TECHNIQUE

Contrôler la présence d'adventices utiles et peu concurrentielles


1. Présentation


Caractérisation de la technique

Description de la technique :

Date de dernière modification: 11/08/2011

Contributeurs initiaux :

Jean-Pierre Sarthou INRA sarthou(at)ensat.fr Castanet-Tolosan (31)
Florian Celette ISARA fcelette@isara.fr Lyon (69)
Raphaël Charles Agroscope Changins-Wädenswil raphael.charles(at)acw.admin.ch Nyon (Suisse)
Julien Halska INRA julien.halska(at)grignon.inra.fr Dijon (21)

Lutte contre les courriers indésirables : Pour utiliser ces adresses, remplacer (at) par @

 

Il est possible d'accepter et de maîtriser la présence de certaines espèces d'adventices utiles dans les parcelles, donc de les laisser se développer, voire de les introduire si elles ne sont pas présentes historiquement dans les parcelles concernées (en prélevant des graines dans d'autres parcelles ou en bords de chemins). Le choix des adventices à maintenir est fonction à la fois de leur utilité pour le maintien d'organismes auxiliaires, pollinisateurs ou d'autres espèces et de leur pouvoir concurrentiel vis-à-vis de la culture (qui doit être faible). La compétitivité variant en fonction du site et de l'année, le choix est à adapter localement. La sélection est possible par l'absence d'herbicides, au moyen d'herbicides sélectifs ou encore de la succesion culturale. D'autres pratiques ont un effet significatif comme le labour. Il est possible d'alterner les parcelles concernées par cette technique au sein d'une exploitation, pour limiter le risque de salissement non maîtrisé. On peut choisir au printemps en fonction du développement des adventices de les laisser monter à graines ou pas. Il est aussi possible d'utiliser des recoins de parcelles peu propices aux manoeuvres pour héberger la flore adventice d'intérêt ou de mettre en place des bandes culturales extensives (bord de parcelle sans engrais ni traitement), habitat typique des espèces agrestes (nielle des blés, bleuet, coquelicot, etc.).

 


Exemple de mise en oeuvre : Cette technique est déjà pratiquée par quelques agriculteurs, notamment dans l'Ouest de la France.

Précision sur la technique :

Une liste des espèces messicoles, et en particulier de celles à surveiller et menacées est disponibles sur le site Tela Botanica. Les espèces en situation précaire sont : Bunium à pied épais, Buplèvre engainé, Buplèvre à feuilles rondes, Buplèvre ovale, Caméline cultivée, Céphalaire de Syrie, Cératocéphale en faux, Renoncule en faux, Conringie, Roquette d'Orient, Dauphinelle cultivée, Dauphinelle d'Ajax, Dauphinelle des jardins, Dauphinelle d'Espagne, Dauphinelle pubescente, Cuscute du Lin, Dauphinelle à longs pédoncules, Pied-d'alouette à longs pédoncules, Dauphinelle de Bresse, Dauphinelle de Verdun, Pied-d'alouette de Bresse, Gaillet bâtard, Garidelle fausse nigelle, Glaucienne en cornet, Glaucienne écarlate, Pavot cornu, Cumin à grandes fleurs, Cumin pendant, Cumin à fruits pendants, Petit Cumin, Ivraie annuelle, Ivraie enivrante, Myagre perfolié, Neslia paniculata, Nigelle bâtarde, Nigelle des champs, Nigelle d'Espagne, Nigelle de France, Orlaya de Koch, Orlaya fausse carotte, Caucalis à grandes fleurs, Orlaya à grandes fleurs, Ornithogale penché, Ornithogale à fleurs penchées, Petit Polycnème, Polycnème des champs, Grand Polycnème, Grand Polycnémum, Renouée de Bellardi, Aneth des moissons, Ridolfie des moissons, Roemérie hybride, Silène conoïde, Silène de Crète, Silène du lin, Silène attrape-mouches, Moutarde découpée, Spergulaire des moissons, Langue-de-moineau, Passerine annuelle, Passerine langue-de-moineau, Tulipe d'Agen, Tulipe de Lortet, Tulipe oeil-de-soleil, Tulipe de L'Écluse, Tulipe de Perse, Tulipe-radis, Tulipa gesneriana, Tulipe précoce, Caucalis à larges feuilles, Turgénie à larges feuilles, Saponaire des vaches, Vaccaire d'Espagne, Vachère, Mâche à piquants, Vesce articulée, Vesce d'Auvergne.

