EXEMPLE DE MISE EN OEUVRE

Système Grandes Cultures intégré avec leviers agronomiques efficaces sur graminées


En cours de rédaction
Dernière modification : 26/02/2020
Voir les contributeurs

Discussion liée

Autres discussions en rapport

L’introduction du tournesol dans la rotation est un élément essentiel dans la stratégie de lutte contre les graminées. (Crédit photo : CA Aube).

 

Cet essai a été mené de 2008 à 2018 sur une parcelle agriculteur à Paisy Cosdon (10) dans le cadre du projet "INNOViPEST". L'objectif de ce projet est de constituer un réseau de tests de systèmes de culture innovants économes en phytosanitaires et d’évaluer leurs performances 

Dans le secteur, les exploitations ont parfois tendance à développer des systèmes de culture de plus en plus simplifiés, de type Blé-Maïs grain sur des parcelles saines ou parfois drainées. Ce système pose des problèmes de fusariose et éventuellement de mycotoxines sur les deux cultures. Le système tente de répondre à cesq problématiques sans affectter le niveau de productivité.

Le système co-construit par l’agriculteur et le conseiller met l’accent sur les leviers agronomiques efficaces sur graminées : introduction de cultures de printemps, labour occasionnel et dates de semis tardives.

 

Leviers mobilisés

 

Principaux résultats et enseignements

A l’échelle du système de culture testé, la maîtrise des bioagresseurs a été satisfaisante. Le contrôle des adventices en particulier a été globalement réussi sur la durée. Au cours des 9 années d'essai, la parcelle s'est un peu salie en vulpin, dans des proportions acceptables pour l'agriculteur. 

L’IFT du système innovant est 57% plus faible que le système de référence local. Cette expérimentation montre qu’un ensemble de leviers agronomiques mobilisés de manière cohérente permet un contrôle efficace des bioagresseurs et donc une réduction importante de l’usage des produits phytosanitaires sans prendre de risque sur la sécurité sanitaire des cultures.

Les résultats économiques sont légèrement inférieurs à ceux du système de référence (-5 % de marge nette), et les 2 dernières années d’expérimentation (2017 : blé et 2018 : chanvre textile) permettent au système innovant de revenir au niveau du système de référence.

Une des voies d'amélioration identifiée sur ce système correspond à une meilleure prise en compte de la fertilité du sol, notamment en réduisant la fréquence du labour, dont on connaît son effet défavorable sur la structure des sols et sur l’activité biologique.

 

-> PLUS D'INFO DANS LA FICHE SYSTÈME DE CULTURE EXPE

Pour contribuer à l'enrichissement de la fiche, vous devez créer un compte ou vous identifier.Cela vous permettra d'apporter votre contribution via l'espace d'échanges

Contributeurs

26/02/2020
Le Bars Jordan - ACTA
charge-mission - jordan.le-bars@acta.asso.fr