TECHNIQUE

Pratiquer les techniques culturales sans labour (TCSL)

Cette fiche est reliée à d'autres thématiques de la manière suivante :

favorise
Bioagresseur
...
Voir tous les liens

1. Présentation


Caractérisation de la technique

Description de la technique :

(image en en-tête : champ de pois, culture sans labour ; auteur :Volker Prasuhn ; licence :(CC BY-SA 3.0))

 

Date de dernière modification : 18/11/2011

Contributeurs initiaux :

Jean-François Dobrecourt CA 89 jf.dobrecourt(at)yonne.chambagri.fr Avallon (89)
André Chabert ACTA andre.chabert(at)acta.asso.fr Lyon (69)
Jacques Girard CA 14 j.girard(at)calvados.chambagri.fr Caen (14)
Rémy Ballot INRA remy.ballot(at)grignon.inra.fr Grignon(78)

Lutte contre les courriers indésirables : Pour utiliser ces adresses, remplacer (at) par @

 

Les techniques culturales sans labour (TCSL) impliquent de ne plus recourir au labour entre la récolte et le semis de la culture suivante. On peut distinguer des techniques sans labour avec travail profond (décompactage, sous-solage...) et sans travail profond. Le semis direct fait l'objet d'une autre fiche.



Période de mise en œuvre
Sur culture implantée

La décision de ne pas recourir au labour peut s'appliquer ponctuellement à une culture de la rotation, on parle alors de non-labour occasionnel. Cependant, de nombreux effets de cette technique apparaissent sur le long terme (amélioration du taux de matière organique, amélioration de la structure...), ce qui implique une généralisation à l'ensemble des cultures de la rotation.

Echelle spatiale de mise en œuvre
Parcelle

Les techniques culturales sans labour peuvent être mises en œuvre à l'échelle d'une parcelle, indépendamment des autres parcelles de l'exploitation. Cependant, la mise en œuvre de cette technique peut impliquer l'acquisition de matériel spécifique, et s'inscrit parfois dans une logique de réduction des charges de mécanisation ; elle est donc plus souvent généralisée à l'ensemble de l'exploitation après essai sur quelques parcelles.

Application de la technique à...

Toutes les cultures : Généralisation parfois délicate
La mise en œuvre de techniques culturales sans labour peut être délicate pour certaines cultures, sensibles à la compaction notamment.

Tous les types de sols : Généralisation parfois délicate
La mise en œuvre de techniques culturales sans labour peut être facilitée dans les sols dont l'activité structurale favorise la restauration de la porosité (sols argileux).

Tous les contextes climatiques : Facilement généralisable


Réglementation



2. Services rendus par la technique



3. Effets sur la durabilité du système de culture


Critères "environnementaux"

Effet sur la qualité de l'air : En diminution
émission GES : VARIABLE
émission de particules : AUGMENTATION


Effet sur la qualité de l'eau : Variable
N.P. : NEUTRE
pesticides : VARIABLE
turbidite : DIMINUTION


Effet sur la consommation de ressources fossiles : En diminution
consommation d'énergie fossile : DIMINUTION

Autre : Pas d'effet (neutre)

Air : L'adoption de TCSL peut entrainer une augmentation des émissions d'ammoniac, en particulier pour la solution azotée, car le maintien des résidus en surface augmente la surface de contact avec l'air. L'adoption de TCSL permet de limiter les dégagements de gaz à effet de serre liés à la consommation de carburant. Elle permet également de favoriser le stockage de carbone dans le sol. Les émissions de protoxyde d'azote dues à la dénitriphication peuvent être accentuées du fait d'un état d'anoxie plus prolongé en sortie d'hiver en non-labour.

Eau : L'adoption de TCSL a peu d'impact sur les transferts d'azote par lessivage et les transferts de phosphore par ruissellement. L'impact sur les transferts de produits phytosanitaire est variable. Les TCSL favorisent l'infiltration de l'eau : elles limitent donc les transfert par ruissellement mais peuvent favoriser les transfert en profondeur par lessivage pendant la période de drainage. L'augmentation du taux de matière organique favorise la rétention par le complexe argilo-humique et la biodégradation par les micro-organismes du sol.

