Gestion du mildiou (Phytophthora sp.) sur tomate - Fiche 1

Domaine d'utilisation

  • Pleine terre sous abris froids
  • Créneau de production : Pl. : fin mars à mi-avr. - R. : mi-juin à fin oct.

Attentes

- Absence de maladie (tolérance zéro)

- Pas de traces de traitements sur les fruits

Levier(s) mobilisé(s)

  • Rotation
  • Usage optimisé de PPP hors biocontrôle
  • Atténuation de la pression bioagresseur

:

En cours de rédaction
Dernière modification : 28/06/2022
Voir les contributeurs

Discussion liée

ÉNONCÉ

- Rotation -

  • Action systématique : Eviter la présence de pommes de terre primeur en précédent ou sous le même abri. (sinon il faut éliminer les repousses qui sont des réservoirs potentiels).
  • Action systématique : Pas de cultures qui nécessitent de l’aspersion à proximité des tomates.

- Pendant toute la culture -

  • Observation : Surveiller l’aération des serres pour avoir des plants secs à la mi-matinée et s’assurer de la bonne étanchéité des abris.

- à partir de 17-18 feuilles -

  • Action systématique : Effeuillage des feuilles basses (2 à 3 feuilles) toutes les 2 à 4 semaines jusqu’à ce qu’il y ait une météo chaude et sèche.
    Veillez à placer les feuilles retirées hors de l’abri (sauf dans les zones où il y a eu des lâchers d’auxiliaires Macrolophus, alors laisser les feuilles au pied des plantes pendant quelques jours).
  • Observation : Dès qu’il y a des conditions favorables au développement de la maladie (= pluie avec notamment présence d’eau sous les abris et un risque de mouillage des plants), alors mettre en place une surveillance hebdomadaire à renforcer (jusqu’ à 2 fois par semaine) dans les zones à risque dès qu’il y a des conditions pluvieuses.
  • Observation : Si l'historique de la parcelle est favorable à la maladie, alors réaliser un traitement de synthèse préventif de type cyazofamide. A renouveler au bout de 15 jours, si les conditions sont favorables au développement de la maladie.
    Sinon, poursuivre la surveillance.
  • Observation : Dès l’apparition de la première tache, alors éliminer toute les feuilles atteintes immédiatement et appliquer un traitement de synthèse de type cymoxanil seul ou en association. A renouveler 3 jours après avec un produit de type cyazofamide.
    Surveiller tous les jours l’évolution de la maladie pour supprimer l’inoculum. Renouvellement du traitement tant que nécessaire (maximum 3 fois).

- à partir du 15 Août -

  • Action systématique : Se remettre à jour des effeuillages systématiques retardés par les récoltes et autres travaux.
  • Observation : Continuer les observations précédentes.

- 15 jours avant la fin de récolte -

Pas d’intervention qu’il y ait présence ou non de taches.

-----------------
Explications :
- Difficile de réduire les traitements dans le cas d’une attaque qui se déclare.


SOURCE(S) ET/OU MISE EN ŒUVRE

  • Expertise conseiller collectée lors d’un atelier d’écriture collective avec : Jean-Philippe Calmet (Chambre agriculture de Bretagne) ; Caroline Hulmel (Chambre Agriculture 45) ; Benjamin Gard (CTIFL) ; Sara Ferrera (Chambre Agriculture 84) ; Florian Denard (Aveyron Bio)
    [collectée le 05/02/21 dans le cadre du projet DECIlég]

Cette fiche est reliée à d'autres thématiques de la manière suivante :

défavorise
Bioagresseur
concerne
Culture
Voir tous les liens
Pour contribuer à l'enrichissement de la fiche, vous devez créer un compte ou vous identifier.Cela vous permettra d'apporter votre contribution via l'espace d'échanges

Contributeurs

28/06/2022
Camille Gautier - DECIlég - Le Rheu (35650)
charge-mission - camille.gautier.1@inrae.fr

06/08/2021
Agathe Mansion-Vaquié - DECIlég - Rennes (35700)
charge-mission - agathe.mansion-vaquie@inrae.fr