En cours de rédaction
Dernière modification : 17/05/2018
Voir les contributeurs

Discussion liée

Autres discussions en rapport

Aphelinus mali adulte
Crédits photo : Hullé M., Turpeau E., Chaubet B., 2006. Encyclop'aphid, INRA

 

Description générale

Classification

Insecte - Hyménoptère - Aphelinidae

Description

Microhyménoptère (0,7 à 1,1 mm) à corps noir, abdomen jaune à la base, antennes jaunes avec le pédicelle noirâtre, pattes antérieures et médianes noires, extrémité des fémurs et tibias jaunes

Type d'auxiliaire

Aphelinus Mali est un parasitoîde spécialisé du puceron lanigère du pommier

Aire de présence

France métropolitaine

Cultures concernées et plantes hôtes

Pommier, Poirier, Cognassier

 

 

Biologie et épidémiologie

Stade

Nourriture

Habitat

Autres conditions de survie

Conditions favorables et optimales au développement

Période

 

Nymphe

 

 
Puceron lanigère parasité
 
 
Hiver

 

Larvaire

 

Pucerons
Pucerons
 
 
 

 

Adulte

 

Pucerons
 
 
Lorsque les températures sont supérieures à 25°C. Il est donc plus actif dans les régions chaudes.
Pour favoriser son action, éviter toute intervention avec un produit toxique lors de la 1ère génération (avril).
1ère génération en avril
Les générations suivantes, de juin à début août, chevauchent la 1ère.


Commentaires et précisions éventuelles :

Les femelles de cet hyménoptère pondent directement leurs œufs dans les pucerons lanigères. Chaque femelle parasite entre 60 et 100 pucerons par an. Les œufs pondus dans les adultes et derniers stades larvaires n'entraînent pas la mort du puceron qui peut encore donner une descendance partielle. Environ 10 générations par an.
La population du puceron lanigère évolue beaucoup plus vite que celle d’Aphelinus mali (plus de générations par an, plus de descendants, cycle plus court). Les fortes populations sont difficiles à réguler car les « couches » de pucerons situées au-dessus protègent les individus restés au-dessous.

 

Au champ

Evaluation de présence
Pose de plaques engluées jaunes dès le début avril, identification à la binoculaire

Conditions d'efficacité
L’action de cet auxiliaire devra toujours être complétée par la présence de forficules, grands consommateurs de pucerons.

Population nécessaire pour que la population de bioagresseurs soit régulée
Inconnue

Sensibilité aux familles chimiques
Il est recommandé de limiter le recours aux familles chimiques auxquelles est sensible l'auxiliaire pour ne pas en limiter la population.
Voir la page e-phy associée à cet auxiliaire.

 

Pour en savoir plus


Les auxiliaires en arboriculture - Guide des auxiliaires indispensables : Aphelinus mali, punaises prédatrices et acariens prédateurs (2012)
BAYER
Brochure technique

Hyménoptères parasitoïdes
E-phytia
Site internet

Aphelinus Mali Haldeman 1851
Encyclop'Aphid
Site internet

Le puceron lanigère
ITAB (par Charles de Schaetzen, Centre royal de recherche de GORSEM)
Brochure technique
Voir à partir de la page 31

Dossier protection des plantes - ECOFRUIT 2010
GRAB (Claude Eric Parveaud, François Warlop)
Brochure technique


Personnes ressources

Charles de Schaetzen, Centre royal de recherche de Gorsem, Belgique
Claude-Eric Parveaud, GRAB Valence
François Warlop, GRAB Avignon

 

 

Pour contribuer à l'enrichissement de la fiche, vous devez créer un compte ou vous identifier.Cela vous permettra d'apporter votre contribution via l'espace d'échanges

Contributeurs

17/05/2018
14/11/2017
suzanne blocaille - ACTA
charge-etude - suzanne.blocaille@acta.asso.fr