EXEMPLE DE MISE EN OEUVRE

Alternative à la monoculture de maïs: diversification de la rotation et techniques culturales simplifiées


En cours de rédaction
Dernière modification : 12/07/2018
Voir les contributeurs

Discussion liée

Autres discussions en rapport

Ce système alternatif à la monoculture de maïs a été conçu afin de présenter moins de risque pour la qualité de la nappe et une consommation d’énergie plus faible. L'expérimentation a été conduite de 2009 à 2018 sur le site de Rouffach (68), dans le cadre du projet "Réseau Pi" en collaboration avec le RMT SdCi.

Le maïs, culture la plus rentable dans la région, est conservée. Le soja est introduit car son prix est attractif (usine de transformation en alimentation humaine à proximité) et parce que c’est une légumineuse, ce qui permet de diversifier la rotation et d’apporter de l’azote au système.

Le blé est la culture d’hiver la plus rentable pour rompre le cycle des adventices de printemps. Il est aussi moins énergivore car 2 à 3 fois moins irrigué qu’un maïs. Le choix du non labour répond aux objectifs de réduction du temps de travail, d’optimisation de la vie du sol et d’économie d’énergie. Le blé a été placé après le soja pour limiter la lixiviation des nitrates au printemps suivant. On diminue aussi le risque mycotoxine lié au non labour conjugué à un précédent maïs grain.

-> PLUS D'INFO DANS LA FICHE SYSTÈME DE CULTURE EXPE

 

Crédit photo: ARAA

Pour contribuer à l'enrichissement de la fiche, vous devez créer un compte ou vous identifier.Cela vous permettra d'apporter votre contribution via l'espace d'échanges

Contributeurs

12/07/2018
Le Bars Jordan - ACTA
charge-mission - jordan.le-bars@acta.asso.fr