EXEMPLE DE MISE EN OEUVRE

Un système économe pour des vignobles déjà implantés - IPM de Saint Gilles de Mas d'Asport

Cette fiche est reliée à d'autres thématiques de la manière suivante :

a pour parent
Exemple de mise en oeuvre
s'applique à
Facteur de contexte
évoque
Voir tous les liens

Aboutie
Dernière modification : 28/02/2020
Voir les contributeurs

Discussion liée

Autres discussions en rapport

Système IPM -50% (Crédit photo CA 30)
 

Mené de 2012 à 2017 sur la station de Saint Gilles Mas d'Asport, cet essai teste le système "IPM -50%" dans le cadre du projet "EcoViti Arc Méditerranéen". L'objectif est de réduire a minima de 50% l'utilisation des produits phytosanitaires par rapport aux préconisations usuelles dans les bulletins d'avertissements viticoles de la Chambre d'Agriculture de la zone. Il est conçu dans un objectif d'adoption rapide par les professionnels d'où le choix de ne pas mobiliser certains leviers (matériel variétal moins sensible aux maladies, structure du vignoble..)


Leviers employés

Les principaux leviers employés  pour atteindre cet objectif sont les suivants :

 

Parmi le panel de leviers potentiellement mobilisables, le choix a été de s'appuyer sur ceux déja éprouvés individuellement au cours de projets antérieurs. La quête de la meilleure combinaison de ces leviers est au coeur des préoccupations lors de la conception de ce système. 

 

Principaux résultats et enseignements

La maîtrise globale des bioagresseurs est plutôt satisfaisante sur ces 6 années d'expérimentation, dans un contexte de pression plutôt faible.

La réduction de l'IFT fongicide moyen sur 6 ans est de 38% par rapport à la référence moyenne régionale. En moyenne sur le réseau inter-régional d'étude, par rapport à la référence viticulteur et depuis 2012, l'IFT hors biocontrôle a été réduit de 39% avec ce système de culture répondant à l'objectif global de réduction de -50% à l'horizon 2025. Toutefois ces résultats cachent de grandes disparités entre sites et entre années qui s'expliquent en partie par une pression phytosanitaire hétérogène.

Les leviers utilisés ne sont pas compliqués en tant que tel. Toutefois certains éléments restent délicats comme la prise de risque qui ne sera jamais nulle ou la nécessité d'une observation performante des baies.

 

- PLUS D'INFO DANS LA FICHE SYSTÈME DE CULTURE EXPE

 

Pour contribuer à l'enrichissement de la fiche, vous devez créer un compte ou vous identifier.Cela vous permettra d'apporter votre contribution via l'espace d'échanges

Contributeurs

28/02/2020
Aurélie LEQUEUX SAUVAGE - APCA DEPHY - PARIS (75008)
charge-mission - aurelie.lequeux-sauvage@apca.chambagri.fr