Période de mise en œuvre
Sur culture implantée

On peut choisir de ne pas mettre en œuvre cette technique systématiquement sur la ou les mêmes parcelles tous les ans.

Echelle spatiale de mise en œuvre
Parcelle
Exploitation


Application de la technique à...

Toutes les cultures : Généralisation parfois délicate
Les espèces cultivées tolèrent plus ou moins bien un certain niveau de concurrence des adventices. L'intensité du désherbage et les adventices visées devront être adaptées aux différentes cultures.

Tous les types de sols : Facilement généralisable
Il est souhaitable de diversifier les types de sols concernés afin de favoriser la diversité de la flore.

Tous les contextes climatiques : Facilement généralisable

Afin de favoriser la diversité de la flore, la technique peut être mise en œuvre dans les divers microclimats d'une exploitation, de sites chauds et secs à des sites plus frais à ressuyage lent.

Réglementation



2. Services rendus par la technique



3. Effets sur la durabilité du système de culture


Critères "environnementaux"

Effet sur la qualité de l'air : Variable
émission phytosanitaires : DIMINUTION
émission GES : VARIABLE


Effet sur la qualité de l'eau : En augmentation
pesticides : DIMINUTION

Effet sur la consommation de ressources fossiles : Variable
consommation d'énergie fossile : VARIABLE

Autre : Pas d'effet (neutre)

Herbicides : diminution si l'utilisation d'herbicides est réduite.

GES et énergies fossiles : variable en fonction de l'évolution des pratiques qui permet de conserver des adventices dans la parcelle.




Critères "agronomiques"

Productivité : Variable
Réduction possible mais limitée des rendements dans la ou les parcelles concernées, réduction variable selon la quantité d'adventices tolérées et la réussite de leur gestion.

Fertilité du sol : Pas de connaissance sur impact
Il est possible que les adventices favorisées rendent bio-disponibles des éléments minéraux que les cultures ne mobilisent peu ou pas, mais elles captent aussi une partie des élements nutritifs

Stress hydrique : Pas de connaissance sur impact
Les adventices favorisées participent à mieux protéger le sol qui gagne en stabilité structurale en surface et permet donc une meilleure infiltration des pluies violentes. Cependant, elles captent de l'eau du sol et exercent en ce sens une certaine concurrence sur la culture.

Biodiversité fonctionnelle : En augmentation
Augmentation de la biodiversité sauvage dans la parcelle, possibilité de présence d'espèses végétales peu fréquentes, développement des espèces (insectes, petits mammifères, oiseaux) qui se nourrissent grâce aux adventices présentes dans la parcelle. Meilleure expression des services écologiques de contrôle des bioagresseurs et de pollinisation.

Autres critères agronomiques : En augmentation
Risque d'infestation d'adventices : ce risque doit être géré notamment par le choix des espèces d'adventices tolérées et par la possibilité de les détruire au printemps si leur développement est trop important. On peut aussi choisir de traiter uniquement les foyers de espèces à maîtriser.


Critères "économiques"


Charges opérationnelles : Variable
Variable, en fonction de la réduction éventuelle de l'utilisation d'herbicides et du coût des mesures mises en place pour conserver les adventices (évolution de la rotation, évolution éventuelle du coût des herbicides sélectifs qui peuvent être utilisés, charges liées aux autres techniques de désherbage comme la diversification des rotations ou le désherbage mécanique).

Charges de mécanisation : Variable
Variable en fonction de l'évolution des pratiques qui permet de conserver des adventices dans la parcelle

Marge : Variable
Variable sur la culture et sur la rotation. Effet limité mais réduction possible si augmentation des charges et réduction du rendement.

Autres critères économiques : Variable

Consommation de carburant : variable en fonction de l'évolution des pratiques qui permet de conserver des adventices dans la parcelle.




Critères "sociaux"


Temps de travail : Variable

Variable en fonction de l'évolution des pratiques qui permet de conserver des adventices dans la parcelle.



Effet sur la santé de l'agriculteur : Pas d'effet (neutre)

Modification de la perception des adventices : Augmentation

Cette technique illustre le fait qu'il n'est pas forcément nécessaire de viser une propreté totale des parcelles et que certaines plantes adventices rendent des services écologiques ou contribuent à la biodiversité fonctionnelle.

