CAPEL, Conception Assistée de Projet en Elevage Laitier

Cette fiche est reliée à d'autres thématiques de la manière suivante :

informe sur
Voir tous les liens

En cours de rédaction
Dernière modification : 11/10/2017
Voir les contributeurs

Discussion liée

Autres discussions en rapport

 

1. Objectifs visés

La conversion d’un système conventionnel en agriculture biologique nécessite en général de revoir tout l’équilibre du système d’exploitation, particulièrement dans un système bovin lait où il faut s’assurer de la cohérence entre production des surfaces et besoin des animaux. Les projets possibles sont multiples, mais pour être durables (viables, vivables et reproductibles) ils doivent tenir compte à la fois des objectifs de (ou des) éleveur(s), des atouts et contraintes de l’exploitation ainsi que des résultats technico-économiques en agriculture biologique adaptés à la zone pédoclimatique de l’élevage.

Pour aider les éleveurs et leurs conseillers dans cette construction de projets cohérents, le Casdar MontagneBio a mis au point CAPEL (pour Conception Assistée de Projet en Elevage Laitier), une feuille de calcul informatisée permettant par une approche «d’allers-retours» de trouver le ou les équilibres de systèmes (projets) qui répond(ent) au mieux à ces différents jeux d’atouts-contraintes.

 

2. Description de l'outil

Les simulations de construction d’un système fourrager équilibré visant l’autonomie alimentaire des troupeaux se fondent sur quatre principes:

1. Sélectionner le minimum d'informations nécessaires pour tracer les contours du projet, soit un jeu de 25 données: surface en herbe, surface non récoltable, surface labourable, surface pâturée, objectif de production laitière, rendement laitier par vache, besoins en stocks fourragers, objectif d'autonomie en concentrés, produits et charges de l'exploitation...

2. Permettre au(x) décideur(s) de tester plusieurs solutions par une approche d'essais et erreurs afin de retenir la plus adaptée au jeu d'atouts-contraintes.

3. Mobiliser largement les références systèmes mises au point dans les réseaux de fermes référence AB.

4. Permettre à l'utilisateur d'approfondir un projet grâce à des modules complémentaires optionnels, comme: le rationnement des vaches laitières, l'assolement, l'économie...

 

3. Modalités d'usage

Thèmes traités

CAPEL a beaucoup été utilisé pour la reconversion des élevages laitiers bovins en agriculture biologique. Il évolue actuellement pour répondre à d'autres demandes, notamment celle de la diversification des systèmes fourragers.

Limites

Si le logiciel CAPEL permet de faire des propositions de systèmes fourragers à partir de données facilement accessibles, cette méthode s’adresse aux systèmes laitiers les plus fréquemment rencontrés. Les innovations individuelles et les systèmes atypiques ne se retrouvent pas dans les référentiels fourragers.

Par ailleurs, au sein d’une même zone pédoclimatique cohabitent de grandes disparités de situations. On peut citer par exemple des différences d’ordre pédologique et agronomique: nature et profondeur des sols, orientation, présence de microclimats, historique de fertilisation et savoir-faire agronomiques des agriculteurs qui se sont succédés…

 

4. Pour aller plus loin...

 

Titre Type Année Auteurs Editeurs Précisions
Les principaux facteurs pour élaborer un système fourrager Brochure technique 2014 Vigier, V. (CA Cantal) Pôle Agriculture Biologique Massif Central - Projet Mélibio lien vers la fiche
Bien raisonner l'évolution de son système bovin lait pour réussir sa conversion en Agriculture Biologique Résumé / Reuillon, J.L. (Institut de l'élevage) ABioDoc lien vers le résumé
Pour contribuer à l'enrichissement de la fiche, vous devez créer un compte ou vous identifier.Cela vous permettra d'apporter votre contribution via l'espace d'échanges

Contributeurs

11/10/2017
Lola Leveau - Irstea - Clermont-Ferrand (63000)
ingenieur - lola.leveau@irstea.fr