TECHNIQUE

Déchaumer les couverts végétaux pendant la période d'interculture


Le déchaumage en alternative à la chimie

Crédit : Entraid'

1. Présentation


Caractérisation de la technique

Description de la technique :

Le déchaumage est une opération superficielle de préparation du sol qui consiste à arracher et enfouir les plantes levées, les graines tombées au sol et les chaumes d'une culture intermédiaire ou de la culture précédente. Cette opération est réalisée en un ou plusieurs passages à une profondeur variant de quelques centimètres à 10 voire 15 cm parfois. Elle peut permettre de détruire les prairies ou préparer le semis de la culture menée conjointement à la destruction du couvert végétal pendant la période d'interculture.

Le déchaumage favorise : 

  • La répartition, le broyage et l'incorporation des résidus afin de faciliter leur décomposition 
  • La préparation d’un lit de semence facilitant le semis des cultures suivantes, intermédiaires ou principales, par le nivellement du sol et l’émiettement de surface, particulièrement utiles en techniques sans labour  
  • La destruction des ravageurs adultes et mise en surface des œufs, notamment des limaces, dont une partie est détruite par déshydratation   
  • La lutte contre les adventices. 

Il faut un sol ressuyé pour permettre le passage de l’outil de déchaumage et des conditions séchantes en post intervention. 

 

Précision sur la technique :

Il existe de nombreux types de déchaumeurs : 

  • A disques : ils permettent de travailler le sol à grande vitesse.

  • A dents : Le déchaumeur à 2 rangées de dents avec disques de nivellement permet de réaliser des pseudo-labour de qualité tout en réalisant un bon nivellement du sol.

 

Exemple du déchaumeur scalpeur :  

Cette technique consiste à réaliser 1 à plusieurs passages d’un déchaumeur muni de dents dites « scalpeuses » afin de détruire une prairie ou un couvert végétal pendant la période d’interculture. Le scalpeur a des dents « ailettes », c’est à dire de grandes largeurs et travaillant à ~ 5-8 cm de profondeur pour sectionner les plantes (séparation racines / parties aériennes) et ainsi priver la plante de ses réserves et possibilités de redémarrer. Ces outils travaillent par destruction direct et épuisement. 

Il convient de travailler sur un sol ressuyé afin d’éviter tout risque de “lissage” ou tassement dans la zone de travail du déchaumeur. Si le couvert est fortement développé, il est nécessaire de le broyer avant l’opération de scalpage. Autrement, cela risque de bourrer entre les dents du scalpeur. 

 

La chaine YouTube de la Chambre d’agriculture de Charente Maritime présente un certain nombre de déchaumeurs. 

D’autres solutions existent afin de détruire son couvert d’interculture dans une optique de réduction des herbicides, qui sont présentées dans leur fiches dédiées : l’action du gel, le roulage, et le broyage notamment. Plusieurs techniques de destruction de couverts ont été testées sur la plateforme CA-SYS à l’Inrae de Dijon. La Chambre d’Agriculture de Charente-Maritime a comparé deux modes de destruction (rouleau faca et déchaumeur à disque) de deux couverts différenciés (l’un à base de graminées, l’autre étant plus complexe) et a comparé le taux de destruction entre les modalités et les repousses présentes sur la parcelle 2 mois après : sur un couvert de type graminées, le déchaumeur a un taux de destruction de 70% contre 91% sur un couvert complexe.

 

Points de vigilance : 

L’efficacité du déchaumage dépend des espèces qui composent le couvert ou la prairie à détruire. De plus, certaines repousses peuvent apparaitre quelques mois après la destruction du couvert et entrer en concurrence avec la culture suivante. 



Période de mise en œuvre
Pendant l'interculture


Echelle spatiale de mise en œuvre
Parcelle


Application de la technique à...

Toutes les cultures : Facilement généralisable
Tous les types de sols : Généralisation parfois délicate

Réalisation des interventions sur sols ressuyées. La présence de cailloux peut être un frein à l’utilisation du déchaumeur scalpeur.



Tous les contextes climatiques : Facilement généralisable


Réglementation

Concernant la Directive nitrates, référez-vous à la Draaf de votre région. 




2. Services rendus par la technique


Régulation et gestion des adventices


3. Effets sur la durabilité du système de culture


Critères "environnementaux"

Effet sur la qualité de l'air : Variable

Par rapport à une destruction chimique, la technique permet d’améliorer la qualité de l'air du fait de la limitation du recours aux herbicides mais consomme toutefois du carburant.  



Effet sur la qualité de l'eau : En augmentation

Cette technique de destruction permet de limiter le recours à une destruction chimique des couverts ce qui protège les cours d’eaux.



Effet sur la consommation de ressources fossiles : En augmentation

Augmentation de carburant, d’où des émissions de GES en augmentation, mais permet de limiter le recours aux herbicides.




Critères "agronomiques"

Fertilité du sol : En augmentation

La technique permet une meilleure dégradation des résidus et structure le sol. 




Critères "économiques"


Charges de mécanisation : En augmentation

Intervention plus onéreuse qu'un roulage (déchaumeur à disque : 10-12€/ha + 2,5-3€/ha de carburant - tracteur 200 CV) et ayant nécessité l’acquisition de ce type de matériel (implique un investissement) (Chambre d'Agriculture de Poitou-Charentes, 2021). 




Critères "sociaux"


Temps de travail : En diminution
Le débit de chantier reste correct mais reste relativement moins élevé qu'une destruction chimique.

Effet sur la santé de l'agriculteur : En augmentation
Pas de destruction chimique



4. Organismes favorisés ou défavorisés


Bioagresseurs favorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions

Bioagresseurs défavorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions
adventices FORTE adventices
campagnol FORTE ravageur, prédateur ou parasite
limace FORTE ravageur, prédateur ou parasite
mulot sylvestre FORTE ravageur, prédateur ou parasite
taupin FORTE ravageur, prédateur ou parasite

Auxiliaires favorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions

Auxiliaires défavorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions
Vers de terre FAIBLE Organismes fonctionnels du sol

Accidents climatiques et physiologiques favorisés

Organisme Impact de la technique Précisions

Accidents climatiques et physiologiques défavorisés

Organisme Impact de la technique Précisions


5. Pour en savoir plus

Chastrusse A.
Chambres régionales d’agriculture Bretagne, Pays de la Loire, Nouvelle Aquitaine et par la Chambre d’agriculture du Cher, Brochure technique, 2020
Agrizone, Site Internet, 2020
Lecat A., Guilhou R.
Chambre d’agriculture Nord pas de calais, Brochure technique, 2013
Chambre d’Agriculture de Bretagne et FDCUMA Côtes-d’Armor
Terra, Article de presse, 2018
Plateforme CA-SYS, Multimédia, 2020

6. Mots clés


Méthode de contrôle des bioagresseurs : Lutte physique
Mode d'action : Action sur le stock initial
Type de stratégie vis-à-vis de l'utilisation de pesticides : Substitution
Pour contribuer à l'enrichissement de la fiche, vous devez créer un compte ou vous identifier.Cela vous permettra d'apporter votre contribution via l'espace d'échanges

Contributeurs

02/06/2021
Céline Bourlet - Chambre d'agriculture des Pays de la Loire - Angers (49000)
charge-mission - celine.bourlet@pl.chambagri.fr

26/05/2021
Marie Hedan - ACTA - Paris (75012)
charge-mission - marie.hedan@acta.asso.fr