Gestion des acariens (Tetranychus sp.) sur fraise - Fiche 3

Domaine d'utilisation

  • Hors sol sous abris froids
  • Créneau de production : Précoces - Récolte : avril à juin.

Attentes

- Pas de toiles.
- Moins de 50% des feuilles avec des acariens tétranyques.

Levier(s) mobilisé(s)

  • Auxiliaires de cultures
  • Produits biocontrôle
  • Produits phytopharmaceutiques hors biocontrôle

: Inconnue

En cours de rédaction
Dernière modification : 28/07/2021
Voir les contributeurs

Discussion liée

ÉNONCÉ

Pendant toute la culture :

  • Observation des fraisiers : Pendant toute la culture, observation hebdomadaire de min. 25 plants (chacun des organes : une vieille feuille, une jeune feuille, le cœur, une hampe, une fleur, un fruit vert/blanc et, si présence, un fruit rosé/rouge). Observation du bioagresseur, de son impact et des auxiliaires.
  • Prophylaxie sur fraisiers :
    Entre deux cultures, vide sanitaire minimum de 4 mois, changement des sacs et bâche au sol.
    Prévoir de réaliser les apports d’auxiliaires après traitements et non avant.
    Dès la présence d’acariens observée, augmentation de l'hygrométrie par aspersion sous les gouttières

à des périodes clés de la culture :

- Janvier / à la plantation  -

  • Action systématique : Prophylaxie : Dès enracinement des plants, suppression des vieilles feuilles, hampes et fruits attaqués (évacuation de la serre) en plusieurs fois si besoin.

- Janvier à Juin / Après ouverture des cœurs et jusqu’à la récolte -

  • Observation : Si présence d’acariens après ouverture des cœurs ET pas de présence ni d’apports préalables d’auxiliaires, alors recourir à des produits de biocontrôle à base d’acides gras et/ou de maltodextrine (1 à 3 applications à 1 semaine d'intervalle)
  • Observation : Si plus de 8% des plants (2/25) avec acariens tétranyques, alors apports de 5 à 10 Neoseiulus californicus. Renforcer ces apports sur les foyers et un peu partout et renouveler max 6 fois à 7-14 jours d'intervalle selon évolution des populations.
  • Observation : Sur les 3 semaines suivant le premier apport, si :
    • évolution population auxiliaires et ravageurs en parallèle, alors poursuite des apports de Neoseiulus californicus ;
    • explosion des populations de ravageurs en restant < 50% des plants touchés, alors recourir à des produits de biocontrôle  à base d’acides gras et/ou de maltodextrine (1 à 3 applications à 1 semaine d'intervalle).
    • Observation : Si malgré les actions précédentes, on observe > 50% des feuilles avec acariens, ET une augmentation des plantes avec plus de 20 individus par rapport à la dernière observation, ET <10% des feuilles avec auxiliaires,
      OU dès le premier plant avec des toiles, alors recourir à un insecticide de synthèse à base de bifénazate.

SOURCE(S) ET/OU MISE EN ŒUVRE


POUR EN SAVOIR PLUS

Turquet et al.
Innovations Agronomiques 76 (3-16), 2019

Cette fiche est reliée à d'autres thématiques de la manière suivante :

défavorise
Bioagresseur
concerne
Culture
est mobilisé dans
Voir tous les liens
Pour contribuer à l'enrichissement de la fiche, vous devez créer un compte ou vous identifier.Cela vous permettra d'apporter votre contribution via l'espace d'échanges

Contributeurs

28/07/2021
Agathe Mansion-Vaquié - DECIlég - Rennes (35700)
charge-mission - agathe.mansion-vaquie@inrae.fr