EXEMPLE DE MISE EN OEUVRE

Allonger sa rotation pour diminuer les produits phytosanitaires et augmenter son autonomie alimentaire


Cette fiche est reliée à d'autres thématiques de la manière suivante :

Voir tous les liens

Prairie temporaire

Crédit : Pôle images-AgroParisTech

Aboutie
Dernière modification : 17/03/2021
Voir les contributeurs

Discussion liée

 

Les éleveurs allaitant du GAEC AUTOUR ont allongé leur rotation en introduisant deux années de prairie. Ils ont ainsi pu renforcer l’autonomie alimentaire de leur exploitation tout en réduisant leur consommation de produits phytosanitaires.

 

Leviers mobilisés

  • Introduire des prairies temporaires pour maitriser les adventices et maladies et gagner en autonomie alimentaire 
  • Cultiver du trèfle (légumineuse) dans la prairie temporaire permet d'être autonome en protéine pour les bovins et d'apporter de l'azote dans le système par la fixation symbiotique

 

Principaux résultats et enseignements

  • L'introduction de prairie dans la rotation a significativement fait diminuer l'utilisation des produits phytosanitaires, notamment des herbicides.
  • Le choix de variétés plus tolérantes, permet la réduction des fongicides sur céréales.
  • Les charges de travail ne sont plus regroupées sur les mêmes périodes de l'année. Il y a beaucoup de moments d'observation tout au long de l'année sur les cultures.

 

-> PLUS D'INFO DANS LA FICHE TRAJECTOIRE DEPHY FERME

Pour contribuer à l'enrichissement de la fiche, vous devez créer un compte ou vous identifier.Cela vous permettra d'apporter votre contribution via l'espace d'échanges

Contributeurs

17/03/2021
Gentiane Maillet - INRAE - Thiverval Grignon (78850)
ingenieur - gentiane.maillet@inrae.fr