EXEMPLE DE MISE EN OEUVRE

Couvert de plantes de services entre deux cycles de canne à sucre pour gérer les adventices


Aboutie
Dernière modification : 18/08/2020
Voir les contributeurs

Discussion liée

Autres discussions en rapport

Mélange de PDS utilisé en saison fraiche et sèche (Hiver austral) - Crédit photo : eRcane.

 

Ce système a été testé de 2013 à 2018 sur l'Exploitation agriculteur EARL Jebam à Ste Suzanne (97) dans le cadre du projet CanecoH. Ce dernier porte sur la production de canne à sucre économe en herbicide à La Réunion. La maîtrise de l’enherbement en canne à sucre est gérée habituellement par la voie chimique, que ce soit sur le rang ou l’inter-rang et par le paillis en repousse.

Le caractère pérenne de cette culture rend impossible l’introduction de rotations culturales annuelles.

 

Leviers employés

Les principaux leviers employés pour réduire l’utilisation des herbicides sont les suivants :

  • Utilisation de variétés concurrentielles par rapport aux adventices ;
  • Mise en place de différents couverts de plantes de services (PDS) ;
  • Travail du sol (cover crop) pour meilleure levée et meilleure gestion des adventices.

 

Principaux résultats et enseignements

Les adventices sont bien maitrisées, avec des taux de couverture du sol toujours inférieurs à 30%. En été austral, les couverts de légumineuses montrent un développement rapide et important avec un recouvrement atteignant les 100 % entre 1 et 2 mois après le semis selon la technique de semis et les espèces. Cette croissance a favorisé une maîtrise de l’enherbement précoce et efficace même sur les graminées et lianes, espèces les plus nuisibles à la canne.

En hiver austral, le manque d’eau rend le développement des couverts plus lent que celui des adventices adaptées à leur territoire. Même si des réductions de l’enherbement de 80 % ont été observées, les mélanges de PDS doivent être plus adaptés aux conditions pédoclimatiques afin que le couvert soit plus rapide dans son recouvrement du sol et dans sa maitrise des adventices. 

La réduction d’apport d’azote minéral réalisée sur canne (de -20 à -40 %) a été possible en raison de la restitution de l’azote organique des couverts de légumineuses précédant la culture. Il n’y a pas eu d’impact de ces réductions sur les rendements, qui ont été égaux, voire supérieurs au témoin sans couvert végétal ou sans réduction d’azote minéral. La qualité de la production est équivalente au témoin. Avec des réductions d’IFT Herbicide allant jusqu’à 100 % sur cette période ou une absence de désherbage mécanique, le temps de travail que représente l’implantation et la destruction de ces couverts est rentabilisé.

 

-> Plus d'infos dans la fiche Système de culture EXPE

 

Pour contribuer à l'enrichissement de la fiche, vous devez créer un compte ou vous identifier.Cela vous permettra d'apporter votre contribution via l'espace d'échanges

Contributeurs

18/08/2020
Le Bars Jordan - ACTA
charge-mission - jordan.le-bars@acta.asso.fr