TECHNIQUE

Restituer et laisser en surface les résidus de la culture précédente

Cette fiche est reliée à d'autres thématiques de la manière suivante :

Voir tous les liens

1. Présentation


Caractérisation de la technique

Description de la technique :

(image en en-tête ; auteur :USDA NRCS South Dakota ; licence :(CC BY-SA 2.0))

 

Date de dernière modification: 14/12/2012

Contributeurs initiaux :

Nicolas Coufourier CA 76 nicolas.coufourier(at)seine-maritime.chambagri.fr Bois-Guillaume (76)
Paul Van Dijk ARAA p.vandijk(at)bas-rhin.chambagri.fr Schilltigheim (67)
Philippe Martin AgroParisTech pmartin(at)agroparistech.fr Paris (75)
Rémy Ballot INRA remy.ballot(at)grignon.inra.fr Grignon (78)

Lutte contre les courriers indésirables : Pour utiliser ces adresses, remplacer (at) par @

 

Restituer et maintenir les résidus de culture en surface (0-5 cm) par une absence de labour ou de travail d'enfouissement profond des résidus.



Période de mise en œuvre
Pendant l'interculture
Sur culture implantée

Le mulchage peut être mis en œuvre pendant la période d'interculture ou de façon permanente (semis direct).



Echelle spatiale de mise en œuvre
Parcelle


Application de la technique à...

Toutes les cultures : Généralisation parfois délicate

Cette technique ne peut s'appliquer qu'aux cultures générant des résidus en quantité suffisante (inadapté en maïs ensilage, lin textile, céréales à paille exportée...) et dont la récolte ne génère pas l'enfouissement des résidus (inadapté en pomme de terre).

Concernant la culture suivante, le maintien en surface des résidus peut occasionner des problèmes pour le semis si la quantité de résidus est importante (colza d'hiver après céréale à paille) et est difficile à mettre en œuvre avant les cultures nécessitant une préparation fine du lit de semence ou de l'horizon de surface (légumes, betterave...).



Tous les types de sols : Généralisation parfois délicate

Technique difficilement applicable aux sols nécessitant un travail précoce (labour d'été sur côteaux argileux par exemple).



Tous les contextes climatiques : Facilement généralisable


Réglementation

Influence
POSITIVE

Le respect des Bonnes Conditions Agricoles et Environnementales prévues dans le cadre de la PAC interdit le brûlage des pailles (hors pailles de riz).

Bonnes Conditions Agricoles et Environnementales




2. Services rendus par la technique



3. Effets sur la durabilité du système de culture


Critères "environnementaux"

Effet sur la qualité de l'air : En augmentation
émission GES : DIMINUTION

Effet sur la qualité de l'eau : Variable
N.P. : VARIABLE
pesticides : VARIABLE
turbidite : DIMINUTION


Effet sur la consommation de ressources fossiles : En diminution
consommation d'énergie fossile : DIMINUTION

Autre : Pas d'effet (neutre)

Air : Pas de connaissances sur l'impact au point de vue transfert de polluants vers l'air. Diminution des émissions de CO2 liées à un moindre recours aux travaux mécaniques.

Eau : Limitation du ruissellement, donc du transfert de polluants en surface. En revanche, le transfert vers les eaux souterraines peut être augmenté du fait d'une infiltration plus importante.

Energie fossile : Diminution du travail mécanique profond sur la parcelle, encore plus importante dans le cas du semis direct.




Critères "agronomiques"

Productivité : Variable

Augmentation à long terme de la fertilité du sol, mais favorisation du développement de certains bioagresseurs (ravageurs, maladies…) se développant dans / sur les résidus et risque de difficultés lors du semis de la culture suivante.



Fertilité du sol : En augmentation

Maintien des échanges hydriques et gazeux, augmentation de la teneur en matière organique…



Stress hydrique : En diminution

Limitation de l'évaporation, augmentation de l'infiltration et augmentation de la capacité de stockage par l'intermédiaire de la matière organique sur le long terme.



Biodiversité fonctionnelle : En augmentation

Favorise de façon générale la vie du sol.




Critères "économiques"


Charges opérationnelles : Variable

Peut nécessiter un recours plus important aux molluscicides et fongicides du fait de bioagresseurs favorisés.



Charges de mécanisation : En diminution

Diminution du travail mécanique profond sur la parcelle.



Marge : Variable

Non valorisation des résidus




Critères "sociaux"


Temps de travail : En diminution

Diminution du travail mécanique profond sur la parcelle.



Effet sur la santé de l'agriculteur : En diminution

Solidarité entre agriculteurs : Diminution

Les années difficiles pour la production de fourrages (2003, 2010, 2011) les pailles peuvent être récoltés et vendus aux éleveurs pour leur troupeau. La généralisation de cette technique pourrait entrainer une diminution des quantités disponibles.



Temps d'observation : En augmentation

Suivi des ravageurs / maladies favorisés.





4. Organismes favorisés ou défavorisés


Bioagresseurs favorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions

Bioagresseurs défavorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions

Auxiliaires favorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions

Auxiliaires défavorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions

Accidents climatiques et physiologiques favorisés

Organisme Impact de la technique Précisions

Accidents climatiques et physiologiques défavorisés

Organisme Impact de la technique Précisions


5. Pour en savoir plus

Cultiver sans labour réduit l'érosion au sein des parcelles
Ouvry J.F. (AREAS), Le Bissonnais Y. (INRA)
Article de presse, 2008
Reducing flood risk from sediment-laden agricultural runoff using intercrop management techniques in northern France
Martin P. (AgroParisTech)
Soil and tillage research n°52, p233-245, Article de revue avec comité, 1999
Techniques culturales sans labour - Limiter la formation du ruissellement en sol limoneux
Coufourier N., Lecomte V., Le Goff A. (CA76), Pivain Y. (CA27), Lheriteau M., Ouvry J.F. (AREAS)
AREAS, Brochure technique, 2008

6. Mots clés


Méthode de contrôle des bioagresseurs :
Mode d'action :
Type de stratégie vis-à-vis de l'utilisation de pesticides :
Pour contribuer à l'enrichissement de la fiche, vous devez créer un compte ou vous identifier.Cela vous permettra d'apporter votre contribution via l'espace d'échanges

Contributeurs

12/07/2018
31/08/2017
Lola Leveau - Irstea - Clermont-Ferrand (63000)
ingenieur - lola.leveau@irstea.fr