EXEMPLE DE MISE EN OEUVRE

Cultiver sous abri des espèces de légumes peu sensibles aux nématodes en période à risque


En cours de rédaction
Dernière modification : 28/09/2018
Voir les contributeurs

Discussion liée

Autres discussions en rapport

Cet essai a été conduit par le GRAB chez un maraîcher en AB à Marguerittes (Gard) de 2012 à 2017 dans le cadre du projet GEDUBAT, qui s’inscrit dans la continuité du projet « PraBioTel ». Ce dernier visait à proposer des pratiques améliorantes pour la gestion des bioagresseurs telluriques en cultures légumières.

Des enquêtes et essais préliminaires conduits au GRAB ont permis de sélectionner des espèces commerciales peu sensibles aux nématodes à galles (Meloidogyne spp.), à introduire dans les rotations pour diminuer la multiplication de ces bioagresseurs.

Le système étudié repose sur l’utilisation des espèces peu sensibles sur le créneau à risque vis-à-vis des nématodes, au printemps et en été, tout en gardant la possibilité de cultiver des espèces plus sensibles comme la salade sur le créneau automne-hiver, lorsque les nématodes sont moins actifs. Cette stratégie « d’évitement » permet de réduire le risque lié à la rotation de cultures, et de minimiser le recours à des solutions curatives telles que la solarisation

L’apport annuel de matière organique, la pratique des engrais verts et la réduction de l’utilisation de la solarisation qui sont mis en œuvre dans le système ont pour objectif l’amélioration de l’activité biologique globale du sol, comme levier complémentaire de gestion durable des bioagresseurs telluriques. 

 

-> PLUS D'INFOS DANS LA FICHE SYSTÈME DE CULTURE EXPE

 

Crédit photo : GRAB

Pour contribuer à l'enrichissement de la fiche, vous devez créer un compte ou vous identifier.Cela vous permettra d'apporter votre contribution via l'espace d'échanges

Contributeurs

28/09/2018
Le Bars Jordan - ACTA
charge-mission - jordan.le-bars@acta.asso.fr