Energie fossile : L'adoption de TCSL implique la substitution au labour d'autres opérations de travail du sol moins consommatrices d'énergie. L'abandon du labour peut cependant impliquer une multiplication des passages en interculture pour gérer l'enherbement dans le cas de rotation peu diversifiées. Dans ce cas, la diminution de la consommation de carburant peut être limitée, voire nulle.




Critères "agronomiques"

Productivité : Variable

En fonction des cultures, l'impact des techniques culturales sans labour sur le rendement est variable. L'abandon du labour n'entraine pas de pertes de rendement sur céréales d'hiver par exemple, mais des pertes peuvent être enregistrées pour les cultures sensibles à la compaction notamment.



Fertilité du sol : Pas d'effet (neutre)

La moindre porosité du sol en surface en l'absence de labour peut conduire à une minéralisation dont le démarrage est retardé au printemps. Ceci peut conduire à anticiper les apports d'azote. Cependant, des essais de longue durée tendent à montrer qu'à long terme, l'écart de minéralisation entre labour et non-labour ne justifie pas de modification de la dose totale apportée.



Stress hydrique : En diminution

L'adoption de pratiques culturales sans labour conduit à une augmentation du taux de matière organique en surface et à favoriser la porosité verticale du sol ; la réserve utile est donc favorisée.



Biodiversité fonctionnelle : En augmentation

L'adoption de TCSL permet de réduire la pression sur la vie du sol en générale.



Autres critères agronomiques : Variable

Pression adventices : variable

L'abandon du labour ne permet plus d'enfouir les graines d'adventices en profondeur. Combiné à un maintien de façon culturales favorisant la germination de celles-ci, il peut conduire à une augmentation de la pression adventices dans le cas de stocks semenciers importants.

Pression ravageurs : variable

L'abandon du labour peut conduire à une augmentation de la pression des rongeurs. L'impact sur les limaces est variables (pression parfois moindre en labour qu'en non-labour).

Pression maladies : variable

L'absence de labour peut conduire à une augmentation de la pression de certains pathogènes par non enfouissement des résidus (piétin verse, fusariose…). En revanche, la réduction du nombre de passages permet de réduire le risque de transfert d'inoculum d'une parcelle à l'autre via les outils.




Critères "économiques"


Charges opérationnelles : Variable

L'adoption de TCSL peut conduire à une augmentation de la pression adventices dans certains cas, et impliquer des charges herbicides en augmentation. Le maintien des résidus en surface peut également favoriser certains ravageurs et maladies (limaces, fusarioses...). La densité de semis peut également devoir être majorée pour compenser des pertes à la levée.



Charges de mécanisation : Variable

L'adoption de pratiques culturales sans labour permet en général de réduire les charges de mécanisation, par l'abandon du labour, opération consommatrice en énergie. Mais cette diminution peut être faible, voire nulle dans le cas où l'abandon du labour doit être compensé par une multiplication des passages en interculture pour contenir la pression adventices. Par ailleurs, les TCSL peuvent impliquer l'acquisition de matériel adapté.



Marge : Variable

L'impact de l'adoption de pratiques culturales sans labour sur la marge est variable, en fonction de l'équilibre entre la réduction plus ou moins importante des charges de mécanisation d'un côté, et de l'autre côté  l'augmentation des charges opérationnelles qui peut résulter de pression adventices et ravageurs potentiellement accrues, ainsi que les baisses de rendement qui peuvent être enregistrées sur certaines cultures.



Autres critères économiques : En diminution

Consommation de carburant : Diminution

L'adoption de TCSL implique la substitution au labour d'autres opérations de travail du sol moins consommatrices d'énergie, ce qui se traduit par une diminution de la consommation de carburant de 15 à 30  %. L'abandon du labour peut cependant impliquer une multiplication des passages en interculture pour gérer l'enherbement dans le cas de rotation peu diversifiées. Dans ce cas, la diminution de la consommation de carburant peut être limitée, voire nulle.




