EXEMPLE DE MISE EN OEUVRE

Implantation de rosiers en vigne pour favoriser les parasitoïdes de la cicadelle verte


En cours de rédaction
Dernière modification : 23/09/2019
Voir les contributeurs

Discussion liée

Autres discussions en rapport

Mené de 2012 à 2017 sur l'exploitation du lycée professionnel agricole d'Amboise (37), cet essai s'inscrit dans le cadre du projet EcoViti Val de Loire-Centre, axé sur l'expérimentation de systèmes viticoles innovants à faible niveau d’intrants phytopharmaceutiques en Val de Loire.

Le système testé se focalise la gestion de la cicadelle verte, à laquelle la production de vin en AOP Amboise, à base de cépage Cot N, est très sensible.

Leviers mobilisés

La cicadelle verte, qui peut impacter de manière importante la qualité de la récolte par la diminution de la photosynthèse. Des travaux internationaux ayant démontré l’intérêt dAnagrus atomus sur le parasitisme des œufs de cicadelle verte, il a été décidé de créer un nouveau modèle d’implantation de la vigne intégrant des rosiers afin de permettre une parfaite implantation des parasitoïdes.

La confusion sexuelle est mobilisée pour la gestion des vers de grappe et les adventices sont gérées via le travail du sol.

Principaux résultats et enseignements

L’appréciation générale est bonne car globalement moins de grillures sont observées, l’arrêt des insecticides ne semble pas jouer sur l’intensité leur intensité. La maitrise des adventices et vers de grappe est également satisfaisante.

Les rendement obtenus sont quant à eux très faibles du fait de la récente implantation de la vigne (2013).

 

-> PLUS D'INFO DANS LA FICHE SYSTÈME DE CULTURE EXPE

 

Crédit photo :  G. DELANOUE

 

 

Pour contribuer à l'enrichissement de la fiche, vous devez créer un compte ou vous identifier.Cela vous permettra d'apporter votre contribution via l'espace d'échanges

Contributeurs

23/09/2019
Le Bars Jordan - ACTA
charge-mission - jordan.le-bars@acta.asso.fr