TECHNIQUE

Constituer un stock de fourrage de sécurité

Aboutie
Dernière modification : 29/01/2024
Voir les contributeurs

Productions concernées

  • Cultures fourragères
  • Prairie
  • Ovin
  • Caprin
  • Bovin

Levier correspondant

Piloter la ressource alimentaire du cheptel

Crédit : INRAE

Description de la technique

Un stock de fourrage de sécurité peut être réalisé les bonnes années pour compenser les années plus difficiles.

Ressources disponibles

Mécanisme(s) d'action

Cette pratique réduit la sensibilité de l'exploitation à la variabilité des rendements.

Condition(s) d'efficacité

Il est important d'apprendre à piloter le stock et à gérer les successions d'années, en réalisant correctement le bilan fourrager. L'exploitation doit posséder les infrastructures suffisantes pour réaliser ce stockage.

Limites(s)

Cette pratique nécessite d'avoir des capacités de stockage suffisantes.

Evaluation de la technique

Délai de mise en place Ce critère évalue le pas de temps nécessaire à l’agriculteur/agricultrice pour mettre en place cette technique. ​Ce délai comprend à la fois le temps de réflexion nécessaire en amont de sa mise en place, et le temps de travail technique. . . . . . . . . . . . . . . . 1 : Moins de 1 an . . . . . . . . . 2 : Entre 1 et 3 ans . . . . . . . . 3 : Plus de 3 ans . . . . . . . . .
Coût Ce critère évalue le coût à la charge de l’agriculteur/agricultrice (éventuelles subventions déduites) pour la mise en œuvre et l’entretien de cette technique. Il comprend le temps de travail et l’investissement (intrants, matériels, etc.). . . . . . . . . . . . 1 : Faible . . . . . . . . . . . . . . . 2 : Modéré . . . . . . . . . . . . . . 3 : Elevé . . . . . . . . . . . .
Délai d'effet Ce critère évalue le pas de temps nécessaire pour que la technique améliore la résilience de l’exploitation (économique, agronomique, sociale, etc.). . . . . . . . . . . . . 1 : Moins de 1 an . . . . . . . . . 2 : Entre 1 et 3 ans . . . . . . . . 3 : Plus de 3 ans . . . . . . . . .
Effet sur l'atténuation Ce critère évalue la capacité de la technique à contribuer à l’atténuation du changement climatique à l’échelle de l’exploitation.​ Cet effet peut être neutre ou positif. L’atténuation s’entend par une réduction significative des émissions de GES (en priorité protoxyde d’azote, méthane et dioxyde de carbone) et/ou une augmentation du stockage de carbone.
  • Le délai de mise en place s’explique par le fait que la constitution du stock suppose une année de bon rendement (fréquence des bonnes années).
  • Le délai d'effet dépendra également de la fréquence des mauvaises années.
  • L’effet sur l’atténuation est positif si le stock de sécurité constitué permet d’éviter l'achat de fourrage.


Cette fiche est reliée à d'autres thématiques de la manière suivante :

contribue à
est appliqué à
Voir tous les liens
Pour contribuer à l'enrichissement de la fiche, vous devez créer un compte ou vous identifier.Cela vous permettra d'apporter votre contribution via l'espace d'échanges

Contributeurs

29/01/2024
Elsa Galiano - ACTA - Pantin (93500)
charge-mission - elsa.galiano@acta.asso.fr