TECHNIQUE

Recycler les eaux de drainage

Aboutie
Dernière modification : 30/01/2024
Voir les contributeurs

Productions concernés

  • Cultures annuelles et pluriannuelles
  • Cultures pérennes
  • Grandes cultures légumineuses
  • Grandes cultures
  • Tomate
  • Horticulture - Plante à parfum aromatique et médicinales
  • Cultures fourragères
  • Cultures légumières
  • Fraise

Levier correspondant

Piloter la ressource en eau

Crédit : CTIFL - Benjamin Gard

Description de la technique

Le recyclage des eaux de drainage fait référence à deux types de pratique :

  • En cultures hors-sol, notamment pour la fraise et la tomate, il est possible de réutiliser les eaux de drainage du substrat.
  • En grandes cultures, la récupération des eaux issues du système de drainage des parcelles est de l'ordre du prospectif, mais quelques exemples existent.

Ressources disponibles

Mécanisme(s) d'action

Recycler l'eau de drainage permet de réduire la pression de prélèvement sur l'eau des milieux naturels.
Des essais menés en culture de fraise hors-sol ont montré un potentiel d'économie d'eau de 30% de cette pratique [251 p.149].

Evaluation de la technique

Délai de mise en place Ce critère évalue le pas de temps nécessaire à l’agriculteur/agricultrice pour mettre en place cette technique. ​Ce délai comprend à la fois le temps de réflexion nécessaire en amont de sa mise en place, et le temps de travail technique. . . . . . . . . . . . . . . . 1 : Moins de 1 an . . . . . . . . . 2 : Entre 1 et 3 ans . . . . . . . . 3 : Plus de 3 ans . . . . . . . . .
Coût Ce critère évalue le coût à la charge de l’agriculteur/agricultrice (éventuelles subventions déduites) pour la mise en œuvre et l’entretien de cette technique. Il comprend le temps de travail et l’investissement (intrants, matériels, etc.). . . . . . . . . . . . 1 : Faible . . . . . . . . . . . . . . . 2 : Modéré . . . . . . . . . . . . . . 3 : Elevé . . . . . . . . . . . .
Délai d'effet Ce critère évalue le pas de temps nécessaire pour que la technique améliore la résilience de l’exploitation (économique, agronomique, sociale, etc.). . . . . . . . . . . . . 1 : Moins de 1 an . . . . . . . . . 2 : Entre 1 et 3 ans . . . . . . . . 3 : Plus de 3 ans . . . . . . . . .
Effet sur l'atténuation Ce critère évalue la capacité de la technique à contribuer à l’atténuation du changement climatique à l’échelle de l’exploitation.​ Cet effet peut être neutre ou positif. L’atténuation s’entend par une réduction significative des émissions de GES (en priorité protoxyde d’azote, méthane et dioxyde de carbone) et/ou une augmentation du stockage de carbone.

Sans connaissance

  • Le délai de mise en place de systèmes de recyclage des eaux de drainage se situe entre 1 et 3 ans pour les systèmes sous abris. Pour les cas plus rares de réutilisation d’eaux de drainage souterrain en grandes cultures, il faut plutôt un délai supérieur à 3 ans pour les mettre en place.
  • La même distinction est à faire concernant le coût de ces systèmes : modéré pour la récupération des eaux des gouttières, et élevé concernant les drains souterrains.


Pour contribuer à l'enrichissement de la fiche, vous devez créer un compte ou vous identifier.Cela vous permettra d'apporter votre contribution via l'espace d'échanges

Contributeurs

30/01/2024
Elsa Galiano - ACTA - Pantin (93500)
charge-mission - elsa.galiano@acta.asso.fr