Critères "sociaux"


Temps de travail : En diminution

L'adoption de pratiques culturales sans labour présente généralement un impact neutre sur la charge de travail globale ; la diminution du temps consacré au travail du sol passe par plus d'observations. Une meilleure répartition du temps de travail est cependant souvent mise en avant.



Période de pointe : En diminution


Temps d'observation : En augmentation




4. Organismes favorisés ou défavorisés


Bioagresseurs favorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions
Amarante blanche MOYENNE adventices
Amarante blite MOYENNE adventices
Amarante couchée MOYENNE adventices
Amarante hybride MOYENNE adventices
Amarante réfléchie MOYENNE adventices
Brome stérile MOYENNE adventices
Chardon des champs MOYENNE adventices
Chénopode polysperme MOYENNE adventices
Folle avoine MOYENNE adventices
abutilon de Théophraste MOYENNE adventices L'effet des TCSL sur les adventices dépend de l'espèce considérée.
achillée millefeuille MOYENNE adventices
agrostis jouet du vent MOYENNE adventices
agrostis stolonifère MOYENNE adventices
alchémille des champs MOYENNE adventices
ambroisie à feuilles d'armoise MOYENNE adventices
ammi élevé MOYENNE adventices
anthrisque commun MOYENNE adventices
anthémis cotule MOYENNE adventices
anthémis des champs MOYENNE adventices
anthémis élevée MOYENNE adventices
arabette de Thalius MOYENNE adventices
armoise vulgaire MOYENNE adventices
arroche étalée MOYENNE adventices
avoine stérile ludovicienne MOYENNE adventices
avoine à chapelets MOYENNE adventices
barbarée intermédiaire MOYENNE adventices
bident tripartite MOYENNE adventices
bleuet MOYENNE adventices
calépine irrégulière MOYENNE adventices
capselle bourse à pasteur MOYENNE adventices
cardamine hérissée MOYENNE adventices
carotte sauvage MOYENNE adventices
chardon marie MOYENNE adventices
chiendent pied-de-poule MOYENNE chiendent pied-de-poule
chiendent rampant MOYENNE adventices
chrysanthème des moissons MOYENNE adventices
chénopode blanc MOYENNE adventices
chénopode des murs MOYENNE adventices
chénopode hybride MOYENNE adventices
crépis de Nîmes MOYENNE adventices
céraiste aggloméré MOYENNE adventices
datura stramoine MOYENNE adventices
digitaire sanguine MOYENNE adventices
diplotaxis fausse-roquette MOYENNE adventices
erodium à feuilles de ciguë MOYENNE adventices
euphorbe exiguë MOYENNE adventices
euphorbe péplus MOYENNE adventices
euphorbe réveil-matin MOYENNE adventices
fenouil commun MOYENNE adventices
ficaire fausse-renoncule MOYENNE adventices
fumeterre officinale MOYENNE adventices
fumeterre à petites fleurs MOYENNE adventices
fusariose MOYENNE agent pathogène (bioagresseur)
fusarioses productrices de fumonisines MOYENNE agent pathogène (bioagresseur)
fusarioses trichothécènes A maïs MOYENNE agent pathogène (bioagresseur)
fusarioses trichothécènes A orge MOYENNE agent pathogène (bioagresseur)
fusarioses trichothécènes B zearalenone céréales à paille MOYENNE agent pathogène (bioagresseur)
fusarioses trichothécènes B zearalenone maïs MOYENNE agent pathogène (bioagresseur)
fusarioses trichothécènes sorgho MOYENNE agent pathogène (bioagresseur)
gaillet gratteron MOYENNE adventices
galactitès cotonneux MOYENNE adventices
gesse tubéreuse MOYENNE adventices
grémil des champs MOYENNE adventices
géranium colombin MOYENNE adventices
géranium disséqué MOYENNE adventices
géranium mou MOYENNE adventices
géranium à feuilles rondes MOYENNE adventices
géranium à tiges grêles MOYENNE adventices
