Gestion de la pourriture grise (Botrytis cinerea) sur fraise - Fiche 2

  • Plein champ
  • Créneau de production :
  • Précoce - Plant motte et plant frigo - Pl. : (plant frigo) : juill. et aout; (plants mottes) : aout à sept. / R. : avr. à juin

Attentes

  • Moins de 10% de fruits touchés par le botrytis ou l’anthracnose à la récolte.

Levier(s) mobilisé(s)

  • Produits liste biocontrôle - PNPP - Biostimulant
  • Usage optimisé de PPP hors biocontrôle

:

Aboutie
Dernière modification : 16/11/2023
Voir les contributeurs

Discussion liée

ÉNONCÉ

- Pendant toute la culture -

  • Action systématique : Surveillance hebdomadaire des plants.
  • Action systématique : Préférer l'arrosage par goutte à goutte, l’aspersion favorisant le développement de la maladie.

- Du 15 février au 10 mars (= reprise de la végétation) -

  • Action systématique : nettoyage des plants pour favoriser l’aération.

- Dès les premières fleurs ouvertes -

  • Observation : En cas de conditions favorables au développement du botrytis (= forte humidité durant toute la floraison et/ou précipitation de plus de 15 mm durant la mi-floraison), alors renforcer les applications d’algue + silicium pour améliorer la vigueur de la plante tenue de fruit.

- En premier-tiers floraison (5 à 6 fleurs ouvertes par plant) -

  • Observation : En cas de conditions favorables au développement du botrytis (= forte humidité durant toute la floraison et/ou précipitation de plus de 15 mm durant la mi-floraison), alors renforcer les applications d’algue + silicium pour améliorer la vigueur de la plante et la tenue du fruit.
  • Action systématique : Prévoir une application d’un produit de biocontrôle à base de Bacillus amyloliquefaciens et compléter par un fongicide de synthèse à base de boscalide et de pyraclostrobine.

- à la mi-floraison (7 à 10 jours après la première application) -

  • Action systématique : Réaliser une seconde application de produit de biocontrôle à base de Bacillus amyloliquefaciens.
  • Observation : En cas de conditions favorables au développement du botrytis (= forte humidité durant toute la floraison et/ou précipitation de plus de 15 mm durant la mi-floraison), alors renforcer les applications d’algue + silicium pour améliorer la vigueur de la plante et la tenue du fruit ET renforcer la protection avec un fongicide de synthèse à base de fenhexamide.

- Au dernier tiers floraison (lorsque les dernières floraisons importantes ont lieu) -

  • Observation : En cas de conditions favorables au développement du botrytis (= forte humidité durant toute la floraison et/ou précipitation de plus de 15 mm durant la mi-floraison), alors renforcer les applications d’algue + silicium pour améliorer la vigueur de la plante et la tenue du fruit.
  • Action systématique : Prévoir une application d’un produit de biocontrôle à base de Bacillus amyloliquefaciens et compléter par un traitement de synthèse à base de cyprodinil et de fludioxonil.

- Après la floraison terminée -

Ne plus intervenir. Si l’attaque n’est pas trop importante, enlever les fruits atteints.

 



Remarque : Cette RdD diffère de Gestion de la pourriture grise (Botrytis cinerea) sur fraise - Fiche 3 de part l'application systématique du fongicide de synthèse en dernier tiers de floraison.

Explications :

  • Le botrytis est un champignon qui se développe sur la fleur pour finalement infecter le fruit. Il ne sert à rien de réaliser la protection au stade fructification, les applications doivent se réaliser en préventif pendant la floraison.
  • Dans tous les cas, ne pas traiter sur symptômes déclarés : les produits sont inefficaces en curatif et ce type de pratique induit des phénomènes de résistance des champignons aux fongicides. Si l’attaque n’est pas trop importante, enlever les fruits atteints.
  • Les conditions qui favorisent le botrytis sont les suivantes : des précipitations lors de la floraison, des conditions chaudes et humides au printemps et l’arrosage par aspersion.

 


En cas de retrait d'une ou plusieurs substances actives mentionnées dans l'énoncé, empêchant ou limitant la mise en oeuvre correcte de la règle de décision, consultez d'autres règles pour le couple culture/bioagresseur concerné ou recourir à des substances actives équivalentes.
Merci de faire remonter les cas de retrait de substances actives à l'équipe GECO (geco@acta.asso.fr).


SOURCE(S) ET/OU MISE EN ŒUVRE

  • Expertise conseiller : Lilian BOULLARD - Planète Légumes 
    [collectée le 23/02/21 dans le cadre du projet DECIlég]


Cette fiche est reliée à d'autres thématiques de la manière suivante :

défavorise
Bioagresseur
concerne
Production
contribue à
Fonction Service Stratégie
Voir tous les liens
Pour contribuer à l'enrichissement de la fiche, vous devez créer un compte ou vous identifier.Cela vous permettra d'apporter votre contribution via l'espace d'échanges

Contributeurs

16/11/2023
07/06/2022
Camille Gautier - DECIlég - Le Rheu (35650)
charge-mission - camille.gautier.1@inrae.fr

28/07/2021
Agathe Mansion-Vaquié - DECIlég - Rennes (35700)
charge-mission - agathe.mansion-vaquie@inrae.fr