Peur du regard des voisins : Augmentation

Cette technique peut être mal perçue par les collègues de la personne qui la met en place, qui peuvent éventuellement craindre les contaminations.

Possibilités d'accès à des réseaux : Augmentation

Cette technique peut éveiller l'intérêt de nouvelles personnes de la profession agricole, de l'environnement ou de citoyens.



Temps d'observation : En augmentation

Eventuellement une légère augmentation liée à la surveillance des adventices qui se développent dans la ou les parcelles.





4. Organismes favorisés ou défavorisés


Bioagresseurs favorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions
bleuet FORTE adventices Nectarifère (fournit du nectar dès que le bouton floral est formé et avant même l'ouverture des fleurs).
capselle bourse à pasteur FORTE adventices Identifiée comme pouvant être conservée dans les parcelles, à partir d'une liste pour l'Angleterre, à adapter!
chénopode blanc FORTE adventices Identifiée comme pouvant être conservée dans les parcelles, à partir d'une liste pour l'Angleterre, à adapter! Espèce présentant peu d'intérêt pour les pollinisateurs. La chrysomèle Cassidia viridis s'y développe.
euphorbe réveil-matin FORTE adventices Identifiée comme pouvant être conservée dans les parcelles, à partir d'une liste pour l'Angleterre, à adapter!
fumeterre officinale FORTE adventices Identifiée comme pouvant être conservée dans les parcelles, à partir d'une liste pour l'Angleterre, à adapter!
lamier pourpre FORTE adventices Identifiée comme pouvant être conservée dans les parcelles, à partir d'une liste pour l'Angleterre, à adapter!
linaire bâtarde FORTE adventices Une des très rares plantes à être capable de donner du nectar dans ses fleurs en période de sévère sécheresse.
matricaire camomille FORTE adventices Identifiée comme pouvant être conservée dans les parcelles, à partir d'une liste pour l'Angleterre, à adapter!
mouron des champs FORTE adventices Identifiée comme pouvant être conservée dans les parcelles, à partir d'une liste pour l'Angleterre, à adapter!
moutarde des champs FORTE adventices Identifiée comme pouvant être conservée dans les parcelles, à partir d'une liste pour l'Angleterre, à adapter!
nielle FORTE adventices Identifiée comme pouvant être conservée dans les parcelles, à partir d'une liste pour l'Angleterre, à adapter!
pavot coquelicot FORTE adventices Identifiée comme pouvant être conservée dans les parcelles, à partir d'une liste pour l'Angleterre, à adapter!
pensée des champs FORTE adventices Identifiée comme pouvant être conservée dans les parcelles, à partir d'une liste pour l'Angleterre, à adapter!
pâturin annuel FORTE adventices Identifiée comme pouvant être conservée dans les parcelles, à partir d'une liste pour l'Angleterre, à adapter! Pas d'intérêt pour les pollinisateurs.
renouée des oiseaux FORTE adventices Identifiée comme pouvant être conservée dans les parcelles, à partir d'une liste pour l'Angleterre, à adapter!
spergule des champs FORTE adventices Identifiée comme pouvant être conservée dans les parcelles, à partir d'une liste pour l'Angleterre, à adapter!
spéculaire miroir de Vénus FORTE adventices Identifiée comme pouvant être conservée dans les parcelles, à partir d'une liste pour l'Angleterre, à adapter!
stellaire intermédiaire FORTE adventices Identifiée comme pouvant être conservée dans les parcelles, à partir d'une liste pour l'Angleterre, à adapter!
séneçon vulgaire FORTE adventices Identifiée comme pouvant être conservée dans les parcelles, à partir d'une liste pour l'Angleterre, à adapter!
véronique des champs FORTE adventices Très pollinifère, pas du tout compétitive par rapport aux cultures.