helminthie fausse vipérine MOYENNE adventices
houlque molle MOYENNE adventices
ivraie raide MOYENNE adventices
jonc des crapauds MOYENNE adventices
laiteron des champs MOYENNE adventices
laiteron rude MOYENNE adventices
laitue scarole MOYENNE adventices
lamier amplexicaule MOYENNE adventices
lamier pourpre MOYENNE adventices
lampourde à gros fruits MOYENNE adventices
lampsane commune MOYENNE adventices
linaire bâtarde MOYENNE adventices
linaire mineure MOYENNE adventices
linaire élatine MOYENNE adventices
liseron des champs MOYENNE adventices
liseron des haies MOYENNE adventices
lychnis dioïque MOYENNE adventices
matricaire camomille MOYENNE adventices
matricaire inodore MOYENNE adventices
mauve sylvestre MOYENNE adventices
menthe à feuilles rondes MOYENNE adventices
mercuriale annuelle MOYENNE adventices
morelle noire MOYENNE adventices
mouron des champs MOYENNE adventices
moutarde des champs MOYENNE adventices
moutarde noire MOYENNE adventices
myosotis des champs MOYENNE adventices
orobanche rameuse MOYENNE adventices
panic capillaire MOYENNE adventices
panic faux-millet MOYENNE adventices
panic pied-de-coq MOYENNE adventices
panic à inflorescence dichotome MOYENNE adventices
paspale à deux épis MOYENNE adventices
passerage des champs MOYENNE adventices
passerage drave MOYENNE adventices
pavot argémone MOYENNE adventices
pavot coquelicot MOYENNE adventices
peigne de Vénus MOYENNE adventices
pensée des champs MOYENNE adventices
persil des moissons MOYENNE adventices
phalaris paradoxal MOYENNE adventices
phytolaque à dix étamines MOYENNE adventices
picris fausse-épervière MOYENNE adventices
plantain lancéolé MOYENNE adventices
plantain majeur MOYENNE adventices
potentille rampante MOYENNE adventices
prêle géante MOYENNE adventices
prêles MOYENNE adventices
pâturin annuel MOYENNE adventices
pâturin commun MOYENNE adventices
rapistre rugeux MOYENNE adventices
ravenelle MOYENNE adventices
ray-grass anglais MOYENNE adventices
ray-grass d'italie MOYENNE adventices
renoncule des champs MOYENNE adventices
renoncule des marais MOYENNE adventices
renoncule rampante MOYENNE adventices
renouée amphibie forme terrestre MOYENNE adventices
renouée des oiseaux MOYENNE adventices
renouée liseron MOYENNE adventices
renouée persicaire MOYENNE adventices
renouée à feuilles de patience MOYENNE adventices
rumex crépu MOYENNE adventices
rumex petite oseille MOYENNE adventices
rumex à feuilles obtuses MOYENNE adventices
réséda raiponce MOYENNE adventices
shérardie des champs MOYENNE adventices
sisymbre officinal MOYENNE adventices
sorgho d'Alep MOYENNE adventices
souchet comestible MOYENNE adventices
spergule des champs MOYENNE adventices
spéculaire miroir de Vénus MOYENNE adventices
stellaire intermédiaire MOYENNE adventices
séneçon vulgaire MOYENNE adventices
sétaire glauque MOYENNE adventices
sétaire verte MOYENNE adventices
sétaire verticillée MOYENNE adventices
tabouret des champs MOYENNE adventices
tordyle élevé MOYENNE adventices
torilis des champs MOYENNE adventices
torilis noueux MOYENNE adventices
tussilage MOYENNE adventices
vergerette de Sumatra MOYENNE adventices
verveine officinale MOYENNE adventices
vulpie queue de rat MOYENNE adventices
vulpin des champs MOYENNE adventices
véronique de Perse MOYENNE adventices
véronique des champs MOYENNE adventices
véronique luisante MOYENNE adventices
véronique à feuilles de lierre MOYENNE adventices
épilobe à quatre angles MOYENNE adventices
éthuse ciguë MOYENNE adventices

