonctionnelle : Pas de connaissance sur impact
Il peut être supposé un effet positif de la réduction de dose sur la biodiversité.


Critères "économiques"


Charges opérationnelles : Variable
L'effet de l'utilisation d'adjuvants sur les charges opérationnelles dépend (1) du rapport de prix entre adjuvant et spécialité phytosanitaire et (2) de la réduction de dose rendue possible. Si l'adjuvant est utilisé pour obtenir une meilleure efficacité à dose équivalente, l'impact sur les charges est neutre (coût de l'adjuvant négligeable). De même, l'impact sera neutre si l'adjuvant permet une réduction de dose d'une spécialité pas plus coûteuse que l'adjuvant lui-même (régulateur...).

Charges de mécanisation : Pas d'effet (neutre)


Marge : En augmentation
L'utilisation d'adjuvants permet une amélioration sensible de la rentabilité, soit par augmentation du rendement à charges équivalentes, soit par diminution des charges à rendement équivalent.


Critères "sociaux"


Temps de travail : Pas d'effet (neutre)


Effet sur la santé de l'agriculteur : Pas d'effet (neutre)




4. Organismes favorisés ou défavorisés


Bioagresseurs favorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions

Bioagresseurs défavorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions

Auxiliaires favorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions

Auxiliaires défavorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions

Accidents climatiques et physiologiques favorisés

Organisme Impact de la technique Précisions

Accidents climatiques et physiologiques défavorisés

Organisme Impact de la technique Précisions


5. Pour en savoir plus

Herbicides anti-graminées foliaires. Les adjuvants compensent la dérive d'efficacité
Bonin L. , Gautellier-Vizioz L. (Arvalis)
Perspectives agricoles n°386, p46-49, Article de presse, 2012
Produire plus et mieux : 44 solutions concrètes pour réduire l'impact des produits phytosanitaires - Edition Ouest
ARVALIS - Institut du végétal
Ouvrage, 2011
Une action des adjuvants bien spécifique
Bonin L. , Gautellier-Vizioz L. (Arvalis)
Site Internet, 2017

6. Mots clés


Méthode de contrôle des bioagresseurs : Lutte chimique
Mode d'action : Rattrapage
Type de stratégie vis-à-vis de l'utilisation de pesticides : Efficience
Pour contribuer à l'enrichissement de la fiche, vous devez créer un compte ou vous identifier.Cela vous permettra d'apporter votre contribution via l'espace d'échanges

Contributeurs

03/12/2018
08/11/2017
Lola Leveau - Irstea - Clermont-Ferrand (63000)
ingenieur - lola.leveau@irstea.fr

25/10/2017
Julien Halska - Chambre d'Agriculture de Saône-et-Loire - Mâcon (71000)
conseiller-chambre-agriculture - jhalska@sl.chambagri.fr

05/09/2017
Lola Leveau - Irstea - Clermont-Ferrand (63000)
chercheur - lola.leveau@gmail.com