Bioagresseurs défavorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions
Noctuelle de la tomate ravageur, prédateur ou parasite
acarien ravageur, prédateur ou parasite
charançon de la tige ravageur, prédateur ou parasite
charançon du bourgeon terminal ravageur, prédateur ou parasite Tous les bio-agresseurs qui suivent sont cités car ils sont les cibles des auxiliaires susceptibles d'être favorisés par la technique.
cicadelle de la betterave ravageur, prédateur ou parasite
cicadelle du blé ravageur, prédateur ou parasite
cicadelle du maïs ravageur, prédateur ou parasite
cécidomyie des fleurs de blé ravageur, prédateur ou parasite
cécidomyie du pois ravageur, prédateur ou parasite
hanneton ravageur, prédateur ou parasite
limace ravageur, prédateur ou parasite
méligèthe ravageur, prédateur ou parasite
noctuelle terricole ravageur, prédateur ou parasite
puceron d’automne ravageur, prédateur ou parasite
puceron noir de la fève ravageur, prédateur ou parasite
puceron vert du pois ravageur, prédateur ou parasite
puceron vert et rose de la pomme de terre ravageur, prédateur ou parasite
pucerons de la pomme de terre ravageur, prédateur ou parasite
pucerons des crucifères ravageur, prédateur ou parasite
pucerons vecteurs de la jaunisse grave ravageur, prédateur ou parasite
pucerons vecteurs de la jaunisse modérée ravageur, prédateur ou parasite
pyrale du maïs ravageur, prédateur ou parasite
scutigérelles ravageur, prédateur ou parasite
taupin ravageur, prédateur ou parasite
thrips du lin et des céréales ravageur, prédateur ou parasite
thrips du pois ravageur, prédateur ou parasite
tordeuse du pois ravageur, prédateur ou parasite

Auxiliaires favorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions

Auxiliaires défavorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions

Accidents climatiques et physiologiques favorisés

Organisme Impact de la technique Précisions

Accidents climatiques et physiologiques défavorisés

Organisme Impact de la technique Précisions


5. Pour en savoir plus

Ecology of interactions between weeds and arthropods
Norris, R. F. and M. Kogan
Annual Review of Entomology 50: 479-503, Article de revue avec comité, 2005
Effects of management on seed predation in wildflower strips in northern Switzerland
Kollmann J. ; Bassin S.
Agriculture, Ecosystems & Environment 83(3), pp 285-296, Article de revue avec comité, 2007

Revue

A propos de la prédation de graines par les oiseaux.

Going organic changes weed population dynamics
Ngouajio M. ; Mc Giffen ME
Horttechnology, vol 12, octobre 2002, pp 590-586, Article de revue avec comité, 2002

Revue

Sur les liens entre biomasse et richesse spécifique d'adventices.

Liste des plantes messicoles
Tela Botanica, à partir d'une liste des plantes messicoles classées par niveau de précarité réalisée dans le cadre du Plan d'action national Messicole, sous la direction d'Annie Aboucaya, Conservatoire Botanique National de Porquerolles.
Tela Botanica, page visitée le 11 mai 2012, Site Internet, 2012
Managing weeds for biodiversity
Storkey J. (Rothamsted Research) ; Westbury D.B. (Center for Agri-environment Research, University of Reading)
Pest Management Science 63, pp517-523, Article de revue avec comité, 2007

Revue

Donne une liste d'adventices pouvant être conservées et de celles qu'il faut éviter. Donne les herbicides à utiliser sur blé tendre d'hiver.

Reconciling the conservation of in-field biodiversity with crop production using a simulation model of weed growth and competition
Storkey J. (Rothamsted Research) ; Cussans J. W. (Rothamsted Research)
Agriculture, ecosystems and environment 122, pp173-182, Article de revue avec comité, 2007
Weeds in agricultural landscapes. A review
Petit S. (INRA) ; Boursault A. (INRA) ; Le Guilloux M. (INRA) ; Munier-Jolain N. (INRA) ; Reboud X. (INRA)
Agronomy for Sustainable Development 31, pp309-317, Article de revue avec comité, 2010

6. Mots clés


Méthode de contrôle des bioagresseurs : Contrôle cultural
Mode d'action : Action sur le stock initial
Type de stratégie vis-à-vis de l'utilisation de pesticides : Reconception
Pour contribuer à l'enrichissement de la fiche, vous devez créer un compte ou vous identifier.Cela vous permettra d'apporter votre contribution via l'espace d'échanges

Contributeurs

12/07/2018
23/02/2018
suzanne blocaille - ACTA
charge-etude - suzanne.blocaille@acta.asso.fr

08/11/2017
Lola Leveau - Irstea - Clermont-Ferrand (63000)
ingenieur - lola.leveau@irstea.fr

25/10/2017
Julien Halska - Chambre d'Agriculture de Saône-et-Loire - Mâcon (71000)
conseiller-chambre-agriculture - jhalska@sl.chambagri.fr