TECHNIQUE

Utiliser des buses anti-dérive et/ou des buses de gros calibre

Cette fiche est reliée à d'autres thématiques de la manière suivante :

Voir tous les liens

1. Présentation


Caractérisation de la technique

Description de la technique :

Date de dernière modification: 09/02/2012

Contributeurs initiaux :

Julien Halska INRA julien.halska(at)grignon.inra.fr Dijon (21)

Lutte contre les courriers indésirables : Pour utiliser ces adresses, remplacer (at) par @

 

Les principaux moyens de limiter la dérive sont :

1. Utiliser des buses anti-dérive qui engendrent une réduction de 20 % de la dérive avec les buses basse pression ou à pastille de calibrage à -74 % avec des buses à injection d'air.
2. Augmenter le calibre des buses, mais il faut alors augmenter la vitesse de passage ou le volume de bouillie, ce qui n'est pas toujours possible.
3. Réduire la pression de pulvérisation.
4. Utiliser un adjuvant (rapport coût bénéfice souvent discutable). D'une manière générale, le risque de dérive augmente fortement avec un volume de bouillie inférieur à 100 l/ha.



Période de mise en œuvre
Sur culture implantée


Echelle spatiale de mise en œuvre
Parcelle


Application de la technique à...

Toutes les cultures : Facilement généralisable
Tous les types de sols : Facilement généralisable
Tous les contextes climatiques : Facilement généralisable


Réglementation



2. Services rendus par la technique



3. Effets sur la durabilité du système de culture


Critères "environnementaux"

Effet sur la qualité de l'air : Variable
émission phytosanitaires : DIMINUTION
émission GES : VARIABLE


Effet sur la qualité de l'eau : En augmentation
pesticides : DIMINUTION

Effet sur la consommation de ressources fossiles : Variable
consommation d'énergie fossile : VARIABLE

Autre : Pas d'effet (neutre)

Transfert polluant vers eaux (N, P, phyto ...) : Diminution

Transfert polluant vers air (N, P, phyto ...) : Diminution

Consommation d'énergie fossile : variable

En cas d'augmentation du calibre des buses et à volume de bouillie identique, il faut accélérer et donc consommer un peu plus.  Par exemple passage à 14 km/h au lieu de 10 km/h.

Dégagement de GES : variable

En cas d'augmentation du calibre des buses et à volume de bouillie identique, il faut accélérer et donc consommer un peu plus.

Biodiversité : Augmentation




Critères "agronomiques"

Productivité : Pas d'effet (neutre)


Fertilité du sol : Pas d'effet (neutre)


Stress hydrique : Pas d'effet (neutre)


Biodiversité fonctionnelle : Pas d'effet (neutre)



Critères "économiques"


Charges opérationnelles : Pas d'effet (neutre)


Charges de mécanisation : Pas d'effet (neutre)


Marge : Pas d'effet (neutre)



Critères "sociaux"


Temps de travail : Variable

Diminution possible si augmentation de la vitesse de passage en lien avec une augmentation de calibre des buses à volume de bouillie identique). Par exemple passage à 14 km/h au lieu de 10 km/h.



Temps d'observation : Pas d'effet (neutre)




4. Organismes favorisés ou défavorisés


Bioagresseurs favorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions

Bioagresseurs défavorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions

Auxiliaires favorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions

Auxiliaires défavorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions

Accidents climatiques et physiologiques favorisés

Organisme Impact de la technique Précisions

Accidents climatiques et physiologiques défavorisés

Organisme Impact de la technique Précisions


5. Pour en savoir plus

Le choix des buses
Corpen
Techniques d'application et de manipulation des produits phytosanitaires. Fiche II - 2 juillet 2006, Brochure technique, 2006
Note de service DGAL/SDQPV/2017-437
Ministère de l'agriculture et de l'alimentation
2017
Liste officielle des moyens permettant de diminuer la dérive de pulvérisation des produits phytopharmaceutiques. lien vers la liste

6. Mots clés


Méthode de contrôle des bioagresseurs : Lutte chimique
Mode d'action : Rattrapage
Type de stratégie vis-à-vis de l'utilisation de pesticides : Efficience
Pour contribuer à l'enrichissement de la fiche, vous devez créer un compte ou vous identifier.Cela vous permettra d'apporter votre contribution via l'espace d'échanges

Contributeurs

12/07/2018
08/11/2017
Lola Leveau - Irstea - Clermont-Ferrand (63000)
ingenieur - lola.leveau@irstea.fr

25/10/2017
Julien Halska - Chambre d'Agriculture de Saône-et-Loire - Mâcon (71000)
conseiller-chambre-agriculture - jhalska@sl.chambagri.fr