TECHNIQUE

Adapter ou arrêter l'irrigation en cas de vent

Aboutie
Dernière modification : 30/01/2024
Voir les contributeurs

Productions concernés

  • Cultures annuelles et pluriannuelles
  • Céréales à paille
  • Grandes cultures légumineuses
  • Grandes cultures
  • Cultures fourragères
  • Cultures légumières

Levier correspondant

Piloter la ressource en eau

Crédit : INRAE

Description de la technique

Adapter ou arrêter l'irrigation en cas de vent permet d'améliorer l'efficience de l'eau d'irrigation.
Pour cela, il est essentiel d'irriguer de préférence en l'absence de vent.

Il est aussi possible d'améliorer l'efficacité d'application en cas de vent en ajustant l'angle du jet (détection par l'utilisation d'un anémomètre). Ce système fait partie des fonctionnalités que l'on peut retrouver sur les canons intelligents des enrouleurs (ajustement des largeurs d’arrosage via l’inclinaison du canon en fonction de la vitesse du vent paramétrée).

Ressources disponibles

Mécanisme(s) d'action

L'arrêt de l'irrigation en cas de vent limite les risques de dérive, c'est un choix à prioriser dans ces conditions.

Sur enrouleur, le réglage de l'angle de jet évite d'avoir à compenser l'hétérogénéité de l'arrosage dûe au vent par un surplus d'irrigation.

Evaluation de la technique

Délai de mise en place Ce critère évalue le pas de temps nécessaire à l’agriculteur/agricultrice pour mettre en place cette technique. ​Ce délai comprend à la fois le temps de réflexion nécessaire en amont de sa mise en place, et le temps de travail technique. . . . . . . . . . . . . . . . 1 : Moins de 1 an . . . . . . . . . 2 : Entre 1 et 3 ans . . . . . . . . 3 : Plus de 3 ans . . . . . . . . .
Coût Ce critère évalue le coût à la charge de l’agriculteur/agricultrice (éventuelles subventions déduites) pour la mise en œuvre et l’entretien de cette technique. Il comprend le temps de travail et l’investissement (intrants, matériels, etc.). . . . . . . . . . . . 1 : Faible . . . . . . . . . . . . . . . 2 : Modéré . . . . . . . . . . . . . . 3 : Elevé . . . . . . . . . . . .
Délai d'effet Ce critère évalue le pas de temps nécessaire pour que la technique améliore la résilience de l’exploitation (économique, agronomique, sociale, etc.). . . . . . . . . . . . . 1 : Moins de 1 an . . . . . . . . . 2 : Entre 1 et 3 ans . . . . . . . . 3 : Plus de 3 ans . . . . . . . . .
Effet sur l'atténuation Ce critère évalue la capacité de la technique à contribuer à l’atténuation du changement climatique à l’échelle de l’exploitation.​ Cet effet peut être neutre ou positif. L’atténuation s’entend par une réduction significative des émissions de GES (en priorité protoxyde d’azote, méthane et dioxyde de carbone) et/ou une augmentation du stockage de carbone.

Sans connaissance

Technique(s) associée(s)

Ajuster la stratégie d’irrigation en cours de campagne
Pour contribuer à l'enrichissement de la fiche, vous devez créer un compte ou vous identifier.Cela vous permettra d'apporter votre contribution via l'espace d'échanges

Contributeurs

30/01/2024
Elsa Galiano - ACTA - Pantin (93500)
charge-mission - elsa.galiano@acta.asso.fr