EXEMPLE DE MISE EN OEUVRE

Semis direct dans une exploitation en polyculture élevage


En cours de rédaction
Dernière modification : 05/06/2018
Voir les contributeurs

Discussion liée

Autres discussions en rapport

Témoignage de M. Thomas MULLER, agriculteur à Tavaux (39)

Fiche témoignage

M. Muller souhaite développer un système le plus durable et le plus autonome possible, en dégageant un revenu correct et stable. Il est président du GVA Chemin-Dole et membre du GIEE TESTER.

 

Présentation de l’exploitation SCEA de la Colombière :

  • SAU : 223 ha
  • Productions végétales : blé tendre d’hiver, soja, maïs grain, colza d’hiver, orge d’hiver, prairie temporaire > 5ans
  • 100% de la SAU en semis direct depuis 2012
  • Production animales : 150 brebis

 

Suite au passage en 100% semis direct (SD), M. Muller a modifié ses pratiques :

  • Investissement dans un matériel adapté : semoir de semis direct à doubles disques avec disques ouvreurs, tracteur moins puissant mais plus « high-tech »
  • Décalage des dates de semis par rapport au « semis en labour » : 15 jours plus tôt pour les semis d’automne, 15 jours à 3 semaines plus tard pour les semis de printemps
  • Semis moins profond
  • Changement des critères de choix des variétés
  • Changement de la gestion des apports d’azote : au départ, il ne faut pas hésiter à « nourrir » son sol pour l’activer (ex : pois en interculture)
  • Modification des rotations pour optimiser la gestion des adventices

 

Intérêts technico-économiques du semis direct : baisse des charges fixes et opérationnelles (charges de mécanisation en particulier), baisse de la consommation de fuel, amélioration de la vie du sol (biomasse microbienne, teneur en matière organique…), baisse des IFT (Indices de Fréquence de Traitement) hors herbicide...

Intérêts environnementaux : économie de fuel, diminution des doses d’engrais (P,K), protection de la vie du sol...

 

M. Muller présente dans cette fiche témoignage les clés de réussite, les points de vigilance et les appuis qu'il a mobilisé pour mettre en oeuvre le semis direct dans son exploitation.

Pour contribuer à l'enrichissement de la fiche, vous devez créer un compte ou vous identifier.Cela vous permettra d'apporter votre contribution via l'espace d'échanges

Contributeurs

05/06/2018
Léa NISOLLE - Chambre Régionale d'Agriculture de BFC - Ecole Valentin (25480)
charge-mission - lea.nisolle@bfc.chambagri.fr