EXEMPLE DE MISE EN OEUVRE

Implanter dans les vignes un engrais vert en semis direct

Cette fiche est reliée à d'autres thématiques de la manière suivante :

Voir tous les liens

En cours de rédaction
Dernière modification : 08/11/2018
Voir les contributeurs

Discussion liée

Autres discussions en rapport

FICHE TEMOIGNAGE

Expérience du Domaine Pignier à Montaigu (39).

Présentation du domaine :

  • SAU : 14 ha de vigne (7ha Chardonnay, 1ha Trousseau, 2.5ha Savagnin, 1.5ha Poulsard, 1ha Pinot noir).
  • 8.5 UTH, jusqu'à 10.5 pendant les vendanges
  • Production moyenne : 32 HL/ha ; vente moyenne : 56000 bouteilles/an
  • Exploitation en biodynamie, label Demeter depuis 2003 (en changement progressif depuis les années 1990)

Implantation d'un engrais vert en mélange en semis direct :

  • Mélange féverole, pois, radis chinois, avoine.
  • Itinéraire technique : semis direct dans l'enherbement permanent à la fin du mois de juillet. Semis en 2 temps : mélange semé 1 rang sur 2 fin juillet puis les autres rangs sont semés avant le 15 août (culture bien implantée au moment des vendanges). Engrais vert détruit au printemps.
  • Objectif du semis direct : boulverser le sol le moins possible
  • Objectif du couvert en mélange : fixation de l'azote, amélioration de la structure du sol, aération du sol
  • Points de réussite : avoir un matériel adapté, partenariat avec des agriculteurs locaux pour l'achat des engrais verts...

Autoconstruction d'un semoir à engrais vert :

  • Le semoir devait être suffisamment léger pour les petits tracteurs de l'exploitation
  • Choix de l'autoconstruction pour réduire le coût d'achat du matériel
  • Démarche "open source" : le plan de leur semoir est disponible pour tous.
Pour contribuer à l'enrichissement de la fiche, vous devez créer un compte ou vous identifier.Cela vous permettra d'apporter votre contribution via l'espace d'échanges

Contributeurs

08/11/2018
Léa NISOLLE - Chambre Régionale d'Agriculture de BFC - Ecole Valentin (25480)
charge-mission - lea.nisolle@bfc.chambagri.fr