EXEMPLE DE MISE EN OEUVRE

Optimisation des doses de cuivre en viticulture biologique


En cours de rédaction
Dernière modification : 11/09/2018
Voir les contributeurs

Discussion liée

Autres discussions en rapport

Cette expérimentation a été conduite de 2013 à 2017 dans le cadre du projet Ecoviti Aquitaine, sur le site de Chateau Trapaud à Saint-Etienne-de-Lisse.

Le système testé est mis en place dans une exploitation certifiée en Agriculture Biologique (AB) et est valorisé en AOP Saint Emilion Grand Cru. L'objectif est de viser une réduction à minima de 50 % des intrants phytosanitaires par rapport à la référence régionale de 2006. De fait, l’indicateur pertinent mesuré est la quantité de cuivre métal apportée par hectare et par an.

La stratégie consiste à d’optimiser les doses de cuivre appliquées afin de se rapprocher de 4 kg par hectare et par an. Les traitements ont été déclenchés et raisonnés en utilisant des règles de décision (RDD) en cours de développement (DeciTrait® Bio). Ces RDD visent à formaliser les stratégies mises en œuvre par les viticulteurs certifiés AB. La gestion du sol a également été modifiée avec l’intégration d’un engrais vert hivernal un inter-rang sur deux pour maintenir la productivité.

->PLUS D'INFOS DANS LA FICHE SYSTÈME DE CULTURE EXPE

 

Crédit photo : L. Cazenave CA33

Pour contribuer à l'enrichissement de la fiche, vous devez créer un compte ou vous identifier.Cela vous permettra d'apporter votre contribution via l'espace d'échanges

Contributeurs

11/09/2018
11/07/2018
Le Bars Jordan - ACTA
charge-mission - jordan.le-bars@acta.asso.fr