EXEMPLE DE MISE EN OEUVRE

Vers la réduction du travail du sol sur l'exploitation agricole de Vesoul Agrocampus

Cette fiche est reliée à d'autres thématiques de la manière suivante :

Voir tous les liens

En cours de rédaction
Dernière modification : 28/06/2018
Voir les contributeurs

Discussion liée

Autres discussions en rapport

Le sol a longtemps été considéré comme un support inerte où les plantes pouvaient puiser les éléments minéraux nécessaires à leur croissance. Cependant, depuis plusieurs années, l'accent est mis sur le rôle contral du sol dans l'agroécosystème et sur les bénéfices directs ou indirects dont les humains peuvent bénéficier (services écosystémiques).

Consciente des différents enjeux autour du sol, l'exploitation agricole de Vesoul Agrocampus privilégie depuis 2010 les techniques culturales simplifiées de façon à préserver et à améliorer la fertilité de ses sols.  C'est dans la continuité de cette démarche qu'une plateforme pédagogique et démonstrative a été mise en place en 2015 avec pour objectif d'étudier l'influence du travail du sol sur ce dernier. Ce dispositif expérimental s'inscrit plus particulièrement dans le réseau de plateformes labellisées ARTEMIS, le projet CASDAR "Transition agro-écologique des exploitations de l'enseignement agricole" (2014-2017) et le projet "Cultivez autrement !" issu de l'appel à projet Agence de l'Eau RMC (2017-2020).

Contexte de l'exploitation, support d'une réflexion autour de la réduction du travail du sol

L’exploitation agricole de Vesoul Agrocampus se situe sur la commune de Port/Saône en Haute-Saône. Comme toute exploitation d’établissement public d’enseignement agricole, elle remplit trois fonctions: produire des biens et des services agricoles, former des jeunes et des adultes, expérimenter et innover.

L’exploitation est de type polyculture-élevage diversifiée et emploie 4,25 ETP. La SAU est de 228 Ha dont 141 Ha en prairie et 87 Ha en grandes cultures. Sur cette surface, 15 Ha sont conduits en agriculture biologique. Le contexte pédoclimatique est plutôt favorable avec une majorité de sols favorable à la culture.

L’exploitation est diversifiée dans ses productions :

- 50 vaches laitières Montbéliardes permettent la production de 362 000 L de lait transformés en IGP Gruyère avec un cahier des charges interdisant l’utilisation de produits fermentés dans la ration

- 180 brebis permettent la production d’agneaux de bergerie

- 300 ruches permettent la production de miel de colza, d’acacia et de fleurs d’été

- 87 Ha de grandes cultures sont support de 7 ou 8 cultures selon les années (blé, orge, maïs, soja, colza, pois d’hiver, tournesol…) avec des couverts entre chaque culture. Sur le système de culture sont privilégiées les techniques sans labour, la couverture des sols, l’allongement de la rotation, l’alternance des familles de cultures et toute autre pratique permettant de réduire l’usage des intrants.

L’exploitation conduit chaque année des essais avec de nombreux partenaires. Elle dispose ainsi d’une plate-forme d’expérimentations en agroécologie où sont par exemple testés les systèmes de cultures économes en intrants, la simplification du travail du sol, la gestion de la matière organique en AB, l’utilisation du purin d’ortie ou encore l’effet des précédents protéagineux.

Objectif de l'essai

La plateforme "Fertilité et conservation des sols" vise à évaluer l'influence des techniques de travail du sol sur la fertilité physique, chimique et biologique du sol ainsi que sur les performances agronomiques, environnementales, économiques et sociales.

Elle accueille ainsi, depuis 2015, cinq systèmes de cultures en bandes de 24 mètres de large sur 200 mètres de long.:

- S1 : système "labour systématique"

- S2 : système "TCS sans couvert"

- S3 : système "TCS avec couvert"

- S4 : système "strip-till/semis direct"

- S5 : système "semis direct sous couvert"

Principaux enseignements

Synthèse sur les deux premières années de mise en place de l'essai "Fertilité et conservation des sols"

Fiche témoignage réalisée en 2016 dans le cadre du Réseau Rural Régional BFC 

Pour contribuer à l'enrichissement de la fiche, vous devez créer un compte ou vous identifier.Cela vous permettra d'apporter votre contribution via l'espace d'échanges

Contributeurs

28/06/2018
Muriel GERARD - Vesoul Agrocampus - Vesoul (70000)
enseignant-lycee-agricole - muriel.gerard@educagri.fr

28/06/2018
Diane-Marie LUBAC - EPLEFPA VESOUL - VESOUL (70000)
enseignant-lycee-agricole - diane-marie.lubac@educagri.fr

31/05/2018
Léa NISOLLE - Chambre Régionale d'Agriculture de BFC - Ecole Valentin (25480)
charge-mission - lea.nisolle@bfc.chambagri.fr