Bioagresseurs défavorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions

Auxiliaires favorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions
Ennemis naturels des bioagresseurs MOYENNE Ennemis naturels des bioagresseurs La macro-faune du sol peut être favorisée
Organismes fonctionnels du sol Organismes fonctionnels du sol Les micro-organismes du sol peuvent être favorisés

Auxiliaires défavorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions

Accidents climatiques et physiologiques favorisés

Organisme Impact de la technique Précisions

Accidents climatiques et physiologiques défavorisés

Organisme Impact de la technique Précisions


5. Pour en savoir plus

Dans le sillon du non labour
Agreste
Agreste primeur, n°207,, Article de presse, 2008
Evaluation des impacts environnementaux des Techniques Culturales Sans Labour (TCSL) en France
Labreuche J., Le Souder C., Castillon P., Real B. (Arvalis), Ouvry J.F. (AREAS), Germon J.C. (INRA), De Tourdonnet S. (AgroParisTech)
Rapport professionnel, 2007
Impacts environnementaux des TCSL : des effets positifs sur la qualité de l’air et l’effet de serre
Germon J.C. (INRA), Nicolardot B. (AgroSupDijon), Métay A. (SupAgroMontpelier), Labreuche J. (arvalis)
Perspectives agricoles n°347, p40-45, Article de presse, 2008
Impacts environnementaux des TCSL : intégrer les TCSL dans des systèmes de production durables, un défi pour les agronomes
Stengel P. (INRA)
Perspectives agricoles n°352, p38-44, Article de presse, 2009
Impacts environnementaux des techniques culturales sans labour : les techniques culturales sans labour concernent un tiers des surfaces françaises
Labreuche J. (Arvalis)
Perspectives agricoles n°342, p38-43, Article de presse, 2008
Impacts environnementaux des techniques sans labour : les TSL modifient la qualité des sols et la biodiversité
De Tourdonnet S. (AgroParisTech)
Perspectives agricoles n°344, p36-41, Article de presse, 2008
Le non-labour en grandes cultures et élevage : évaluations environnementale et économique.
Le Garrec L., Revel A. (INRA)
Ingénieries n°38, p21-35, Article de presse, 2004
Se lancer sans se planter dans le non labour
Ouvrard N.
Réussir grandes cultures n°241, p46, Article de presse, 2010
Stocker du carbone dans les sols agricoles de France
Arrouays D., Balesdent J., Germon J.C., Joyet P.A., Soussana J.F., Stengel P. (INRA)
Rapport professionnel, 2002
TCSL en environnement : cultiver sans labour réduit l’érosion au sein des parcelles
Ouvry J.F. (AREAS), Lebissonnais Y. (INRA)
Perspectives agricoles n°345, p62-68, Article de presse, 2008
Transfert d'azote et minéralisation : Peu d'effet du travail du sol
Le Souder C. (arvalis)
Perspectives agricoles n°348, p20-22, Article de presse, 2008
Transfert de phosphore : Le non-labour trouve ses limites
Castillon P. (Arvalis)
Perspectives agricoles n°348, p24-25, Article de presse, 2008
Transferts de produits phytosanitaires : des solutions pour chaque grand type de sol
Réal B. (Arvalis)
Perspectives agricoles n°348, p20-22, Article de presse, 2008

6. Mots clés


Méthode de contrôle des bioagresseurs :
Mode d'action :
Type de stratégie vis-à-vis de l'utilisation de pesticides :
Pour contribuer à l'enrichissement de la fiche, vous devez créer un compte ou vous identifier.Cela vous permettra d'apporter votre contribution via l'espace d'échanges

Contributeurs

12/07/2018
23/02/2018
suzanne blocaille - ACTA
charge-etude - suzanne.blocaille@acta.asso.fr

31/08/2017
Lola Leveau - Irstea - Clermont-Ferrand (63000)
ingenieur - lola.leveau@irstea.fr